Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

CES 2016: Huawei lance son Mate 8 et s’attaque à l’horlogerie logicielle de luxe

Le Huawei Mate 8.

Le Huawei Mate 8.

Huawei a dévoilé jeudi son dernier étalon lors du CES 2016 de Las Vegas: ce Mate 8 se distingue par son écran de 6 pouces pour un poids de 185 grammes environ. Le Chinois qui aspire à devenir le premier producteur mondial de smartphones a aussi présenté de nouvelles montres connectées au look luxueux!

Puissant et disposant d’une autonomie revue à la hausse, selon le constructeur, ce Mate 8 serait particulièrement conçu pour l’univers professionnel. Le rapport écran-boîtier s’élève à 83 %. Autrement dit, l’affichage est gigantesque par rapport au smartphone. Admirable!

Un smartphone pour les pros

«Avec le Mate 8, nous avons conçu un appareil répondant à toutes les attentes des entreprises d’aujourd’hui. Grâce à ce cellulaire rapide et parfaitement imaginé, les utilisateurs travaillent plus efficacement et économisent un temps précieux», a précisé Kevin Ho, Président de la ligne de production de téléphones.

Le Mate 8 est le premier smartphone à bénéficier de la puce Kirin 950, qui booste respectivement la puissance du processeur de 100% et la performance du circuit graphique de 125%. Il s’agit d’une augmentation de capacité de 70% par rapport au Kirin 925, précise Huawei.

Plus de deux jours d’autonomie

Selon le communiqué de presse de Huawei, « les utilisateurs ne devront charger leur téléphone qu’après 2,36 jours, une utilisation intensive vous permettant quand même de tenir 1,65 jour ». Comme des Sony et autres, Huawei augmente progressivement l’autonomie de ses produits.

La surcouche EMUI 4.0 de Huawei combinée à Marshmallow 6.0 d’Android donnent la possibilité à Huawei de proposer des centaines d’ajustements et améliorations à ses utilisateurs. Le smartphone disposerait d’un «service de défragmentation automatique intégré qui optimise sans cesse la performance du système».

Toujours à la pointe

Pour le reste, Huawei améliore ce qu’il offre déjà en standard. Le Chinois propose donc un capteur d’empreinte digitale repensé, un appareil photo de seize millions de pixels et de huit en façade pour les selfies et un lecteur de carte micro-SD. La fiche technique complète.

Le Huawei Mate 8 sera d’abord commercialisé dans plus de 30 pays, dont la Suisse. Il coûtera 599 francs dans la version avec 3 Go de RAM et 32 Go de ROM et 699 francs avec 4 Go de RAM et 64 Go de ROM. L’appareil sera disponible dans quatre coloris: champagne gold, moonlight silver, space grey et mocha brown. La date de lancement n’a pas été précisée.

Haute-horlogerie

Le puissant groupe chinois veut aussi en découdre en matière de montres connectées. Et certains assembleurs d’engrenages ont du souci à se faire! Huawei s’est associé à Swarovski pour développer des garde-temps au look très haut de gamme, comme le montrent les illustrations ci-dessous.

Propulsée par Android Wear, la Jewel est par exemple rehaussée par 68 cristaux de zirconium Swarovski placés sur un boîtier plaqué en or rose, chacun mesurant 1,5 mm. Plus classique, l’Elegant présente un effet «molletonné» autour de son cadran recouvert d’or rose. Les modèles standards sont disponibles dans plus de 20 pays, dont la Suisse. A méditer!

Xavier Studer

Huawei se lance dans l'horlogerie logicielle de luxe.

Huawei se lance dans l’horlogerie logicielle de luxe.

7 commentaires pour “CES 2016: Huawei lance son Mate 8 et s’attaque à l’horlogerie logicielle de luxe

  1. chris
    08/01/2016 à 8:51

    eh hop ! on nous en remets une couche avec les montres connectées de « luxe » !

    INUTILE car bientôt obsolète !! En plus plaquée or ? No comment…. Et c’est vrai que le Zircon c’est du Luxe …. (sic)… j’avais oublié…

    Quand à cette phrase « Le smartphone disposerait d’un «service de défragmentation automatique intégré qui optimise sans cesse la performance du système ». Je rigole !

    Défragmentation de mémoire SSD > aucun gain de performance possible donc Bullshit !
    Il n’y a pas de HDD dans les smartphones….

    • 08/01/2016 à 11:11

      Pour moi, c’est du luxe par rapport aux modèles en acier, alu, plastique… Après… J’utilise une Swatch, une Mondaine, des Tissot, une Polar, une Motorola, une Apple Watch… Je roule en Skoda…
      Pour ce qui est de la défragmentation, je me suis fait la même remarque que vous et ait bien mis cela entre guillemets en citant Huawei. Peut-être une manière d’optimiser la mémoire.
      Pour ce qui est de l’horlogerie logicielle, ce clip explicatif vous intéressera: https://www.youtube.com/watch?v=mculyXTUIyo

  2. 08/01/2016 à 9:41

    Dans 5 ans, j’aurai l’air malin avec ma montre plaquée or et un écran noir….

    • chris
      08/01/2016 à 12:07

      5 ans ? tu es optimiste ! 🙂

  3. Tom
    08/01/2016 à 7:41

    Je préfère investir d’un une belle montre une vrai ,que dans ces montres connectés,j’ai tjrs ma certina qu’on m’a offert pour mes 18 ans ,et actuellement j’ai 50 ans et elle marche nickel. ..il ya pas photo. ..

    • Eric
      10/01/2016 à 11:24

      La montre traditionnelle suisse d’horlogerie ne tombera jamais en désuétude au bout de six mois, comme les smartphones et autres montres connectées. Jamais personne ne portera l’Apple Watch de son grand-père !

  4. Philippe
    16/01/2016 à 1:11

    Bonjour,avant de s’attaquer à l’horlogerie,huawei devrait être plus sérieux sur ces mis à jour.et un peut moins penser à l’Euro.
    Apple est plus sérieux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :