Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Microsoft Surface Book: prise en mains

Microsoft Surface Book.

Microsoft Surface Book.

Après avoir reçu en test la semaine dernière le Surface Book de Microsoft, j’ai commencé à le tester. Après avoir encore une fois apprécié la finition de ce produit design en magnésium, j’ai lancé l’installation du premier ordinateur portable signé par Redmond. Pendant ce processus, j’ai été amené à associer le stylet numérique…

Après la deuxième tentative, il a été apparié au Bluetooth du PC. Ensuite, pendant la mise en route, on est également invité à se faire scanner le visage et particulièrement les yeux pour une reconnaissance personnelle avec Windows Hello. L’ensemble de cette mise en bouche dure en tout une bonne dizaine de minutes.

Petit test de performance

Le système semble rapide. J’essaie alors de faire un benchmark depuis internet pour le comparer aux derniers ultraportables testés ici. Depuis Microsoft Edge, je réalise ensuite que le plug-in Microsoft Silverlignt, nécessaire pour les mesures de vitesse, n’est pas adapté à ce navigateur…

Je me vois donc contraint de télécharger Mozilla Firefox pour pouvoir utiliser Microsoft Silverlight. Ceci fait, j’installe le greffon et démarre le test. Le Surface Book réalise alors environ 7250 points, contre un peu plus de 7000 pour Lenovo Yoga 900, par exemple. Et beaucoup moins pour un Lenovo Yoga 3 (environ 2700 points).

Quel mode d’alimentation?

Mais peut-être peut-on faire mieux. En effet, j’ai été surpris de constater que dans les options d’alimentation, on ne trouve par défaut qu’une position «normal». Peut-être que cet ordinateur pourrait dépasser ce score en utilisant les paramètres de «performances maximales». Je dois encore investiguer…

Idem pour la gestion de l’énergie. Le mode économie n’est pas présent dans les choix disponibles. Il ne faut donc pas oublier d’activer l’option appropriée de Windows depuis le panneau latéral, qui semble avoir un impact fort. Je reviendrai ainsi ultérieurement sur l’autonomie qui devrait être exemplaire, pour autant que les précautions d’usage aient été prises…

La suite prochainement

Xavier Studer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7 commentaires pour “Microsoft Surface Book: prise en mains

  1. Bobo
    15/02/2016 à 08:09

    Pour le silverlight, ce n’est pas possible de simplement le faire fonctionner avec IE qui
    1) est installé
    2) est accessible depuis Edge via le menu « Open with Internet Explorer »

    C’est peut-être plus simple que d’installer un produit tiers.

  2. Jay
    15/02/2016 à 08:56

    Des nouvelles concernant l’arrivée de Cortana ?

  3. Popol
    15/02/2016 à 11:02

    J’utilise souvent le mode économie d’énergie de mon PC tournant sur Windows 10, j’aurai bien aimé qu’il reste tout le temps activé lorsque je l’active et que je le désactive quand je le souhaite MOI (comme sur mon smartphone sous Android).
    Cette Surface Book me plaît beaucoup, ce sera certainement ma prochaine acquisition lorsque mon Vaio rendra l’âme (je ne suis pas pressé ^^).
    Le prix est tout de même élevé, mais on a tout de même un très beau produit complet et avec une bonne finition, il n’a rien à envié aux ordinateurs pommés (qui eux sont bien trop cher pour ce qu’ils proposent).

  4. Popol
    15/02/2016 à 11:52

    A-t-il un écran Amoled ? Ce serait le top !

    • Eco
      15/02/2016 à 19:34

      non

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :