Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom regroupe ses forces en ville de Sion

Le Swisscom Business Park de Sion.

Le Swisscom Business Park de Sion.

Swisscom est en train d’ouvrir son nouveau Business Parc à Sion. Disséminés en ville ou à Sierre, les collaborateurs s’y installeront dès le 26 février. Plus de 500 postes de travail seront centralisés sur ce nouveau site.

La construction respecte la norme Minergie-P-Eco eet répond aux exigences élevées de l’opérateur en termes de développement durable mais également en termes d’efficacité du travail. Le nouvel édifice témoigne également u fort ancrage de Swisscom dans l’économie locale, selon un communiqué de presse diffusé mardi.

Forte implantation en Valais

Le bâtiment est chauffé et refroidi grâce à une pompe à chaleur alimentée par les eaux souterraines. Le toit intègre une installation photovoltaïque. Le complexe est ainsi conforme à la norme Minergie-P-Eco.

Swisscom est un employeur et un partenaire important plan pour le Valais. Au total, quelque 570 collaborateurs sont actifs dans la région. Le puissant opérateur souligne aussi qu’il soutient différents évènements locaux tels que la Patrouille des Glaciers ou la Foire du Valais.

XS

7 commentaires pour “Swisscom regroupe ses forces en ville de Sion

  1. Bruno B.
    17/02/2016 à 10:14

    J’aimerai bien connaitre l’impact de la fabrication des panneaux photovoltaïques, car vu les milliers de composants nécessaires à la fabrication des cartes électriques, mas surtout des panneaux en eux même, ce n’est pas super vert…

    • Tricoline
      17/02/2016 à 11:19

      C’est vrai ça !

      Une centrale nucléaire c’est bien mieux alors -:)

      Que diable, bazardons toutes ces énergies renouvelables et pseudo vertes, et revenons aux fondamentaux avec de bonnes vielles centrales au charbon et nucléaire, au moins on sait avec précisions les dangers encourus !

      • Bruno B.
        17/02/2016 à 11:43

        Ça c’est du grand écart comme réponse.
        Le photovoltaïque est ultra polluant, il existe bien mieux que le solaire. Entre le géothermique, l’éolien, l’énergie marémotrice et l’hydro-électrique on a de quoi non ?
        Merci de cesser d’être plus con que tu ne l’es déjà 😉

        • Alex
          17/02/2016 à 12:26

          Ultrapolluant ?? Un panneau solaire a besoin de 1 à 4 ans pour « rembourser » l’énergie nécessaire à le produire. http://www.nrel.gov/docs/fy04osti/35489.pdf
          La garantie sur la durée de vie d’un PV est de 25 ans. Mais, ils peuvent fonctionner beaucoup longtemps.
          Sinon pour les alternatives, géothermique, pas très au point pour le moment, risque sismique. Eolien, très limité en CH. Marémotrice, je n’en discute même pas … et l’hydro-électrique n’est plus rentable.

          Le solaire est la seule source d’énergie propre qui a le potentiel de faire tourner la Suisse.

          • Bruno B.
            17/02/2016 à 1:53

            Pas si propre que ça…
            Et avec le niveau temps d’ensoleillement dans notre cher pays je pense que l’on peut trouver plus performant avec d’autres énergies… AH MAIS NON, il ne faut surtout pas gâcher les paysages, vu que tout le monde est POUR les énergies vertes, sis personne ne veut d’éolienne dans son champs de vision…

          • Richard Engel
            18/02/2016 à 12:41

            L’hydroelectrique plus rentable, t’as sortis ça d’où, c’est encore en Suisse l’énergie la plus utilisée, revois ta copie.

        • Tricoline
          17/02/2016 à 12:31

          Ou la … Ça part au quart de tour !!

          Et avant de traiter de « con » …

          Quand à prétendre que le photovoltaïque c’est ultra polluant, il faut se renseigner, au vu de la durée de vie des dernières générations de panneaux c’est bien mieux que l’on pense !

          Toutes les Energies renouvelables doivent être exploitées, y compris le photovoltaïque, l’éolien, ect, n’en déplaise aux esprits chagrins qui sont systématiquement contre les nouveautés, ce qui n’est pas mon cas !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :