Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La Haute Ecole de Lucerne se rapproche davantage de Huawei

Felix Kamer (Huawei Suisse), René Hüsler et Bernhard Hämmerli (HSLU).

Felix Kamer (Huawei Suisse), René Hüsler et Bernhard Hämmerli (HSLU).

Sur le marché de télécoms, Huawei devient une marque absolument incontournable. Le Chinois est aujourd’hui le seul acteur majeur à être présent sur le segment des smartphones, en passant par les réseaux fixes, mobiles et les prestations IT (cloud). Dans ce contexte l’extension du partenariat entre Huawei et la Haute École de Lucerne prend tout son sens.

Cette institution étend en effet une collaboration entamée il y a trois ans. Le département informatique devient la première grande école suisse à obtenir les certifications Huawei Authorized Information and Network Academy (HAINA) et Huawei Authorized Learning Partner (HALP), est-il indiqué dans un communiqué de presse diffusé jeudi.

Double formation

Dans le cadre du cursus Bachelor, les étudiants ont la possibilité de recueillir des expériences relatives aux équipements de Huawei. Parallèlement, le personnel qualifié peut suivre une formation de 2 à 10 jours sur l’ingénierie de réseau afin d’obtenir une certification, est-il indiqué dans le même texte.

«Nous voyons en Huawei un grand acteur innovant sur le marché suisse. Avec Huawei, nous avons le potentiel de croître sur un nouveau segment du marché. Nous étendons ainsi notre offre à un secteur technologique clé et proposons, grâce à cette certification, une option supplémentaire précieuse pour améliorer considérablement la compétitivité dans le domaine des TIC. Il s’agit pour nous d’un investissement dans l’avenir», explique le professeur Bernhard Hämmerli.

Trois ans de collaboration

Rappelons que depuis trois ans, l’établissement alémanique prend part au programme suisse d’étude de Huawei intitulé «Swiss Seeds for the Future». Au cours d’un séjour de près de deux semaines en Chine, les étudiants suisses sélectionnés ont la possibilité de découvrir les méthodes de travail et les produits de Huawei, mais aussi d’apprendre la culture chinoise, est-il stipulé dans le texte.

Précisons qu’en Suisse, Swisscom a recours aux prestations du géant chinois pour différentes parties de son réseau fixe. Sa Direction vient même de rendre visite au redoutable équipementier de l’Empire du Milieu pour améliorer sa connaissance du monde numérique. Enfin, le réseau mobile de Sunrise est désormais développé avec Huawei.

Xavier Studer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :