Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Internet des objets: ces Suisses qui brillent à l’étranger!

La solution neuchâteloise de Kizy Tracking.

La solution neuchâteloise de Kizy Tracking.

Deux jeunes pousses suisses ont été primées lors du Mobile World Congress (MWC) 2016 de Barcelone dans le cadre d’une compétition sur l’internet des objets opposant 400 concepts de 58 pays. My Lock de Swissprime a gagné le prix de la catégorie «Security» et la startup neuchâteloise Kizy Tracking s’est imposée dans le domaine «Mobility».

Le produit de Kizy Tracking permet de suivre des marchandises en temps réel à travers le monde. «C’est un honneur d’avoir été reconnue comme l’une des solutions les plus innovantes par un jury d’experts internationaux du domaine de l’Internet des objets», se réjouit Ruud Riem-Vis, CEO de la société.

Tracé grâce au GSM

«Nous sommes fiers d’apporter notre modeste contribution au succès de nos IoT Heroes 2016 et de leurs solutions novatrices», s’est pour sa part enthousiasmé Gerhard Schedler, Head of Sales Mobile Services & M2M/IoT du puissant Swisscom, sponsor en titre depuis le début de la compétition IoT/M2M Innovation World Cup, la plus importante dans ce domaine.

Kizy Tracking utilise exclusivement le réseau de téléphonie GSM, c’est-à-dire sans GPS, pour se positionner et communiquer des données sur l’état et la localisation d’envois ou de containers. Cette solution rend les applications de tracking, qui étaient jusqu’à présent réservées à des usages de niche, accessibles pour un déploiement à large échelle, selon le communiqué de cette entreprise.

Aussi en matière de sécurité

Une autre entreprise suisse a aussi brillé à Barcelone. My Lock s’est imposée quant à elle dans la catégorie «Security». Il s’agit d’une solution de nombreuses applications. Elle permet à l’utilisateur de partager et de révoquer des clés de verrouillage à distance en ayant recours simplement un smartphone. Grâce à la flexibilité de sa plateforme, My Lock est compatible avec tous les cadenas intelligents qui supportent leur technologie.

Les entreprises suisses ont été remarquables à Barcelone, comme nous l’avons montré ici à plusieurs reprises. Internet des objets, sécurité ou horlogerie: les Helvètes ont brillé non seulement lors de compétitions, mais aussi sur le stand d’ALP ICT. Nous y reviendrons…

Xavier Studer, de retour de Barcelone

2 commentaires pour “Internet des objets: ces Suisses qui brillent à l’étranger!

  1. Colinz
    04/03/2016 à 5:42

    C’est un iphone l’appareil du monsieur?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :