Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La guerre pour connecter les voitures s’intensifie en Suisse avec l’arrivée d’Android Auto

Publicité

Android Auto débarque en Suisse.

Android Auto débarque en Suisse.

Google a annoncé cette semaine qu’Android Auto est désormais également disponible en Suisse. Ce système permet au conducteur d’utiliser sur son véhicule des services comme Google Maps, Google Search et Google Play Musique, indispensable sur les smartphones…

Alors que les voitures connectées se banalisent, la question du système embarqué ou de la compatibilité de sa voiture avec son smartphone devient progressivement importante. Ces derniers mois, les grandes opérations se sont poursuivies.

Grandes opérations

Outre Google, Apple améliore régulièrement son système, tandis que Microsoft poursuit ses efforts pour ne pas rester en rade. L’opération la plus marquante a probablement été le rachat de Here, développé par Nokia, par BMW, Audi et Mercedes. Les partenaires veulent visiblement disposer d’une certaine autonomie pour contrer les géants américains.

Toutes ces solutions sont probablement amenées à fortement évoluer ces prochains mois pour s’adapter au consommateur. Ce dernier sera-t-il amené à choisir son véhicule en fonction de la marque de son smartphone? Ou renoncera-t-il à certains véhicules en raison de la solution embarquée? Ce qui serait tout de même le comble…

Quelle évolution?

Le rôle de ces solutions reste d’ailleurs à préciser. Jusqu’à quel point seront-elles autonomes? Et quelles marques sont supportées? Comment ces voitures seront-elles connectées à la toile pour mettre à jour leurs cartes, leurs applications? Quelles fonctionnalités proposeront ces systèmes directement en rapport avec les smartphones?

Bref, les consommateurs n’ont probablement pas fini de se casser la tête au moment où tous ces géants vont croiser le fer. Quoi qu’il en soit, une connectivité Bluetooth entre le véhicule et son smartphone semble être aujourd’hui le minimum requis pour accéder simplement à… sa musique et pour passer des appels en toute sécurité… Des modules externes permettent d’ailleurs de connecter d’anciens véhicules dépourvus de telles solutions.

Xavier Studer

Pour aller plus loin

Android Auto

Apple CarPlay

Here Auto

Microsoft Windows Automotive

11 commentaires pour “La guerre pour connecter les voitures s’intensifie en Suisse avec l’arrivée d’Android Auto

  1. 07/04/2016 à 7:52

    Ma prochaine voiture devra avoir une solution où je peux utiliser Waze. Mais les constructeurs de voiture doivent faire attention, car si je n’ai pas le bon système dans ma nouvelle voiture, pas d’achat. On doit trouver un standard.

    • Swiss ID
      07/04/2016 à 4:46

      Waze a été racheté par…. Google 😊

  2. rolgui
    07/04/2016 à 8:43

    Chacun y va aller de son système. Big mess.

  3. Ludo
    07/04/2016 à 8:59

    Il y a un marché à prendre, car les systèmes des constructeurs automobiles sont souvent très chers et très faibles (écran à faible résolution, ergonomie discutable, système lent, etc…), sans parler des onéreuses mises à jour de la navigation.

    Actuellement, il existe 3 systèmes alternatifs aux constructeurs : AndroidAuto, CarPlay et MirrorLink. On remarque que Microsoft est absent, comme lors de l’arrivée des smartphones.

    Avec AndroidAuto et CarPlay, il n’est possible de naviguer qu’avec le système du fabricant (Google Maps ou Plan). C’est dommage qu’il soit impossible de naviguer avec des applications concurrentes telles que TomTom, Navigon, Waze, etc….

    MirroLink permet de répliquer l’écran du smartphone sur l’écran de la voiture. C’est intéressant en théorie, mais il faut avoir un smartphone compatible. Il existe 2 normes MirrorLink (1.0 et 1.1). De plus, dans la pratique, passablement de problèmes surviennent. On ne sait pas comment ces systèmes vont être mis à jour, si les smartphones vont continuer à implémenter cette norme à l’avenir, etc…

    • rolgui
      12/04/2016 à 8:02

      C’est bien ce que je dis: Le big Mess.

  4. Frédéric M
    07/04/2016 à 12:18

    @ Xavier (hors sujet) Les chiffres de Salt sont sortis c’est une catastrophe http://www.romandie.com/news/Salt-le-chiffre-daffaires-baisse-a-128-mrd-CHF-en-2015/692557.rom

    • 07/04/2016 à 5:49

      Oui, je sais. J’y reviendrai demain en me posant quelques questions…

  5. 07/04/2016 à 4:42

    tout à fait d’accord avec Ludo. Le problème sera d’avoir des systèmes indépendants compatibles sinon le prix sera trop cher.

  6. 10/04/2016 à 10:55

    L’autre gros souci, comme disait quelqu’un dans le blog de Xavier Studer, la voiture sera obsolète techniquement une fois la garantie passée car irevendable d’occasion !!
    C’est le gros revers de la médaille et un auto goal pour les fabricants et pollution électronique et mécanique.
    Tant que je peux rester avec mon véhicule, je n’en changerai pas !

  7. 10/04/2016 à 11:02

    Waze est l’application idéal pour les trafficants et les fous de la route !
    Tous ceux qui ont quelque chose à se reprocher sur le code de la route !

  8. 08/12/2016 à 2:45

    Pour ma part, je trouve que le GPS intégré à l’application « Maps » de Google, sur mon smartphone Android, est tout à fait valable ! Du coup, quand le moment viendra pour moi d’investir, je me tournerai sans doute vers un système embarqué Android.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :