Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Les premières adresses internet génériques en «.swiss» sont attribuées

Le ".swiss" gagne encore du terrain.

Le «.swiss» a été lancé en grande pompe.

Le «.swiss» gagne encore du terrain sur internet. L’Office fédéral de la communication (OFCOM) a annoncé jeudi l’attribution des premières adresses internet génériques, c’est-à-dire concrètement les watch.swiss et groups.swiss.

Les noms de domaine qui correspondent ou qui s’apparentent à des dénominations à caractère générique présentant un intérêt particulier pour la communauté suisse devraient être attribués par l’OFCOM. On peut imaginer que des faîtières, par exemple s‘intéressent particulièrement à ces adresses. L’Office biennois a même établi une typologie…

La typologie de l’OFCOM en italique

Il s’agit de dénominations qui se réfèrent à ou décrivent d’une manière générale une catégorie ou une classe de biens (ex : chocolat, biscuit, pizza, montres), de services (ex : banque, finance, coiffure, assurance), de personnes ou de groupes (ex : consommateurs, avocats, étudiants, familles), d’organisations (ex : haute école spécialisée, fédération, association), de choses (ex : machines, outils, voiture), de secteurs (ex : boulangerie, menuiserie, construction) ou encore d’activités (ex : football, sport, yoga).

En revanche, l’OFCOM ne prévoit pas d’attribuer des dénominations à caractères génériques ne présentant pas d’intérêt particulier pour a communauté suisse. Ces noms de domaines devraient en principe être exclus du domaine .swiss, précise l’administration sur cette page.

Un succès certain

L’OFCOM publie sur son site internet une liste d’exemples de dénominations à caractère générique qui peuvent être attribuées sous « mandat de nommage » (sic). Cette liste, disponible à cette adresse, n’est évidemment pas exhaustive, mais peut donner des idées…

Selon un bilan publié à mi-avril, le «.swiss» semble rencontrer un certain succès. Le seuil des 30’000 demandes était alors franchi. Ce chiffre est aussi le résultat d’une campagne de communication originale et exemplaire. Quelques exemples sont à consulter ci-dessous…

 

Xavier Studer

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 commentaires pour “Les premières adresses internet génériques en «.swiss» sont attribuées

  1. 27/05/2016 à 2:55

    Je dois avoir loupé quelque chose, mais le concept de nos fonctionnaires n’a à mon goût que peu d’intérêt. Le .ch voulant déjà dire « suisse » , ils pourraient au moins offrir pour le même prix le .swizerland .suisse .schweiz .svizzera .svizra pour que l’on nous confonde plus avec la sweden ou le swaziland. Même les américains n’utilisent pas leur .us et n’ont pas créé de .usa
    Ce n’est pas en créant un nouveau nom de domaine que l’on va mieux vendre la suisse.
    Les 30’000 entreprises qui ont réservé leur nom, l’on fait parce que l’offre était là. Mais la demande ne devait pas venir de ce côté là. Un bon moyen pour l’état d’encaisser plusieurs millions par année …

    • 27/05/2016 à 5:12

      A l’international swiss (ne serait-ce que pas le nom de la compagnie d’aviation) est beaucoup plus clair que CH. Il a par ailleurs fallu faire un choix. Vu que l’anglais est la langue la plus internationale… .swiss est tout à fait pertinent.

  2. 13/07/2016 à 12:21

    Les nouveaux noms de domaine sont une vraie opportunité, bien au delà d’un simple nom. L’association avec la Suisse a un pouvoir d’attraction, et il est très intéressant de voir le nombre d’organisations touristiques qui ont pris le domaine .swiss. Le business modèles .swiss est aussi très intéressant, avec un projet derrière et pas l’objectif de simplement vendre le plus de domaines. C’est une vision à long terme qui mérite d’être saluée.
    Merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :