Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Keynote d’Apple ou l’art de la mise à jour

Apple iOS 10.

Apple iOS 10.

Sur le marché des smartphones, des tablettes tactiles et autres périphériques connectés, force est de constater que l’évolution matérielle tend à se ralentir. Par contre, l’évolution logicielle, symptomatique de l’ère post-numérique, devient de plus en plus importante. Apple l’a brillamment illustré lors de sa présentation de lundi en dévoilant moult mises à jour bienvenues…

Au terme de la keynote, dans cinq communiqués de presse, Cupertino a dévoilé iOS10, puis watchOS3 et encore macOS Sierra qui remplacera les différentes moutures de Mac OS X. Des mises à jour qui ne seront parfois pas proposées sur toute la gamme des périphériques existants. Toujours une manière de pousser le consommateur à tout de même changer ses équipements…

iOS 10 repensé

La nouvelle mouture d’iOS, soit la dixième, introduit la possibilité pour Siri d’en faire plus en fonctionnant avec les applications. Plans, Photos, Apple Music et News ont été repensés. Le programme Home permettra de gérer les produits de domotique en un seul et même endroit. iOS 10 démultiplie les possibilités offertes aux développeurs avec Siri, Plans, Téléphone et Messages, indique Apple.

Selon la pomme, une version bêta sera disponible pour les utilisateurs d’iOS au mois de juillet sur le site beta.apple.com. iOS 10 sera proposé cet automne sous forme de mise à jour gratuite pour l’iPhone 5 et modèles ultérieurs, tous les modèles d’iPad Air et d’iPad Pro, l’iPad de 4e génération, l’iPad mini 2 et modèles ultérieurs, ainsi que l’iPod touch de 6e génération. Et les autres?

Le système horloger watchOS 3 plus rapide

Du côté du segment des montres connectées, Apple met aussi les bouchées doubles pour conserver sa place de leader. L’horlogerie de pointe, devenue logicielle, évolue désormais elle aussi au rythme des mises à jour qui apportent leurs lots d’améliorations et d’optimisations.

Le nouveau watchOS 3 offrirait une amélioration significative en termes de performances. Il serait ainsi possible, selon la pomme, de lancer instantanément ses applications préférées. La navigation aurait été améliorée et de toutes nouvelles options Forme et Santé auraient été dessinées pour l’Apple Watch. Cette mise à jour logicielle sera aussi disponible cet automne.

OS X devient macOS Sierra

Avec macOS Sierra, Siri devient désormais disponible sur Mac avec de nouvelles fonctionnalités conçues pour aider les utilisateurs à effectuer leurs tâches quotidiennes sur ordinateur. Grâce à Siri, les utilisateurs pourront obtenir des informations, rechercher des documents, épingler ou glisser-déposer les résultats des recherches et même régler les préférences système, selon Apple.

L’intégration transparente avec iCloud rend l’intégralité du Bureau et du dossier Documents disponible sur l’iPhone et iPad. Le Presse-papier universel permet de copier du contenu sur un appareil Apple et de le coller sur un autre. Révolutionnaire, non? Enfin, Apple Pay arrive sur le Mac.

Les utilisateurs d’ordinateurs Mac intéressés peuvent s’inscrire au macOS Sierra Beta Program  et pourront télécharger le logiciel en juillet sur beta.apple.com. La version finale sera disponible gratuitement cet automne sur le Mac App Store.

Xavier Studer

Toutes les infos sur le site d’Apple

10 commentaires pour “Keynote d’Apple ou l’art de la mise à jour

  1. 14/06/2016 à 7:58

    « Toujours une manière de pousser le consommateur à tout de même changer ses équipements… »
    C’est exactement ça. Pas seulement Apple. Et pas seulement les équipements, les applications qu’il faut racheter. Bonjour la production des travailleurs !!!

    • 14/06/2016 à 6:25

      Sérieusement, on peut critiquer Apple pour d’autre chose que ça, les mise à jours, que ça soit iOS ou OSX, sont disponibles pour beaucoup d’anciens modèles. Mon « vieux » MacBook Pro de 2008 que j’avais passé à ma maman fonctionne sur El Capitan quand même.. Certes, c’est pas un foudre de guerre comparé à mon MacBook Pro Retina de 2013, mais il est compatible, pareil sur iOS avec les dernières versions disponible sur plusieurs générations..

      • 14/06/2016 à 6:43

        Vous avez raison, Apple est plutôt un bon élève en la matière…

  2. 14/06/2016 à 9:48

    Et la nouvelle la plus importante pour nous: Apple Pay sort en Suisse !

    • 14/06/2016 à 7:51

      Attendons un peu. Il existe tant de choses sur le marché…

      • MonBug
        14/06/2016 à 10:37

        Sait-on deja quels sont les fournisseurs de cartes qui proposeront Apple Pay? C’est uniquement eux, leur importance et leur popularite, qui feront le succes ou non d’Apple Pay en Suisse. Les commercants n’auront d’autre choix que de suivre et proposer l’option sur leurs terminaux. Si apple arrive a signer des noms comme Viseca ou autre Cornercard, ca va decoller.

        • Bob
          15/06/2016 à 9:14

          J’ai ouïs dire qu’effectivement Cornercard était dans les starting blocks.

        • 16/06/2016 à 9:32

          Avant hier, j’ai reçu un mail de mon émetteur de carte Visa, BonusCard. Ils y annoncent qu’ils seront de la partie…

  3. 14/06/2016 à 12:47

    privilégier Twint, une solution Suisse qui a peu de coûts pour les commerçants!

  4. vinnigor
    18/06/2016 à 6:49

    Un communiqué de presse aurait suffit à la place de cette keynote complètement vide !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :