Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Partie I: mise en route de la Swatch Bellamy NFC

La Swatch Bellamy NFC.

La Swatch Bellamy NFC.

Swatch est la première société à proposer en Suisse le paiement sans contact avec une montre design. Grâce à son modèle Bellamy, il est possible de payer sur environ 100’000 terminaux répartis dans tout le pays. Première étape: activer sa montre et la charger avec un crédit suffisant.

Samedi, j’ai donc déballé la Swatch Bellamy en illustration ci-contre et suivi les instructions de l’horloger et de CornèrCard, son partenaire pour le processus d’activation. Après s’être rendu sur le site dédié de Swatch, on est renvoyé sur celui de l’institut financier Cornèrcard.

Coordonnées complètes

Il faut alors notamment indiquer son nom, prénom, adresse et numéro de téléphone portable. Il faut par ailleurs saisir le numéro de série ainsi que les derniers chiffres du numéro de carte d’un petit bristol annexé au carton du garde-temps.

Après avoir reçu un SMS et accompli le processus indiqué dans le mode d’emploi fourni, on réalise qu’on ne pourra pas utiliser tout de suite sa Swatch Bellamy. Il faut en effet attendre des instructions devant arriver par courrier postal pour recharger sa montre… Vraiment dommage. Au total, la limite de paiement annuelle est de 2500 francs et celle par paiement de 1000 francs. La première limite peut être modifiée sur demande.

Cela nous laisse le temps d’étudier plus en détail les conditions de CornèrCard. Dans l’aperçu des frais, on apprend ainsi que l’activation et la première recharge sont facturées cinq francs. Chaque recharge de la fonction de paiement est ensuite comptabilisée trois francs. Normal, car la banque doit aussi gagner sa vie.

A l’étranger, en cas de blocage

Les choses se corsent toutefois selon le type d’achat. Pour les montants supérieurs à 40 francs, un code d’authentification est demandé. Selon le même aperçu des frais, chaque demande de code NIP est facturée deux francs. A l’étranger, les frais sont pour les transactions en monnaies étrangères sont de 2%.

Enfin, mieux vaut ne pas avoir de problème avec CornèrCard. En effet, les appels vers la ligne d’assistance sont facturés 1,90 franc la minute. Enfin, les frais pour remboursement du solde en cas de résiliation, sont de 25 francs. Le blocage et le déblocage par SMS sont facturés 60 centimes.

La suite du test suivra, dès réception des instructions, par La Poste…

Xavier Studer

8 commentaires pour “Partie I: mise en route de la Swatch Bellamy NFC

  1. Anjoco
    03/07/2016 à 9:17

    A ces tarifs-là je doute que beaucoup de monde ne l’utilise. En tout cas, pas moi 😉

  2. Eric
    03/07/2016 à 9:51

    Les cartes plastiques restent encore le moyen de paiement le plus convivial et économique pour les utilisateurs

  3. 03/07/2016 à 10:08

    Je souhaite longue vie à ce procédé de racket !!! Qui seront les gogos qui se laisseront plumer?

  4. Olivier Tritten
    03/07/2016 à 3:16

    Payer avec son smartphone (Twint) me parait plus pratique

    • Eric
      05/07/2016 à 4:40

      Je n’ai vu qu’une personne vouloir régler ses achats avec Twint.. et n’ai pas assisté à la transaction, car le système ne fonctionnait pas ! Résultat : le pauvre utilisateur a dû finalement s’écarter et laisser passer la file derrière lui

  5. gédéwhitestone
    03/07/2016 à 10:33

    je mettais de grands espoir dans ce mode de paiement qui paraissait innovant.(pas besoin de sortir le natel pour lancer une application, pas besoin de Bluetooth enclenché). Mais les frais que vous mentionnez sont rédhibitoires. Et aucun avantage d’être déjà client de Cornercard.. C’est un comble !
    Je vais continuer avec la carte sans contact, plus pratique que Twint.

  6. Anjoco
    03/07/2016 à 11:08

    Absolument sur la même ligne que gédéwhitestone !

    J’ai définitivement abandonné Twint que je trouve incroyablement mal pratique.

  7. Richard Engel
    05/07/2016 à 6:01

    Hajek à décidé d’aider ces pauvres banques à pigeonner les naïfs, comme je l’ai déjà dit sur ce site l’argent liquide ne coûte rien pour les payements.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :