Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Plus de 3,9 milliards de personnes privées d’internet dans le monde

La couverture mobile dans le monde. Source UIT.

La couverture mobile dans le monde. Source UIT.

Quelque 3,9 milliards d’habitants de la planète n’ont toujours pas accès à internet, malgré la baisse des prix des services, selon l’Union internationale des télécommunications (UIT). Les pays en développement représentent la grande majorité des internautes, puisqu’on compte 2,5 milliards d’utilisateurs dans ces pays, contre un milliard dans les pays développés.

Le taux de pénétration d’internet n’est toutefois pas du tout comparables dans ces différentes régions. Il atteint environ 81% dans les pays développés, contre seulement 40% dans les pays en développement et 15% dans les pays les moins avancés.

Selon la nouvelle édition de la publication de l’UIT «Faits et chiffres sur les TIC», la couverture de la téléphonie mobile est désormais pratiquement universelle. En effet, selon les estimations de l’UIT, 95% de la population mondiale vit dans une zone desservie par un réseau cellulaire mobile de base 2G. Cela représente près de 7 milliards d’habitants.

Le LTE pour la moitié de l’humanité

Ces trois dernières années, les réseaux à large bande mobiles de dernière génération (LTE) ont connu une expansion rapide. Ils sont utilisés aujourd’hui par près de 4 milliards de personnes, soit 53% de la population mondiale, indique encore l’institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans un communiqué de presse.

Toutefois, alors que le nombre d’abonnements au réseau à large bande mobile continue d’enregistrer une croissance à deux chiffres dans les pays en développement, avec un taux de pénétration avoisinant 41%, le taux de croissance de la pénétration du large bande mobile a dans l’ensemble connu un ralentissement. Le nombre total d’abonnements aux réseaux de données rapides dans le monde devrait s’établir à 3,6 milliards fin 2016, contre 3,2 milliards fin 2015.

Moins cher, femmes pénalisées

Les services de données mobiles sont désormais devenus beaucoup plus abordables financièrement que les services fixes. Le prix moyen d’une offre large bande fixe de base étant deux fois plus élevé que le prix moyen d’une offre large bande mobile comparable, selon l’UIT.

Relevons enfin que les taux de pénétration de l’internet sont plus élevés pour les hommes que pour les femmes dans toutes les régions du monde. L’écart hommes/femmes concernant l’utilisation de l’internet dans le monde est passé de 11% en 2013 à 12% en 2016, précise encore l’UIT. Préoccupant.

XS

9 commentaires pour “Plus de 3,9 milliards de personnes privées d’internet dans le monde

  1. Ludo
    23/07/2016 à 1:49

    Internet n’est pas une priorité pour les 3.9 Mia des personnes qui n’y ont pas accès. Leur priorité est de survivre (manger, accès à l’eau potable, accès aux soins, vivre dans un endroit en paix et en sécurité). Malheureusement, même ces fondamentaux ne sont pas acquis pour cette population. Ici en Suisse, on se plaint parce qu’on n’a pas accès à la fibre optique…

    • Did
      28/07/2016 à 7:05

      +1
      2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’électricité, ils ont bien moins que nous et ils savent bien plus profiter des vrais valeurs de la vie que nous…. C’est nous qui devrions prendre exemple sur ces 4 milliards de personnes !

  2. Alain
    23/07/2016 à 6:31

    100% d’accord avec toi, avant de se soucier d’un accès internet donnons à manger, à boire et des médicaments à certaines populations… mais bon, quand on sait que certains partent en dépression parce qu’elles ne peuvent pas aller sur facebook pendant 10 minutes…

    • 24/07/2016 à 9:13

      Il est intéressant de savoir que ces chiffres ont été publiés par l’UIT, un organe des Nations unies, dirigé par Brahima Sanou, originaire du Burkina Faso. http://www.itu.int/en/ITU-D/bdt-director/Pages/Biography.aspx Il est probablement plus à même que vous de juger de l’utilité des TIC, surtout dans les pays en voie de développement …

      • Tricoline
        24/07/2016 à 11:35

        Peut-être Xavier, mais cette personne vit très probablement en occident, bien loin des soucis basiques (eau potable, nourriture et soins) de ses compatriotes.

        Il est aussi possible que cette personne aie des intérêts particuliers dans les télécoms, vu qu’elle travaille pour l’UIT !

        Donc je partage l’avis de Ludo à 100%

        Il ne faut pas faire une confiance aveugle aux ronds de cuire des institutions …

  3. 24/07/2016 à 11:43

    95% de la population mondiale représente plutôt 7 milliards que 7 millions.

  4. 27/07/2016 à 10:20

    Mouais… 😉
    Et on constate que les plus grosses arnaques internet sont en majorité faites depuis les Pays en développement, comme quoi…..

  5. Lucignolo
    06/08/2016 à 8:07

    Internet a de l’importance, cela permet l’accès au savoir, donc à la formation, donc au développement de ces régions. Au niveau suisse, un projet intéressant avec le concours de l’EPFL a vu le jour, les cours en ligne (MOOCs).

    http://moocs-afrique.epfl.ch/

    J’en avais entendu parlé dans des articles de journaux, et je me demande ce que cela donnera sur le long terme et si il y a une volonté de retour sur investissement d’une manière ou une autre. Altruisme ou vénalité, l’avenir le dira . Mais le partage des connaissances, pour rendre les gens indépendants, il y a que ça qui a l’air de fonctionner dans ce bas monde.

    http://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/soutien-campus-virtuel-afrique/story/23939294

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :