Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

OneNote: un exemple de convergence réussie

OneNote: un exemple de convergence numérique.

OneNote: un exemple de convergence numérique.

La numérisation, la mobilité et l’internet dans les nuages occupent le devant de la scène depuis des années. Et pour une fois, Microsoft peut se vanter d’avoir tout compris avec OneNote, ce petit programme qui permet de prendre des notes ou d’organiser des taches et qui est un exemple de convergence, un terme désormais un peu moins à la mode…

Pour commencer, cette application est disponible depuis un certain temps déjà sur toutes les plateformes et tous les systèmes, mobiles ou non. Un exemple d’universalité et de convergence, qui permet de se dire que quoi qu’il arrive, on peut toujours compter sur ce programme, quel que soit le système et son périphérique.

Magistral avec Edge

Avec l’arrivée du navigateur Edge, Microsoft a fait de OneNote un redoutable outil pour prendre des notes sur des contenus en provenance d’internet. Sur les écrans tactiles, on peut aisément prendre des notes, voire rédiger un petit texte au stylet avant d’archiver sa page. Et même sur un bon vieux PC non tactile, on peut cercler une info à l’aide de sa souris.

Ensuite, dès que la page est prête à être sauvegardée, et pour autant que l’on soit connecté à son compte Microsoft, on peut directement créer une note dans OneNote dans le bloc-notes de son choix. Enfin presque, car j’ai constaté à plusieurs reprises des problèmes de synchronisation aussi bien depuis le mobile que depuis des ordinateurs. Bref. il reste encore du travail!

Tableau de bord numérique

Une fonctionnalité similaire existe d’ailleurs aussi sur le mobile. Depuis son navigateur internet, il suffit de partager la page de son choix pour l’enregistrer au bon emplacement dans OneNote. Dommage qu’il ne soit pas possible sur Windows 10 mobile de pouvoir ajouter des commentaires avec son doigt. Peut-être pour un prochain Surface Phone ?

Au final, quel que soit le système ou la plateforme utilisé, on peut accéder à ses notes ou à son système de « tableau de bord » dans le logiciel de Microsoft. Un programme intuitif et souple d’ailleurs tout aussi utile à utiliser dans le monde professionnel que privé pour organiser au mieux ses tâches, son temps ou archiver des informations dont on a régulièrement besoin! Soulignons enfin que OneNote permet même d’intégrer des vidéos du web!

Xavier Studer

5 commentaires pour “OneNote: un exemple de convergence réussie

  1. Original Mike
    15/08/2016 à 7:56

    Très bon outil, que j’utilise sans retenue entre mes différents appareils.

  2. gbaord
    15/08/2016 à 7:57

    Pareil avec Google Keep…

    • 15/08/2016 à 9:45

      Google Keep est instable. Si l’on partage une note avec quelqu’un, les données ne sont pas correctement synchronisées et se perdent. Je déconseille fortement pour un usage collaboratif.

  3. DaffyDuck
    15/08/2016 à 10:27

    Je plussoie le contenu de cet article: OneNote mérite mieux que l’indifférence qui lui est réservée, surtout maintenant qu’Evernote a revu son business model.

  4. André Jaquenoud
    15/08/2016 à 12:31

    J aimerais bien être de votre avis. Le transfert de 3000 notes depuis Evernote pose des problèmes de synchronisation infinis. Ça va sans doute quand on commence de rien. Sinon ça laisse un grand sentiment d’insécurité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :