Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Dix ans de fibre optique chez de véritables pionniers du numérique…

Dix ans de fibre optique à Sierre.

Dix ans de fibre optique à Sierre.

Il y a des communiqués de presse qui procurent un indicible plaisir à leur lecture. Par exemple, celui envoyé mercredi par Sierre Energie pour fêter les dix ans du réseau de fibre optique déployé en terres valaisannes au nez et à la barbe d’entreprises prétendument très innovantes, mais qui font surtout de gros efforts de marketing et de rentabilité!

Encore une fois, c’est une petite entreprise qui a joué un rôle de moteur de l’innovation dans le domaine du numérique. Il convient de rappeler que Sierre Energie a été l’une des premières entreprises en mains publiques à tester «dans le nuage» l’enregistrement TV centralisé. Une innovation copiée par le puissant Swisscom de longues années après…

Une volonté de fer!

Ces Valaisans, qui ne cesseront jamais de nous surprendre, se sont battus avec la plus vive énergie pour défendre leur cœur de métier avant que l’ogre bleu ne prenne pied dans le Vieux pays. C’était David contre Goliath et on a l’impression que l’histoire se répète!

Cet exemple est édifiant dans le monde des téléréseaux aussi. Il démontre que de petites entreprises sont souvent clairement plus dynamiques, branchées et efficaces que les mastodontes parfois en position de force. Les difficultés rencontrées par UPC (Cablecom) pour lancer son boîtier Horizon en sont le meilleur exemple.

Alors que Swisscom continue de suçoter tranquillement son ancestral réseau de cuivre par tous les moyens possibles et inimaginables, Sierre Energie explique encore clairement aujourd’hui que «la fibre optique jusque dans les foyers (FTTH), c’est toujours l’assurance d’un réseau dimensionné pour couvrir les besoins actuels et futurs de ses clients».

Trois ans de retard

A l’heure actuelle, le déploiement a pris un peu de retard, c’est-à-dire trois ans. Sierre-Energie devrait ainsi achever la couverture totale de son réseau à l’horizon 2019. Mais attention  c’est-à-dire avec les localités situées au fond des vallées, selon ce communiqué de presse vitaminé. Un seul commentaire: remarquable!

«À ce jour, plus de 17’000 foyers peuvent accéder à un raccordement FTTH. L’investissement au 30 juin 2016 s’élève à 56 millions de francs autofinancés à hauteur de 70%. La facture finale devrait dépasser les 70 millions». Un exemple que les directeurs du très rentable Swisscom, qui snobe parfois un peu les campagnes, feraient bien de méditer…

Xavier Studer

13 commentaires pour “Dix ans de fibre optique chez de véritables pionniers du numérique…

  1. marco
    25/08/2016 à 9:29

    On ne deploit pas une infra aussi facilement pour tout le pays et des millions de clients que pour 17’000 clients. Faire de l’enregistrement cloud pour 17’000 personnes swisscom te trouve une solution easy … mais pour 1’200’000 clients il faut deja plus de capacité. Bien que le travail de Sierre energie reste marquable, la dessus je suis totalement en accord avec vous.

    • Ludo
      25/08/2016 à 7:11

      Plusieurs critères sont à prendre en compte comme la capacité d’investissement, la volonté d’investissement, la stratégie à court et long terme (rémunérer un max les actionnaires où investir dans la Ra&D pour améliorer la qualité de son produit), la politique interne pour convaincre les gens d’investir (gestion du changement, toujours difficile dans une grande entreprise avec bcp de gens à convaincre, etc…), la stratégie de la concurrence, la veille technologique (est-ce la fibre est la fibre est l’élément le plus important pour Swisscom ? – certainement mon) et d’autres critères…

      Techniquement, ce n’est pas compliqué de faire du cloud pour 1’200’000 clients. De plus, avec 1’200’000 clients, le coût par clients est plus faible qu’avec 17’000 clients.

  2. 25/08/2016 à 10:05

    Je ne connaissais pas cette entreprise et ses « exploits ». C’est très intéressant, merci.

    S’il pouvait en être de même ici… La fibre est et reste une douce utopie en l’état actuel.

    • Tricoline
      25/08/2016 à 10:26

      +1

      Avec la politique actuelle de Swisscom concernât la fibre c’est pour la semaine des 4 jeudis !

      2 exceptions, Swisscom trouve un partenaire qui paye environ 50% ou alors un nouveau quartier avec plus de 50 logements se crée d’un coup.

      Sans ces 2 conditions l’antique pair de cuivre verra débouler le g.fast dans les zones soumises à forte concurrence par les cablos, sinon le service universel s’applique avec des débits internet mini

      A ce rythme la Suisse prends à nouveau un sacré retard, pas de plan national pour du 100% FTTH dans x année, rien

      Même des pays parfois bordéliques comme la France ont un plan FTTH pour 2025, même si cela semble irréaliste il y a au moins un projet, en Suisse non c’est le laisser aller

  3. Tricoline
    25/08/2016 à 10:15

    Question basic, la fibre de Sierre énergie est elle accessible aux autres opérateurs ?
    Car la fibre en FTTH du téléréseau de la vallée de Joux est propriétaire donc c’est pour faire « simple » le remplacement du cable coaxial par de la fibre jusque chez le client, donc pas accessible pour Sunrise par exemple.
    Car la fibre de Swisscom c’est en réalité 4 fibres qui arrivent dans le salon, avec possibilité de contracter un autre opérateur que Swisscom, comme Sunrise ou saitis à Lausanne !

    La fibre des cablos ce n’est pas équivalent à la fibre Swisscom…

  4. 25/08/2016 à 11:17

    Pour autant tout n’est pas rose au « royaume de Netplus », car s’il est vrai que les villages sont couverts (c’est le cas chez moi à Miège), il n’en reste pas moins que la qualité de leur réseau est plus que discutable au quotidien. Ainsi, j’ai du repasser chez Swisscom pour la connexion internet, qui malgré toujours sous cable cuivre, reste bien plus stable, fiable et performante que la fibre de Sierre.

    Et je ne parle pas du replay TV, souvent aux abonnés absents.

    • Tricoline
      25/08/2016 à 2:03

      M’enfin,
      J’utilise le replay de Netplus plusieurs fois par semaine depuis plus de 2 ans sans problème.
      Parfois (rarement) il faut éteindre et rallumer la box, mais bon c’est le cas avec la quincaillerie électronique actuelle, comme les ordi un reboot est parfois nécessaire, le soft cela se plante toujours après un certain temps !

      Quand au débit internet pas de soucis, et ceci sans fibre, encore le bon vieux coaxial.

    • coucoupelican
      25/08/2016 à 5:42

      Pour ma part à miège c’est devenu la perfection, plus de glitch ou burst sur ma TV.

  5. Rainman
    25/08/2016 à 11:53

    Je suis allé sur leur site: avec une vitesse de 60/60 (le maximum proposé sur leur site!), téléphone et TV avec enregistrement, on arrive à 118.– par mois…. Pour 11.– de plus chez Swisscom, on a du 100/100. De plus, il y a un rabais avec l’abonnement de natel ce qui fait que swisscom revient au même prix, voire moins cher avec une vitesse 50% plus rapide.
    Du coup, je ne vois pas quel est l’avantage…

    • Tricoline
      25/08/2016 à 1:49

      Faut il encore pouvoir disposer du 100/100 chez swisscom, sans FTTH ce n’est pas disponible.

  6. Montinerious
    25/08/2016 à 5:40

    En fait ils proposent même du 200/200 ==> http://www.sierre-energie.ch/services-industriels/business-333.html

  7. Ludo
    25/08/2016 à 7:23

    Swisscom a davantage d’intérêt à investir dans le secteur B2B, comme par exemple devenir l’integrateur d’Avaloq pour une banque plutôt que d’investir dans la fibre pour des petits clients B2C qui ne vont d’ailleurs par forcément payer plus cher pour avoir un débit plus rapide. Le retour sur investissement et la rémunération des actionnaires sera dès lors bien plus élevée.

    NetPlus n’est pas présent dans les services IT, donc il peut aussi focaliser 100% des investissements sur les clients B2C.

    • Tricoline
      26/08/2016 à 5:23

      C’est juste Ludo, Swisscom est largement en train de diverger de son metier de base !

      En plus ce dernier est trop versé dans la réalisation de programme TV sportif (en plus du B2B), alors que ce n’est pas sa tache, qui est de relier le pays aux telecoms.

      De toute manière en ce qui concerne le sport, cela évoluera comme aux USA avec l’OTT qui prendra le dessus et ramènera nos opérateurs suisses à leur réalité.

      DAZN et d’autres à venir prendra de ‘importance, par exemple en France BeIN sport est disponible chez tous les opérateurs, attention si BeIN débarque en Suisse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :