Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Croissance: Sunrise a-t-il les moyens de ses ambitions?

Le siège social de Sunrise.

Le siège social de Sunrise.

Sunrise veut en découdre en matière de mobile et de télévision, selon un entretien du directeur général Olaf Swantee accordé à l’hebdomadaire alémanique «SonntagsZeitung». Il prévoit surtout de se développer sur le segment du mobile et de la télévision. Que penser? L’entreprise reste confrontée à une baisse de son chiffre d’affaires, comme expliqué ici récemment.

Le Directeur compte donc travailler sur ce point, mais admet qu’il s’agit d’un important défi, indique-t-il dans son interview. L’entreprise a en effet des cartes à jouer, mais doit aussi composer avec des éléments moins positifs.

Très bon service à la clientèle

Pour commencer, le service à la clientèle de Sunrise a été jugé comme l’un des meilleurs du pays par des sondages indépendants. Le numéro deux helvétique des télécoms propose par ailleurs une offre complète qui passe par le mobile, le fixe, l’internet et la télévision. Des produits plutôt de qualité, d’ailleurs.

Si son offre en matière d’internet et de télévision semble tout à fait concurrentielle, notamment face au câble, le positionnement de Sunrise sur le mobile s’est un peu émoussé ces derniers mois après la commercialisation de nouvelles offres très complètes par Swisscom et la politique intensive de promotion de Salt, qui casse souvent ses prix en les divisant par deux!

Sunrise reste attractif, mais…

Les tarifs pratiqués par Sunrise restent attractifs, mais pêchent par exemple sur le roaming, par rapport à Swisscom. Par ailleurs, toujours lors de promotion, Salt offre parfois des abonnements très attractifs à 9,90 francs par mois. Des produits difficiles à concurrencer et qui attirent une clientèle très proche de ses sous, traditionnellement intéressée par Sunrise…

La position du challenger helvétique des télécoms sur le marché reste toutefois attractive, puisque l’entreprise cotée à la bourse suisse gagne des clients. Elle est toutefois prise en tenaille entre le prestige dont bénéficie le puissant Swisscom et le positionnement toujours plus bon marché d’un Salt. Mais peut-être est-ce une opportunité à saisir…

Xavier Studer

13 commentaires pour “Croissance: Sunrise a-t-il les moyens de ses ambitions?

  1. Tricoline
    29/08/2016 à 9:14

    Le point « problématique » pour Sunrise cela reste la dépendance face à Swisscom pour le fixe, l’Internet et la TV, ce qui de facto fait que pour ces 3 services Sunrise n’a aucun avantage en terme de performance, c’est pas …

    Grosso modo Sunrise a 10 fois moins de clients TV que Swisscom, ceci sur l’ensemble du pays avec 3 (4) régions linguistiques différentes, dans ces conditions la négociation pour l’accès aux chaines sera complexe et forcément il y aura des oubliés et des manques dans l’offre.

    D’où mon avis perso que ce n’est pas aux opérateurs de proposer des packages sports ou autres, c’est aux applications OTT (comme Netflix ou DAZN, BEIN en France) de prendre le dessus, les fournisseurs proposent des accès internet fiable et performant, sans plus.

    Teleclub se doit de devenir un service OTT pour être disponible via n’importe que accès internet fixe ou mobile.

  2. Aldebert Després
    29/08/2016 à 9:29

    @ A Xavier,

    Vous omettez de signaler la gabegie de la facturtion sévissant pour bon nombre de clients auprès de Salt. Et cette gabegie a pour effet de dissuader bon nombre de clients de s’abonner auprès de Salt au profit de Sunrise. Si mes sources sont bonnes, les clients fuient Salt pour contracter Sunrise : en somme il y a surtout concurrence entre les deux opérateurs privés helvétiques et non avec inénarrable Swisscom.

  3. Alex
    29/08/2016 à 9:35

    Moi même, je vais profiter de l’offre Salt pour 49frs /mois , par rapport à Sc ça fait tout de même , une économie de 960 frs anuels ….Et puis leur réseau est bien , j’ai pu tester plusieurs fois

    • MoiMeme
      29/08/2016 à 9:39

      C’est déjà pas mal d’avoir réussi plusieurs fois à avoir du réseau Salt pour le tester 😉
      C’est pas donné à tout le monde d’avoir autant de chance!

      • Alex
        29/08/2016 à 11:21

        Hé hé , il faut pas exagérer , niveau facturation tout me semble correct , les 50 frs ( 2× Yong) ils arrivent correctement par mail, niveau réseaux .. J’ai pas encore entendu dire à la maison «  »papa Sal , ne vaut rien «  »…. Tout semble aller bien , 👍👍👍

  4. Aldebert Després
    29/08/2016 à 9:46

    @ Alex,

    Vous omettez d’indiquer la gabegie de la facturation encore présente de Salut dissuade bon nombre de clients de contracter un contrat auprès de ce challenger. D’ailleurs beaucoup de clients résilient leurs abonnements auprès de Salt pour en contracter un auprès de Sunrise.

    En somme, la concurrence s’opère entre les deux opérateurs privés helvétiques, et non avec l’inénarrable Swisscom.

    • Saltboy
      29/08/2016 à 10:23

      Chez Salt depuis 6 mois. Problème de facturation une seule fois réglé par un téléphone à la Hotline. Je lis mille commentaires comme quoi leur service clientèle est calamiteux et je le crois volontiers mais je n’en ai pas fait l’expérience personnellement. Quant à leur réseau, je n’ai rien à en redire.

      • Etienne
        29/08/2016 à 12:52

        Pareil pour moi, bon réseau, factures en ordre, prix imbattable avec 50% de rabais.

  5. Tricoline
    29/08/2016 à 11:09

    Sunrise étant dépendant de Swisscom pour le fixe, l’Internet et la TV c’est pas une situation idéale, cela ne permet pas de véritable se différencier par rapport au dominateur … Swisscom

    Pour la TV, comment régater avec 10 fois moins de clients que son principal concurrent ceci sur un pays avec 3 régions linguistiques forts différents

    En finalité Sunrise est maître du jeu que sur le mobile, insuffisant ? Possible

  6. Frédéric M
    29/08/2016 à 2:21

    En attendant Salt ne pourra pas survivre longtemps avec vos prix super bas regarder les dégât 1er trimestre -13% de chiffre d’affaire , 2ème trimestre qui vient de sortir -15% à ce rythme Salt sera bientôt vendu…

  7. Anjoco
    29/08/2016 à 4:42

    Si les prix des abos sont tellement intéressants, sait-on pourquoi Salt a perdu 119 000 clients au premier semestre :

    https://www.letemps.ch/economie/2016/08/29/salt-perdu-119-000-clients-premier-semestre

    • Aldebert Després
      29/08/2016 à 6:15

      A Anjoco,

      Je répète ma réponse : à cause de la facturation catastrophique pour beaucoup de clients de Salt. Les 119’000 clients ont évidemment dû fuir la facturation catastrophique dont ils sont victimes chez Salt.

    • Aldebert Després
      29/08/2016 à 6:17

      Je répète ma réponse : les 119’000 clients ont évidemment dû fuir la facturation catastrophique dont ils ont été victimes chez Salt.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :