Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Nouvelle guerre du mobile: Salt attaque frontalement Sunrise

Salt attaque le point faible de Sunrise: le roaming.

Salt attaque le point faible de Sunrise: sa facturation du roaming.

Limité sur le fixe et la TV en raison d’un positionnement historique plus que douteux et sans imagination, le câble parvient à se maintenir en se développant sur les réseaux mobiles des opérateurs. Les bénéfices substantiels qu’il est encore possible de réaliser sur ce segment conduisent à une agressivité inédite, comme l’illustre cette campagne de Salt directement dirigée contre Sunrise!

Cette opération menée sur les smartphones et reproduite ci-contre montre que le positionnement de Sunrise sur le roaming est clairement insuffisant. Sans détour, le numéro trois helvétique des télécoms suggère logiquement aux abonnés de Sunrise de le rejoindre! Il faut dire que Salt reste sous pression et ne parvient plus qu’à se démarquer sur le terrain des prix, vu la réputation qu’il s’est forgée en matière de service!

Swisscom fait les frais de la bataille sur le mobile

Swisscom semble payer en partie ce regain de concurrence. A l’occasion de la publication des résultats du troisième trimestre, il accuse un recul de 0,1% sur le mobile en douze mois, c’est-à-dire environ 5000 clients. Une perte ridicule pour l’ogre bleu qui confirme toutefois une tendance amorcée ces derniers mois et qui logiquement devrait profiter à ses concurrents.

Utilisant le réseau mobile de Salt, UPC (Cablecom) fait état d’une croissance de 15’000 contrats en une année, selon le rapport du troisième trimestre de Liberty Global. Au total, UPC affiche ainsi 70’000 abonnés sur ce segment toujours très juteux… Sur l’ensemble des téléréseaux, le mobile pèse désormais 90’000 clients, pour une progression de 55’000 contrats sur douze mois.

Le reflet de la guerre pour la TV et l’internet

Cette évolution permet de limiter la casse sur le segment du fixe du côté des téléréseaux. En effet, si la branche du câble coaxial affiche une certaine stabilité en matière d’accès à internet, elle perd dans son ensemble 125’200 clients sur la TV, soit un recul de 4,9% en une année au troisième trimestre 2016. Le prix d’une incompétence crasse?

Cette performance exécrable se produit en effet sur le cœur de métiers d’entreprises qui n’ont pas su utiliser correctement les potentialités de l’antique numérisation…. Il est probablement un peu tard d’en parler aujourd’hui, alors qu’il fallait travailler avant! N’oublions pas que les coaxiaux, pionniers, avaient tenté il y a longtemps d’introduire la TV numérique, mais à quelles conditions…

Il est d’ailleurs piquant de constater que le câble ne perd pas que globalement des clients sur le service de base, pourtant plutôt attractif aujourd’hui. UPC, qui ne cesse d’augmenter certains de ses tarifs pour maintenir ses revenus, par exemple, parvient à reculer de 3000 abonnés sur sa «Premium TV», visiblement jugée pas si «Premium» que ça par ses clients qui vont voir ailleurs! Révélateur.

Xavier Studer

Même pas mal!

Quoi qu’il en soit, l’ogre bleu garde le sourire, comme l’explique son CEO, Urs Schaeppi, au sujet du troisième trimestre 2016


Troisième trimestre : les résultats de Swisscom

Troisième trimestre : les résultats d’UPC (Cablecom)

Troisième trimestre : les résultats de Suissedigital

13 commentaires pour “Nouvelle guerre du mobile: Salt attaque frontalement Sunrise

  1. Julien Grosjean
    05/11/2016 à 11:13

    « Utilisant le réseau mobile de Sunrise, UPC (Cablecom) fait état d’une croissance de 15’000 contrats en une année, selon le rapport du troisième trimestre de Liberty Global. »

    Pardon, mais je croyais que UPC utilisait le réseau mobile de Salt ?

  2. Frédéric M
    05/11/2016 à 11:30

    Ils sont tellement bien chez Salt qu’ils continuent de liquider leur personnel voir article cette semaine sur le 20min.ch

  3. Tom
    05/11/2016 à 11:52

    On attends donc les résultats Sunrise le 9 nov. un maigre bénéfice par rapport à Swisscom cert ….mais … ce opérateur arrive à avoir plus de clients mobiles par Année que Swisscom ,ca serait intéressant de voir les numéros de Salt, malgré ces problèmes, je constante que dans mon entourage, bc de gens on quittées Sc, pour salt , et aussi pour Sunrise….

  4. Eco
    05/11/2016 à 3:28

    UPC est en train de devenir plus compétitif côté prix, car maintenant ses clients bénéficient tous d’un remboursement de 30 CHF des frais qu’ils paient avec le loyer pour le raccordement au téléreseau. Du coup ma facture vient de baisser….

  5. Eco
    05/11/2016 à 3:33

    Ma copine veux quitter le fixe chez Swisscom, qui lui dit qu’elle peux avoir la fibre (dans l’immeuble mais pas dans l’appart). Mais trop cher. Elle appelle Sunrise, qui lui dit pas possible, connexion maximum 18/2 Mb. Elle rappelle un jour après et elle se fait même insulter par un maghrébin. Résultat je lui conseille d’essayer UPC: réponse immédiate service courtois, un client gagné. On viendra sûrement me dire que c’est l’exception à la règle, mais moi chaque fois que j’appelle UPC on me réponds dans les 30 secondes….

    • Anjoco
      05/11/2016 à 4:24

      A propos de la fibre de Swisscom je m’inscris en faux contre votre affirmation. Ayant passé sur la fibre moi-même chez Swisscom je n’ai pas payé un sous. De même pour mes connaissances et ce lien confirme bien cela :

      https://www.swisscom.ch/fr/clients-prives/aide/loesung/kosten-glasfaser.html

      • Eco
        05/11/2016 à 4:37

        Ce qui était trop cher c’était le prix de l’abonnement… (Swisscom c’est la plus chère du marché à vitesse égale)

      • Tricoline
        06/11/2016 à 10:49

        La fibre est peut-être dans l’immeuble, en bas à la cave, c’est souvent le cas, ensuite les propriétaires refusent que Swisscom viennent faire des travaux, j’ai une connaissance qui habite Ouchy, quartier fibré depuis bientôt 2 ans, et bien pas de fibre dans l’appartement, refus catégorique du proprio, sans motif.
        Alors le cuivre poussif reste en place, car Swisscom est obligé de le maintenir.
        Donc si les proprio d’immeuble refusent c’est bien pour une raison d’argent.

    • huskyf2
      06/11/2016 à 12:24

      La différence c’est que c’est pas de la fibre chez UPC cela passe par le câble du téléréseau donc un avantage car il est partout. Si Sunrise dit non après Swisscom c’est normal car Sunrise utilise la fibre de Swisscom donc si Swisscom peut pas la mettre Sunrise pourra pas non plus !

      • Eco
        06/11/2016 à 12:34

        Swisscom a dit que la fibre c’est possible car elle est dans l’immeuble alors que Sunrise dit que c’est pas possible. Elle a rappelé pour dire que Swisscom avait dit que c’était possible et elle s’est fait quasiment insulter par un maghrébin du service client de Sunrise… Elle m’a raconté comment il lui a parlé, franchement Sunrise devrait faire de meilleurs contrôles de qualité sur son service client…

  6. 12/11/2016 à 1:56

    UPC attaque Sunrise de la même façon que Salt
    http://nsa38.casimages.com/img/2016/11/12/161112021536488494.png
    Ces deux compagnies se rapprochent de plus en plus on dirait 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :