Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: l’Amphiro B1 pour arrêter de gaspiller l’eau chaude sous la douche

Amphiro B1 Connect.

Amphiro B1 Connect.

Nous sommes tous tellement habitués à gaspiller les ressources naturelles, qui sont aussi celles de nos enfants, que nous n’en avons même plus conscience. L’Amphiro B1, qui se branche juste avant la pomme de douche, est là pour nous le rappeler. Test de l’accessoire connecté le plus utile que je n’aie jamais eu entre les mains!

Le montage de l’Amphiro B1 Connect, cédé 89 francs, ne prend qu’une minute. Il se connecte exactement au bout du tuyau juste avant la pomme de douche, qu’il faut préalablement dévisser avant de brancher ce compteur capable de mesurer notre consommation d’eau ainsi que l’énergie consommée pour chauffer l’eau.

Premier test: une douche notée A+

Sur l’écran LCD, il est possible de lire ces informations quelques secondes après avoir débuté sa toilette. Ces indications restent ensuite visibles brièvement après sa douche. Le dispositif est en effet alimenté en électricité par le flux de l’eau sous pression qui passa dans une microturbine. Inutile donc de devoir à changer piles ou batteries. Pratique.

Et concrètement? J’ai constaté que ma première douche, volontairement un peu écolo, s’est résumée à environ 3,4 litres d’eau pour environ 130 Wh d’énergie. Une performance qui a obtenu la note A+. Un peu sous pression, tout le monde dans le ménage s’est donc mis à économiser de l’eau et de l’énergie. Et cela se voit!

Amphiro B1 Connect: les statistiques.

Amphiro B1 Connect: les statistiques.

Les statistiques sur l’application

En effet, il est possible d’obtenir des statistiques assez détaillées par le biais d’une application pour iOS et Android qui récupère les données de l’Amphiro B1 par le truchement d’une connexion Bluetooth. Il suffit d’apparier le compteur à son smartphone en saisissant dans ce dernier les codes qui s’affichent sur l’écran LCD. Une opération simplissime.

La récupération des données, comme toute communication avec l’Amphiro B1 ne se fait que lorsque de l’eau s’écoule dans la turbinette. Il faut donc synchroniser cet accessoire quand quelqu’un prend une douche, sinon ça ne marche pas. Une belle leçon donnée à certains geeks! Une manière de dire, pour ça aussi il faut de l’énergie, sinon ça ne marche pas!

Un réel garde-fou au quotidien

Au quotidien, l’Amphiro B1 fait des miracles. Ces douches qui prenaient parfois un temps inconsidéré semblent faire partie du passé. Comme l’illustre la capture d’écran ci-dessus, la moyenne des ablutions de ces deux dernières semaines s’est établie à environ 5 à 6 litres d’eau chaude après 43 douches mesurées pour une énergie de 268 Wh et 36 degrés en moyenne.

Alors, l’Amphiro B1 est-il un gadget? Certainement pas. A en croire les indications fournies par cet accessoire développé en marge de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, l’économie d’énergie réalisée en prenant des douches brèves a déjà permis d’épargner l’équivalent de la consommation d’une voiture électrique qui aurait parcouru 18 kilomètres. Cette même quantité d’énergie aurait permis de faire fonctionner quotidiennement un écran plat LCD de 55 pouces 3 heures pendant 23 jours…

Amphiro B1: des statistiques indispensables…

Dans notre société où l’énergie est gaspillée constamment sans aucune retenue, ce genre d’accessoires nous ramène sur terre. L’Amphiro B1 nous montre l’impact de banales douches prises quotidiennement dans les ménages.

Comme le montre la capture d’écran ci-dessus, le potentiel d’économie d’énergie (et donc de diminution de la pollution) est immense. Ce test montre encore une fois qu’on ne peut économiser que ce qui est mesurable puisque nous avons parfois perdu depuis longtemps le contact avec la réalité. Enfin, ceux qui bûcheronnent dans ma famille pour se chauffer n’ont probablement pas besoin de cet accessoire pour connaître la valeur de l’énergie…

Xavier Studer

13 commentaires pour “Test: l’Amphiro B1 pour arrêter de gaspiller l’eau chaude sous la douche

  1. Marina
    23/01/2017 à 7:54

    Ce serait pas mal d’avoir quelque chose pour l’eau de la cusisine avec le lave vaisselle ou l machine à laver. est-ce que certains appareils indiquent leur consommation? Merci

  2. Foxband
    23/01/2017 à 11:38

    Malheureusement, lorsque j’ai de l’eau chaude pour ma douche, je suis bien trop content pour l’utiliser de façon restreinte.

  3. Ilgege
    23/01/2017 à 11:42

    Bonjour, il faudra m’expliquer comment vous arrivez à prendre une douche avec 3,4 litres d’eau….quand pour une douche « éco » on compte environ 12 litres à la minute!!!! Ou alors j’ai mal compris votre phrase!!! Merci

  4. Jean-Pierre Favey
    23/01/2017 à 12:44

    Excellente application, surtout car elle est autonome en énergie. A quand ce genre d’appareils pour d’autres domaines, arrosage, micro-centrales, piscines… ?

  5. Mick_co
    23/01/2017 à 1:03

    Marrant que pour économiser, il faille avoir un gadget qui a pollué pour le produire.
    Le meilleur moyen d’économiser c’est de se rappeler que les bonnes choses qu’on a, ne sont pas illimités. Rappelez-vous dans les campings quand on avait une pièce pour prendre une douche, à cette époque, tout le monde savait prendre une douche rapide 🙂

  6. 23/01/2017 à 1:08

    Je suis tenté d’en prendre un pour le fun.
    Mais bon pour faire de vraie économie, il faudrait avoir un gadget qui pousse l’utilisateur de bain à passer à la douche…

  7. 24/01/2017 à 12:02

    Et si l’on ne prenait pas de douche 4 fois par jour???

  8. 24/01/2017 à 5:31

    Le geek qui est en moi trouve ça génial: un appareil qui génère sa propre électricité et qui, en plus, contribue à économiser des ressources. C’est clairement pas le plus stupide des objets connectés (je sais de quoi je parle, j’ai un pèse-personne connecté qui affiche la météo quand je me pèse).

    L’autodérision aidant, je me dis de temps en temps que j’ai un objet connecté: le cerveau, et que si j’active l’application « Bon sens », je vais recevoir une notification de couper l’eau quand je me savonne ou me brosse les dents. Mais comme tout bon geek, bon sens n’est pas toujours activé.

    Je trouve d’ailleurs cocasse que cet objet ait vu le jour en Suisse, c’est un peu comme si un Egyptien inventait l’appareil à économiser le sable.

    Plus sérieusement, cet objet aurait son utilité pour les populations pour qui l’eau est vraiment une ressource rare, et il y en a beaucoup. Malheureusement ces populations sont souvent plus occupées à se nourrir quotidiennement qu’à acheter un smartphone…

    Bon, je vais finalement pas l’acheter et je vais aussi renoncer au presse-purée connecté qui me plait tant… quoi que

    • 24/01/2017 à 5:59

      L’enjeu est surtout d’économiser l’énergie nécessaire à chauffer l’eau…

  9. Philippe
    26/01/2017 à 6:45

    Plutôt que d’acheter du matériel électronique qui tiens plus du gadget qu’autre chose et que vous voulez réellement baisser votre consommation en eau orientez-vous plutôt vers ce type de produits bon marchés et très efficaces (jusqu’à 50% d’économies en eau) :

    https://boutique.wwf.fr/maison-jardin/441-pommeau-sina.html

    https://boutique.wwf.fr/maison-jardin/794-economiseur-deau-pour-lave-main.html

    https://boutique.wwf.fr/maison-jardin/677-kit-economiseurs-deau.html

  10. Lucignolo
    30/01/2017 à 6:22

    Voir aussi :

    Bac de douche récupérateur de chaleur Joulia, qui a reçu le watt d’Or en 2013

    http://www.bfe.admin.ch/energie/00588/00589/00644/index.html?lang=fr&msg-id=47400 7e édition du Watt d’Or: l’Office fédéral de l’énergie décerne le prix suisse de l’énergie à l’entreprise Joulia

  11. 01/02/2017 à 10:28

    pour info 60 millions de conso, teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC. Une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort. Ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
    plus d’infos sur http://www.activeau.fr/test_60_millions_de_consommateurs.htm

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :