Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Téléphonie mobile: bonus.ch publie des chiffres à lire prudemment

Fidélité auprès des opérateurs: les chiffres de bonus.ch sont à prendre avec des pincettes...

Fidélité auprès des opérateurs: les chiffres de bonus.ch sont à prendre avec des pincettes…

Les sondages effectués par certains instituts ou les sites de comparaisons en ligne se caractérisent parfois par une méthodologie ou une présentation des faits indélicate. Dernier exemple en date avec ce graphique de Bonus reproduit ci-contre censé représenter la fidélité de la clientèle de certains opérateurs…

Pour commencer, on se demande pourquoi seuls ces opérateurs ont été représentés dans ces graphiques. La réponse semble se trouver dans l’une des rares phrases relatives à la méthodologie publiée dans l’enquête de satisfaction. Il y est dit ceci: «Les opérateurs mobiles pour lesquels le taux de participation au sondage est trop faible ne sont pas affichés.» Révélateur.

Ce graphique constitue le prolongement de cette phrase. La longueur des barres semble notamment directement en rapport avec le nombre de clients qui ont répondu. En additionnant les différentes valeurs d’une même couleur, on obtient 100%. On réalise alors que les sondés sont d’abord des clients de Swisscom et que l’échantillon d’un CoopMobile ne semble pas peser lourd. Le reflet de la réalité?

Une lecture qui peut être trompeuse

Concrètement, la lecture de ce graphique est rendue plus difficile, voire illisible pour les opérateurs qui n’ont que peu de clients. On peut parallèlement se demander comment il est possible que les notes de satisfaction de Swisscom ou Sunrise sont identiques sur cette page, alors que la clientèle de l’ogre bleu semble beaucoup plus fidèle…

En poursuivant l’analyse des graphiques et des résultats, on se pose ensuite des questions à la lecture d’affirmations très générales de ce type: «70% des Suisses dépensent plus de CHF 40.- par mois pour leurs communications mobiles». En effet, cette affirmation laisse à penser que l’enquête se fonde sur un échantillon de la population (qui ne comprend d’ailleurs pas que des Suisses…)

2500 personnes sondées. Lesquelles?

En guise de méthodologie, on apprend en substance que cette enquête de satisfaction annuelle a été réalisée par le site de comparaison en ligne bonus.ch auprès de plus de 2500 personnes. J’ai beau eu chercher dans le communiqué de presse, le «rapport détaillé» ou les notes de satisfaction, je n’ai rien trouvé de convaincant.

Ces résultats me font penser à ceux parfois obtenus lorsque je travaillais en tant que journaliste sur internet (pionnier de l’info numérique il y a plus de 15 ans…). Sur certains sites techniquement peu recommandables, il suffisait alors d’effacer ses cookies pour voter autant de fois qu’on le désirait…

Xavier Studer

3 commentaires pour “Téléphonie mobile: bonus.ch publie des chiffres à lire prudemment

  1. arbnor
    27/01/2017 à 9:59

    Ces sondages sont-ils indépendants ? Qui les paie?

    • 28/01/2017 à 8:59

      Sur le fonctionnement de bonus.ch:

      « Nous avons développé et mettons à disposition des différents prestataires des interfaces informatiques leur permettant de recevoir automatiquement des demandes d’offres provenant des internautes. La transmission de ces demandes se fait de manière rapide, efficiente et sans papier, ce qui présente des avantages à la fois pour l’internaute, pour le prestataire et pour l’environnement.

      Pour l’utilisation de ces interfaces, les prestataires nous versent une indemnité forfaitaire. Celle-ci constitue un honoraire relatif à la transmission de l’offre. Son montant ne dépend pas de la décision finale du consommateur quant au choix du prestataire. Les revenus de ces honoraires contribuent au financement du site bonus.ch et permettent la mise à disposition gratuite de ses fonctionnalités aux internautes. »

      Source: http://www.bonus.ch/A-Propos-de-bonusch/Qui-somme-nous.aspx

  2. bmaynard
    28/01/2017 à 2:40

    bonjour,
    Il faut effectivement être très méfiant vis-à-vis de ce genre de « pseudo-sondage »

    « Les statisques ne mentent jamais mais les menteurs utilisent les statistiques »

    Cdt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :