Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Quelque 8,4 milliards d’objets connectés en 2017, selon Gartner

L'internet des objets connectés va exploser d'ici 2010, selon Gartner.

L’internet des objets connectés va exploser d’ici 2010, selon Gartner.

Les multiples déclinaisons d’objets connectés, dont la définition varie (…), continuent de déferler sur la planète. L’institut Gartner table sur un parc de 8,4 milliards de «choses branchées» dans le monde en 2017, soit une augmentation de 31% par rapport à 2016. En 2020, le globe devrait en héberger près de 20,4 milliards.

Au niveau global, la Chine, l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest sont les terres de prédilection de ces objets. En 2017, ces trois zones pèseront quelque 67% de l’ensemble de l’Internet des objets (IoT), selon un communiqué de presse publié par l’Institut réputé pour ses services de prévision.

Objets connectés: des privés gourmands

Le grand public reste le principal moteur de croissance d’accessoires à l’utilité souvent discutable. Ces consommateurs devraient utiliser environ 5,2 milliards de ces gadgets en 2017, selon les boules de Crystal connectées des augures de Gartner… Les entreprises devraient quant à elles avoir recours à 3,1 milliards de choses connectées en 2017.

«Outre les systèmes automobiles, les applications qui seront le plus prisées par les consommateurs seront les téléviseurs intelligents et décodeurs numériques, tandis que les compteurs électriques intelligents et les caméras de sécurité commerciales seront les plus utilisés par les entreprises », estime le docte Peter Middleton, directeur de recherche chez Gartner.

Des chiffres d’affaires qui laissent songeur…

Alors que les consommateurs achètent davantage de dispositifs, ce sont les entreprises qui dépensent le plus. En 2017, le volume d’affaires liés à ces objets générera 964 milliards de dollars dans le monde professionnel. Les applications destinées aux consommateurs généreront 725 milliards de dollars. D’ici 2020, les dépenses en matériel des deux segments réunis atteindront presque 3000 milliards de dollars, selon les voyants du célèbre institut.

«Les services IoT sont au cœur de l’augmentation des dispositifs connectés», souligne Denise Rueb, directrice de recherche chez Gartner. Enfin, le total des dépenses des différents services (professionnels, de consommation et de connectivité) devrait atteindre 273 milliards de dollars en 2017.

Xavier Studer

4 commentaires pour “Quelque 8,4 milliards d’objets connectés en 2017, selon Gartner

  1. Roger
    08/02/2017 à 7:47

    est-ce que ce chiffre comprend les téléphones mobiles et les ordinateurs?

    • Xavier B
      08/02/2017 à 8:46

      Très bonne question. Est-ce que par objet connecté on entend un objet qui possède une adresse IP et/ou reliés à un appareil lui même connecté (Bluetooth) ?
      Car entres les box, modem/routeur, ordinateurs, téléphones, tablettes, montres, télévisions, balances, et bien d’autres… même les sextoys maintenant ! ça représente une dizaine d’objet par personne parfois. Ce nombre est donc bien petit.

    • 08/02/2017 à 7:43

      La définition de Gartner: http://www.gartner.com/it-glossary/internet-of-things

  2. Yvan
    08/02/2017 à 12:09

    Cela me fait pensé au terme « IP Footprint » évoqué par l’entreprise Verisign il y a déjà quelques années. Ils évoquaient également la problématique du nombre d’IP disponible : https://www.youtube.com/watch?v=QEEjO8qO7qA

    J’aime bien ce concept d’IP Footprint 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :