Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Samsung imagine notre société au-delà de la numérisation…

Le rapport de Samsung sur l'«Open Economy».

Le rapport de Samsung sur l’«Open Economy».

Alors que certains traîne-savates tentent toujours de percevoir les contours de notre monde numérique en Suisse, un Samsung s’est fendu d’un communiqué de presse la semaine passée pour attirer notre attention sur l’«Open Economy». Que de défis à venir…

Le géant coréen n’y va pas par quatre chemins: «les entreprises vont devoir investir afin d’être prêtes pour la prochaine phase de la révolution numérique». Certes très intéressé, le groupe en crise sur son marché intérieur constate que «7,3 milliards d’appareils interconnectés en 2020 placent les entreprises devant des défis».

Samsung prêche pour ses solutions

S’époumonant depuis des années à vanter sa solution de sécurité pour les smartphones Knox, Samsung écrit encore que «des modèles de travail plus flexibles et des free-lances plus nombreux exigent des plates-formes de sécurité robustes». On est bien loin du téléphone analogique de grand-papa! La révolution Swisscom en 2017…

Peut-être inspiré par ses propres collaborations avec Sony et Apple, dont il est tour à tour client et fournisseur, Samsung se veut visionnaire. «L’“Open Economy” qui est en train de se constituer se caractérisera par une étroite collaboration d’organisations avec des travailleurs indépendants, l’intégration routinière de start-up et de leur culture d’innovation dans les entreprises ainsi qu’un nouveau type de collaboration entre d’anciens concurrents», écrit-il.

Dépasser les structures dépassées

Selon le communiqué du Coréen, une page semble inexorablement se tourner. «Pour être compétitives sur le marché mondial, les entreprises ne peuvent se fier à des structures dépassées», explique Marcos Eguillor, fondateur de BinaryKnowledge, professeur à l’IE Business School et spécialiste de l’innovation et de la transformation numérique.

Encore une fois, l’intelligence artificielle devrait jouer un rôle décisif dans cette ère post-numérique. «Dans l’“Open Economy”, les organisations miseront davantage sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine pour prédire l’avenir avec précision et prendre de meilleures décisions sur cette base», indique encore le puissant groupe industriel actif dans de moult secteurs économiques…

Mon commentaire? Comme dans le monde politique qui carbure depuis des décennies au rythme des «rapports d’expert» complaisants pour défendre une idée et l’imposer, Samsung y va de sa thèse pour mettre en avant ses produits et services. Il n’y a pas de raison que les «élites» économiques n’utilisent pas les mêmes armes que les «élites» politiques! Le rapport complet sur «Open Economy»

Xavier Studer

2 commentaires pour “Samsung imagine notre société au-delà de la numérisation…

  1. marcb
    20/02/2017 à 11:27

    ils feraient mieux de s’occuper de produire des téléphones fiables. au fsit qqn a reçu android 7 sur son galaxy en Suisse?

    • JMG
      20/02/2017 à 8:56

      Après un message la semaine dernière chez Samsung, j’ai obtenu la réponse suivante: pas de date connue actuellement

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :