Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

#MWC17: Ericsson cherche à vendre les antennes souterraines de Swisscom

A gauche, l'antenne qui affleure la surface du trottoir et à droite le module radio étanche.

A gauche, l’antenne qui affleure la surface du trottoir et à droite le module radio étanche.

Moins de deux ans après avoir lancé son projet en Suisse, Swisscom aurait déployé quelques centaines d’antennes compatible 4G sous les trottoirs de plusieurs grandes villes de Suisse, selon un responsable du stand Ericsson consacré à cette technologie au MWC 2017 de Barcelone.

L’équipementier suédois qui a développé cette technologie en partenariat avec l’ogre bleu et un fabricant d’antennes allemand fait valoir les mérites de cette solution aux opérateurs historiques qui voudraient bien s’y intéresser. En effet, ceux-ci disposent d’un réseau fixe et donc de g et rilles placées dans les trottoirs.

Antennes sous les trottoirs: discret et avantageux…

Cette solution est particulièrement avantageuse pour eux puisqu’ils n’ont ainsi pas besoin de louer de sites d’antennes spécifiques. Et le consommateur, doit-il s’inquiéter de ce rayonnement qui émane de sous ses pieds? Encourt-il un risque pour sa santé?

Le responsable du stand n’a pas bronché à cette question. Il indique clairement que cet équipement qui peut permettre de couvrir plusieurs centaines de mètres alentours en faisant rebondir des ondes sur les murs ou objets qui s’y trouvent respecte les normes légales, étonnamment dix fois plus sévères en Suisse que dans le reste de l’Europe…

Une solution pour la France?

Un autre avantage de cette solution réside dans sa discrétion puisqu’elle peut facilement être déployée dans les villes, sans nuire à l’aspect historique de certains lieux. En France, notamment, cet aspect peut prendre tout son sens puisque certaines cités sont parvenues à cacher l’alimentation électrique de leurs trams…

Ericsson ne communique que sur la Suisse pour l’instant et indique seulement que plusieurs autres opérateurs sont intéressés à l’international. Il indique également que les Champs-Elysées à Paris comportent de nombreuses grilles. Orange, qui continue de déployer avec force volonté de la fibre optique, semble visiblement intéressé…

Xavier Studer, Barcelone

Les explications de Swisscom et Ericsson

Ericsson Vault Radio.

Ericsson Vault Radio.

2 commentaires pour “#MWC17: Ericsson cherche à vendre les antennes souterraines de Swisscom

  1. 01/03/2017 à 18:33

    En voilà une idée quelle est bonne.

  2. Tricoline
    02/03/2017 à 06:15

    En regardant via le site de l’Ofcom on voit bien que des antennes souveraines ont été posée à Lausanne pour de la 4G, il y en a en plein centre ville.
    Voir ici http://map.funksender.admin.ch/

    Et-ce que les 2 autres opérateurs mobiles vont en faire de même ?
    Et peuvent-ils le faire, si ces trous dans les rues sont chasse gardée de Swisscom ?
    Je peux craindre une nouvelle exclusivité qui enfonce encore plus le clou du ratage de la libéralisation des télécom dans ce pays !