Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Mobile: Coop et Migros prouvent que le marché est truqué

Les propriétaires des antennes de téléphonie mobile érigées en Suisse n'ont pas la tête dans les nuages! Leur argent est bien placé!

Les propriétaires des antennes de téléphonie mobile érigées en Suisse n’ont pas la tête dans les nuages! Leur argent est bien placé!

Le marché de la téléphonie mobile suisse se caractérise toujours par une concurrence très relative et des marges des plus élevées en comparaison internationale, notamment en matière de roaming. Les étonnants liens croisés entre Coop et Migros montrent que d’étranges relations unissent les différents concurrents de la place…

Prenons par exemple le cas de Salt, qui a fièrement annoncé il y a quelques semaines qu’il avait trouvé un nouveau distributeur en Suisse auprès des filiales de Melectronics, la chaîne spécialisée de la Migros, qui commercialise de son côté différentes formules M-Budget en étroite collaboration avec Swisscom… Vraiment cool!

Mobile: quelle concurrence en Suisse?

Visiblement, la concurrence est si dure qu’on propose aussi sans hésiter les offres des compétiteurs… Cet exemple illustre probablement la raison pour laquelle l’ancien trublion des télécoms français Xavier Niel a investi les milliards de sa fortune personnelle en Suisse. Le pactole assuré!

Une autre raison explique peut-être aussi ces liens troublants. Hansueli Loosli, le fameux ponte du Groupe Coop, partenaire de Salt avec CoopMobile, n’est autre que le président du Conseil d’administration de Swisscom! Il faut dire que cet ancien employé de commerce aligne sans vergogne les «autres mandats»… Amusant, non?

Même Sunrise rentre dans le rang

Seul Sunrise semblait encore un peu légèrement en marge de ces étonnantes relations. Il y a quelques années, il avait eu le bon sens (avec UPC et Orange) de claquer la porte de l’Asut, un lobby qui s’appelait jadis «Association Suisse des Usagers des Télécommunications». Tout un programme!

Logiquement tout aussi préoccupé que ses concurrents par ses marges, le véritable challenger suisse des télécoms est rentré dans le rang et a réintégré cette association qui n’a en passant jamais brillé par son dynamisme. Pour preuve, elle semble elle aussi découvrir la numérisation en 2017 avec des décennies de retard! Fou, n’est-ce pas! Cela dit, lorsqu’on sait que qu’Urs Schaeppi, CEO de Swisscom réputé pour son manque de vision, siège aussi bien au comité de l’Asut que du publicitaire Admeira (SSR, Ringier, Swisscom…), on acquiesce!

Roaming: les Suisses guillotinés par Salt

Pendant ce temps, alors que le sérail helvétique des télécoms se gave de petits fours et de caviar, le roaming disparaît en Europe en dehors de nos frontières. Une disparition qui concerne aussi la Suisse puisque différents opérateurs européens ne semblent parfois plus faire de différence de tarifs d’itinérance entre les membres de l’UE et la Suisse (exemple). Réciprocité oblige, la conclusion est évidente!

Le marché du mobile est tellement peu compétitif en Suisse (ou atypique…) que l’hexagonal Xavier Niel, fondateur de Free, a même eu récemment l’arrogance de relever les tarifs de roaming de Salt sans même prendre la peine de l’expliquer à ses abonnés, comme l’avait révélé le Blick. Il est vrai que pour le grand capital français, le petit-suisse, discipliné et consentant, reste la vache à lait idéale. Réellement tordant!

Xavier Studer

PS. Certains CEO de grands opérateurs de la place ne se gênent plus lors de conférences de presse à l’étranger de se gausser de la situation qui prévaut ici! Problématique pour la Suisse, non?

27 commentaires pour “Mobile: Coop et Migros prouvent que le marché est truqué

  1. Yannick
    06/05/2017 à 8:30

    Bah tant que les suisses seront d’accord de payer 150.- mensuel sans rien dire pourquoi changer cela?? Heureusement qu’à l’époque des premières vacances payées, les personnes à ce moment là n’étaient pas avec la même mentalité de mouton que maintenant.

    Bref pour le mobile illimité je vois un prix de 29.- et le roaming, désolé mais s’il est gratuit pour un français venant en Suisse, pourquoi pas l’inverse ? Qui se met l’argent dans les poches? A mon Avis pas les opérateurs étrangers…

    Il faudra que les suisses aillent prendre des forfaits en France pour que la situation bouge ??

  2. Anjoco
    06/05/2017 à 8:37

    Excellent article qui fait beaucoup réfléchir sur les membres des conseils d’administration aux casquettes multiples et contradictoires qui ne pensent qu’à s’en foutre plein les poches sans vergogne.

    Heureusement qu’il existe des cas plus intègres : http://www.rts.ch/info/regions/fribourg/4017728-joseph-deiss-tres-attriste-d-avoir-ete-radie-de-la-confrerie-du-gruyere.html

    Mais ce n’est pas un Hans Ueli Loosli qui va s’attrister 😉

    Un grand bravo pour cet article !

  3. P. Henry
    06/05/2017 à 9:41

    Bonjour, très intéressant votre article, je ne pensais jamais qu’il existait autant de « magouilles ».
    Heureusement que nous avons nos amis de Sunrise.
    C’est scandaleux, ce M H.Loosli.
    Marrant, dans votre article se glisse une Pub de Salt, pour un abonnement illimité à 19.50 au lieu de 39 frs, mensuel.

  4. Olivier
    06/05/2017 à 11:26

    Très bon article soulignant les conflits d’intérêts. Étonnant que M. Prix ne l’ai pas relevé! Bienvenu au pays des monopoles où un club fermé s’en fout plein les poches.

  5. lef38
    06/05/2017 à 12:14

    « Une disparition qui concerne aussi la Suisse puisque différents opérateurs européens ne semblent parfois plus de différence de tarifs d’itinérance entre les membres de l’UE et la Suisse (exemple) »

    Il y a bien mieux que votre exemple : Red SFR 15€/mois = appels+SMS +15Go utilisables dans toute l’Europe, Suisse compris. J’ai entendu que Sosh allait inclure la Suisse aussi dans son roaming, si ce n’est déjà fait.

    • 06/05/2017 à 12:15

      Scandaleux, non?

    • Tom
      06/05/2017 à 2:47

      Je remarqué ça, collègues français , sont tjrs connectées avec les réseaux Suisses, c’est inclus dans l’abonnement « ils me répondent  » à chaque fois ……..

  6. Eric
    06/05/2017 à 4:03

    En Suisse, j’estime payer le juste prix pour un réseau mobile Swisscom qui fonctionne plutôt très bien. Explication : essayez de surfer en 4G en France ou en Allemagne par exemple, vous aurez vite compris ce que sont les réseaux poussifs des pays de la téléphonie low-cost.. 🙁

    • Jf
      06/05/2017 à 4:11

      Je surf en 4g en Fr et en CH…et le prix ne donne pas une vitesse poussive en France. Arrêtez toujours de critiquer le moins chers et penser que c’est seulement qu’en Suisse que tout va bien.
      Je fais 40’000 km / an en suisse et j’ai souvent même pas de réseau Swisscom.
      J’attends la fin de mon abonnement pour passer cher Salt ( aussi bien pour bien moins cher)

    • Guillaume
      06/05/2017 à 4:24

      Les pays que vous mentionnez n’ont pas la même taille que la suisse. Effectivement Orange supprime le roaming dès le 18 mai sur tous ces forfaits. En gros on pourra utiliser son forfait français en Suisse comme si on était en France.

    • Ludo
      06/05/2017 à 4:53

      Regardez la carte des meilleurs réseaux du monde (même méthodologie que Connect) : https://www.xavierstuder.com/wp-content/uploads/2017/03/reseau_mobile_sunrise_test_p3.jpg

      La France n’y figure pas. Avec 933 pts, Swisscom serait 3e.

      T-Mobile NL, vainqueur avec 966 pts, offre de l’illimité aux Pays-Bas et 10 Go en Europe pour 35 EUR par mois…. Le niveau de vie des Hollandais est proche des Suisses, voire meilleur selon certains classements.

    • lef38
      07/05/2017 à 12:03

      C’est pas faux. J’ai donc le fameux red Sfr à 15€/mois et sur Genève je suis parfaitement connecté, contrairement à Gaillard, Annemasse et plein d’endroits dans la nature en France voisine où la plupart du temps je n’ai même pas la 3G, un comble !!

  7. Jf
    06/05/2017 à 4:04

    Ça sera dès le 18 mai pour Sosh.https://www.sosh.fr/nouveautes/roaming-sosh-18-mai/. Pour revenir à vos contributions sur Niel, je pense que vos jugements sont faux car les prix de Salt sont très compétitifs. Faut pas toujours jeter la pierre…
    ABE
    Jf

  8. Tom
    07/05/2017 à 8:49

    Je veut pas faire de la pub , mais les abo en ligne de Salt , sont très compétitifs ….. ça donne à réfléchir vraiment …pour ceux qui sortent pas trot des grandes villes…..ça doit faire mal à la concurrence. 😉 😉

    • Tom
      07/05/2017 à 8:54

      C’est un abonnement idéal ,pour les enfants, mais ils sont aussi très exigentes , et des fois ça guelle, le mien regrette bc , sont encien Yallo ….

  9. Lyric
    07/05/2017 à 2:56

    Merci Xavier pour cette excellente article qui j’espère va ouvrir les yeux a beaucoup de monde et de responsables en Suisse de cette situation.

    Il est vraiment temps que les regulateurs comco/ofcom agissent ! Tant sur les prix en Suisse mais aussi sur la réciprocité du roaming.

    Le marché est-ce qu’il est mais on pourrait penser à du vol autorisé dans la situation actuelle.

    La fin du roaming en Europe est aujourdhui déjà une réalité pour tous nos pays voisins et il serait clairement injuste et du vol que nous n’en profitions pas.

    Comment peut-on justifier d’une quelque manière que cela soit que un operateur d’un pays étranger puisse faire mieux au niveau du tarif et en nombre de giga Inclus, EN SUISSE et a l’étranger, que nos propres opérateurs dans notre propre pays ?!

    Il est temps de faire tomber les masques.

    Pour ma part après 17 ans chez Sunrise je viens de résilier ! J’en suis ravi j’ai transférer mon n° de téléphone chez Wingo ! Mais surtout j’ai pris un abonnement français qui contient du roaming et des appels illimités en Suisse pour 3 fois moins cher que ce que je payais avant.

    Cette situation est du jamais vu en Suisse… quelqu’un doit intervenir. Personne donc ne nous protège en tant que consomateur Suisse ?

  10. marco
    08/05/2017 à 10:19

    Attention avec le roaming en europe, car il y a des regles et si votre sim est plus sur le réseau étranger que francais ca va facturer ….

    Explications ici :
    https://www.degroupnews.com/telephonie/operateurs-telephonie/fin-frais-de-roaming-europe-utilisation-de-data

  11. Shinix
    08/05/2017 à 10:35

    Je pense qu’on va arriver à un moment ou nous suisses allons prendre un abo français (ou autre pays) avec Roaming gratuit pour l’utiliser en suisse… A ce moment là, les opérateurs n’auront pas d’autre choix que de baisser leurs tarifs.

    • misenta
      08/05/2017 à 1:34

      Je pense que vous ne devez pas connaître le prix de construction et de maintenance d’un réseau de télécommunication mobile pour dire cela. Les opérateurs suisses ne laisseront pas les « roamers » profiter de leur réseau sans que leurs coûts ne soient couverts!
      Et Marco l’a très bien dit, il y a un « fair-use » qui est imposé.

      • Lyric
        08/05/2017 à 5:36

        Je pense que vous ne savez pas ce que vous dites… Et cela prouve que nous nous faisons bien avoir avec nos abonnement Suisse à 25-29frs pour 1Gb en Suisse.

        Il est clair que la marge des opérateurs pour le prix 1gb de transit data sur leur reseau est énorme !!!
        (Je suis informaticien et je sais bien que 1Gb cela ne représente rien!)

        Le roamer est bien mieux avantagé et…
        c’est déjà le cas, ne chercher pas à contredire!

        Le roaming en Suisse est possible par exemple pour un Francais à hauteur de 40Gb par mois pour 25€ (sosh/orange).
        Cela ne couvre même pas les frais de roaming au prix de gros (actuellement de 7€/Gb en Europe selon la nouvelle loi), de 15Gb/mois pour SFR pour 20€.

        Et pourtant c’est possible.

        Merci Sosh… Merci SFR.

        Et pourtant certains trouveront toujours à justifier seront toujours le prix de nos abonnement à 29 rangs pour un seul miserable Go en Suisse…
        SI et SI vraiment les opérateurs Suisses serait honnêtes : pour ce prix là il y aurait 40 Go en Suisse dans tous nous abonnement de base pour la data en Suisse.

  12. seb
    08/05/2017 à 2:01

    Les abos Salt sont peut être compétitifs mais avez-vous du réseau, Je viens de quitter Salt car pas de réseau sur mon lieu de travail, réseau approximatif même en ville et le pire dans tout ça c’est qu’il y’a deux ans quand j’ai pris cet abonnement Salt le réseau était présent, malheureusement il c’est dégradé au fur et a mesure pour preuve un employé salt ma même montré un communiqué interne ou ils parlent de suppression d’antenne et de baisse de vitesse internet… Payé moins OK mais si ce n’est pour pas avoir de services non merci !

  13. Philippe
    09/05/2017 à 2:00

    Je surfe souvent au Portugal et le réseau est largement de même qualité qu’en Suisse avec des prix qui n’ont rien à voir. La question de la qualité Suisse n’est pas une excuse non-plus.

    • David Dupont
      09/05/2017 à 7:17

      Le pouvoir d’achat portugais n’est pas du tout le même que le pouvoir d’achat en Suisse. Maintenant il est clair que les tarifs en Suisse sont élevés mais d’un autre côté la typologie du territoire rend les choses complexes et evidemment cela a aussi un impact sur le montant des forfaits que l’on paie.

      En Belgique aussi la qualité des réseaux mobiles est franchement bonne mais les forfaits sont chers et vraiment chiches en data. Pour 40€ vous avez seulement 8GB chez l’opérateur historique et 10 chez son concurrent direct avec une offre à 39€. C’est peu aujourd’hui ces volumes de data avec la 4G et la 4G+

  14. Lyric
    09/05/2017 à 10:08

    Faux! En Belgique la course a l’augmentation du nombre de Gb est aussi lancée en amont de la fin du roaming afin de conserver les clients. Base45 et VOOmobile vont doubler le nombre de Gb. La fin du roaming n’a pas que des avantages à l’étranger… elle augmente la concurrence en interne.

    Mais visiblement la concurrence ne marche pas en Suisse car marché est truqué.

    Et, s’il vous plaît arrêtez de contredire, et admettez que si les étrangers peuvent venir en roaming en Suisse avec 40 Go et payer moins que nous chez nous … c’est que nous nous faisons avoir ! C’est mathématiquement prouvé : on se fait voler.

    Réveillons-nous, tout cela est de la concurrence déloyale et les régulateurs doivent intervenir !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :