Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Art et mode: Google continue de réellement développer le monde numérique

«Swatch (apparel); item Kristall Coquille; 1 colour» —Lucerne University of Applied Sciences and Arts.

«Swatch (apparel); item Kristall Coquille; 1 colour» —Lucerne University of Applied Sciences and Arts.

Alors que certaines de nos «élites» continuent de hurler maladroitement à la numérisation en 2017, parfois en organisant des sommets ou manifestations poussives ou surannées, Google continue de mettre dans le mile. Toujours aussi en phase avec son temps, le premier moteur de recherche mondial contribue une nouvelle fois au rayonnement de l’art sur internet. En Suisse aussi.

«Plus de 180 musées, institutions de mode, écoles, centres d’archives et autres organisations à New York, Londres, Paris, Tokyo, São Paulo et bien plus encore, se sont réunis pour mettre trois millénaires de mode à portée de clics sur Google Arts & Culture. Vous pouvez explorer en ligne plus de 30’000 articles de mode, chercher des chapeaux par couleur et des chaussures par époque», est-il indiqué dans un communiqué.

Google vient en aide à la Suisse…

«A travers plus de 450 expositions en ligne, nous vous invitons à découvrir l’histoire de la mode masculine à la cour de Versailles, de la mode punk britannique, de l’ascension du jean, autrefois vêtement de travail des chercheurs d’or devenu icône de mode, des chaussures plateformes, devenues populaires aux pieds de la diva brésilienne Carmen Miranda dans les années 1930.

La Suisse, qui bénéficie d’un gigantesque centre de recherche à Zurich, n’est pas en reste. «Avec la Haute École de Lucerne — Design & Art et le musée du textile de Saint-Gall, deux partenaires suisses, prennent part dans ce projet. Dans l’exposition Silk Memory, le groupe de recherches produit & textile de la Haute École de Lucerne se consacrent à l’histoire de l’industrie de la soie à Zurich. L’exposition broderies de Saint-Gall du musée du textile de Saint-Gall documente l’art de broderie en Suisse orientale depuis le XVIe siècle.» Admirable.

Google réel artisan de la culture numérique

Dans le même communiqué de presse, Google indique que des informations détaillées à ce sujet sont disponibles sur son Blog. L’occasion de comprendre et de constater comment le premier moteur de recherche mondial contribue habilement et globalement à l’essor de la culture numérique, notamment sur les smartphones…

Mon commentaire? Alors que trop d’«élites» suisses découvrent seulement aujourd’hui internet ou généralement le monde numérique (qu’ils appellent parfois de manière confuse, maladroite et surtout impropre «digital»), Google montre encore une fois la voie en matière de culture numérique. A méditer à l’heure où certains éditoriaux réactionnaires et peu inspirés consternent certains artisans de cette galaxie numérique…

Xavier Studer

3 commentaires pour “Art et mode: Google continue de réellement développer le monde numérique

  1. Gregory
    11/06/2017 à 09:38

    Vous en tenez une de ces couches avec vos “élites”, ça sent la rancune profonde.

    Sinon oui, Google est un complément parfait à l’art je trouve également. S’il ne remplacera heureusement jamais l’atmosphère d’un musée, il est épatant – et un peu inquiétant – que pour prendre l’exemple le plus flagrant, une oeuvre comme la Joconde peut être bien mieux admirée sur le net qu’au Louvre…

    • 11/06/2017 à 13:17

      Quand on constate que sa coiffeuse est plus compétente en numérique que certains pontes des médias ou de grandes sociétés des télécoms… Oui, la Suisse a un problème avec certaines de ses “élites”.

  2. Ricardo
    11/06/2017 à 12:30

    Je me suis toujours demandé si tout cela n’était pas simplement une forme de marketing pour dire: vous voyez google, c’est bien. Comme le pourcent culturel de la migros ou d’autrres actions un peu la même chose. je ne crois pas trop en ces manifestations d’éthique d’entreprise. d’un autre côté, ce qui est possible pour une vraie personne, l’est peut-être pour une entreprise?

Laisser un commentaire