Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Téléréseaux: Citycable va booster l’opérateur romand Netplus!

Citycable rejoint Netplus: une alliance de raison!

Citycable rejoint Netplus: une alliance de raison!

Comme attendu depuis de longs mois, Citycable a annoncé cette semaine une prise de participation de 10% dans Netplus. Avec 220’000 clients, contre 160’000 aujourd’hui, ce conglomérat de téléréseaux devient le troisième acteur du domaine derrière le leader UPC et l’outsider Quickline. De quoi créer une nouvelle dynamique?

En effet, «Netplus atteint une taille critique qui lui permet de réaliser d’importantes économies d’échelles et de réduire ainsi les coûts. Cela impacte de nombreux domaines dans notre activité comme par exemple l’achat de bande passante, d’équipements techniques ou de minutes téléphoniques ou alors celui de l’acquisition d’espaces publicitaires, etc », indique en Christian Maret, directeur commercial.

«Cette taille permettra de négocier des contenus à la demande ou de faciliter des négociations pour un développement sur le mobile », indique encore en substance Christian Maret qui ambitionne depuis plusieurs mois de percer sur le mobile après avoir développé l’offre de Netplus pour les entreprises.

Douzième réseau pour Netplus

«La concurrence acharnée au niveau national et international met les réseaux locaux dans une situation difficile. Le développement d’un partenariat de proximité et d’une structure régionale dans le domaine de l’offre multimédia démontre leur capacité à réagir avec intelligence et efficience», estime Jean-Yves Pidoux, directeur des Services industriels de Lausanne

Du côté de Netplus, Pierre-André Crettaz, président du conseil d’administration, se félicite également: «Nous accueillons avec enthousiasme Citycable. En moins de dix ans, nous avons ainsi réuni sous la même bannière douze réseaux et sommes fiers de notre rôle de principal fournisseur romand de services multimédias destinés aux téléréseaux.»

Nouvelles concentrations à venir?

Si cette étape est réjouissante, de nouvelles concentrations dans les télécoms semblent inévitables au moment où UPC et Salt fourbissent leurs armes pour se développer sur la fibre optique. Stratégiquement Quickline et Netplus devraient se dépêcher d’entamer des discussions pour créer un nouvel acteur de poids pour contrer non seulement l’ogre bleu, mais aussi d’autres menaces…

En mars, la Municipalité de Lausanne a adopté un le préavis proposant une prise de participation de 10% dans la société netplus.ch SA. Le Conseil communal, l’a été adopté par 50 voix contre 24 et 5 abstentions. La prise de participation prendra effet au 1er janvier 2018, selon un communiqué.

Xavier Studer

Avec l’arrivée de Lausanne, un ménage romand sur quatre utilise des solutions de Netplus, ce chiffre est même supérieur à un sur deux dans les zones desservies par les réseaux membres, selon Christian Maret.

Christian Maret, directeur commercial de Netplus. Photo: Sedrik Nemeth.

Christian Maret, directeur commercial de Netplus. Photo: Sedrik Nemeth.

 

2 commentaires pour “Téléréseaux: Citycable va booster l’opérateur romand Netplus!

  1. Tricoline
    15/06/2017 à 06:41

    Attention à ceci :
    http://e2.marco.ch/publish/cablecom/1d6b7797/invitation_a_une_conference_de_presse.4053-112-286-0-5.html

    UPC va peut-être entrer de “force” sur Lausanne, vraisemblablement via la fibre lausannoise, LFO SA (Swisscom et SIL), tout comme Net+ le propose à Yverdon-les-Bains via la fibre yverdonnoise (Swisscom et SIY)

    NetPlus pourrait en faire de même à Genève avec la fibre en mains des SIG, et à Montreux en romandie, après plus rien, car pas de FTTH à Neuchâtel par exemple (0.0)

    Pour rentabiliser le FTTH au point mort, Swisscom parait prêt à laisser rentrer les cablos …

Laisser un commentaire