Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Les jeunes demeurent les principaux utilisateurs d’internet

Le taux d’utilisation de l’internet parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans ne cesse de croître, souligne l’UIT.

Le taux d’utilisation de l’internet parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans ne cesse de croître, souligne l’UIT.

Quelque 830 millions de jeunes surfent sur internet, ce qui représente plus de 80% des jeunes de 104 pays, selon l’Union internationale des télécommunications (UIT). Globalement, l’accès à l’internet à haut débit progresse fortement, selon la publication «Faits et chiffres sur les TIC pour 2017», selon l’institution spécialisée de l’ONU chargée des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le taux d’utilisation d’internet parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans ne cesse de croître, souligne l’UIT dans un communiqué. Dans les pays les moins avancés (PMA), pas moins de 35% des internautes sont âgés de 15 à 24 ans, contre 13% dans les pays développés et 23% dans le monde. Rien qu’en Chine et en Inde, 320 millions de jeunes utilisent les potentialités de la toile.

Internet pour améliorer les conditions de vie

«La connectivité numérique joue un rôle primordial dans l’amélioration des conditions de vie, en ce sens qu’elle offre à des milliards d’individus dans le monde des possibilités inégalées d’accès au savoir, d’emploi et de financement», estime le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao, cité dans le texte.

Les abonnements à l’internet mobile ont progressé de plus de 20% par an au cours des cinq dernières années. Leur nombre devrait atteindre 4,3 milliards dans le monde d’ici à la fin de 2017. Entre 2012 et 2017, les PMA ont enregistré le taux de croissance le plus élevé, même si dans ces pays, le nombre d’abonnements à la téléphonie mobile pour 100 habitants est le plus faible du monde (23%).

Le rôle essentiel du mobile

Le nombre d’abonnements haut débit a progressé de 9% par an ces cinq dernières années. Pas moins de 330 millions de nouveaux sésames ont été souscrits. L’essentiel de cette augmentation dans les pays en développement est à mettre au compte de la Chine, qui représente 80% de la totalité des abonnements au large bande fixe à 10 Mbit/s ou plus.

Les prix de l’accès à l’internet mobile, en pourcentage du revenu national brut par habitant, ont diminué de moitié entre 2013 et 2016. Dans la plupart des pays en développement, l’internet mobile reste financièrement plus abordable qu’un accès conventionnel, indique encore l’institution onusienne dans ces mêmes statistiques diffusées lundi.

Xavier Studer

Consultez aussi le ICT Developement Index 2015

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :