Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La guerre des écrans se poursuit avec le HDR10+ et le Nano Cell en embuscade…

Parallèlement à sa gamme OLED, LG pousse sa technologie Nano Cell, plus avantageuse.

Parallèlement à sa gamme OLED, LG pousse sa technologie Nano Cell, plus avantageuse.

Alors que les écrans OLED occupent désormais le devant de la scène avec des prix en chute libre ces derniers mois, les fabricants tentent encore une fois de stimuler le marché avec de nouvelles normes ou de nouvelles technologies comme le HDR10+ ou les écrans Nano Cell lancés il y a quelques mois…

Alors que le HDR10+ a été mis en scène de manière assez particulière lors de l’IFA 2017 de Berlin avec une alliance entre 20th Century Fox, Panasonic et Samsung pour promouvoir cette norme, le Nano Cell, plus économique que l’OLED, avait déjà été dévoilé à Los Angeles en début d’année.

Le HDR10+ débarque, le Dolby Vision confirme

Le tandem nippo-coréen a donc organisé à Berlin des ateliers spécifiques pour promouvoir sa nouvelle norme censée produire des images encore plus dynamiques présentant une plage de contraste encore plus importante en s’adaptant aux technologies des écrans, comme expliqué ici. Exit donc le High Dynamic Range (HDR) pour aller encore plus loin avec le HDR10+ et tenter de concurrencer le Dolby Vision qui permet une quantification des couleurs sur 12 bits. Les explications de LG sur le Dolby Vision.

Toujours chez LG, l’un des seigneurs actuels de la technologie OLED, on ne néglige pas le segment plus traditionnel des écrans LCD, moins chers à produire. Alors que Samsung ou TCL (Thomson) communiquent abondamment sur les vertus de la technologie Quantum Dot ou QLED (en lisant vite on pourrait lire OLED…), son compatriote communique sur la technologie Nano Cell.

La 20th Century Fox, Samsung et Panasonic alliés pour promouvoir le HDR10+.

La 20th Century Fox, Samsung et Panasonic alliés pour promouvoir le HDR10+.

Le Nano Cell de LG

Dans les deux cas, il s’agit de rentabiliser les chaines de production de panneaux LCD en mettant à jour les technologies spécifiques. Selon LG, les écrans LCD Nano Cell offrent un avantage décisif, comme le constructeur en a fait la démonstration sur son stand lors de l’IFA de Berlin.

Les écrans de type Nano Cell utilisent des particules de taille uniforme d’environ un nanomètre de diamètre pour créer des couleurs plus précises qui peuvent être vues sous des angles plus larges que les autres téléviseurs. Le Coréen souligne que les téléspectateurs assis directement devant l’écran ou ceux qui regardent depuis un angle de 60 degrés bénéficient des mêmes couleurs.

OLED ou QLED: difficile de s’y retrouver

Que penser? Chacune de ces technologies présente des avantages et des inconvénients, que ce soit en termes de prix de production, de durabilité ou de performances visuelles. Reste que pour le consommateur, outre le prix clairement affiché, il est parfois difficile de s’y retrouver…

En effet, les images diffusées dans les magasins sont optimisées pour ces différents écrans et souvent ne sont ni diffusées sur les TV ou en Blu-Ray et nécessitent l’acquisition de lecteurs de type Blu-Ray 4K. Autre problème, sauf exception, les TV ne diffusent actuellement des contenus que Full HD.

Question de durabilité?

Reste que ces guerres technologiques font tout de même avancer drastiquement la qualité des écrans, qui disposent souvent de technologies avancées pour optimiser les images aux résolutions réduites diffusées par les chaînes de télévision. Et ça se voit.

Enfin, même si les différents écrans haut de gamme des LG, Panasonic, Sony ou Samsung ont tendance à se rapprocher, je dois avouer avoir un petit faible pour la technologie OLED. Reste que les écrans construits sur cette technologie vieilliraient plus vite… A suivre!

Xavier Studer, de retour de Berlin

Lire aussi: Les TV OLED déjà ringardisées par les Quantum Dot de Samsung, TCL et autres?

La technologie propriétaire Dolby Vision présentée par Dolby

12 commentaires pour “La guerre des écrans se poursuit avec le HDR10+ et le Nano Cell en embuscade…

  1. Thomas
    24/09/2017 à 11:53

    Bonjour, Merci. Est-ce que nos Blueray sont déjà HDR?

    • 24/09/2017 à 9:59

      Non. Il faut un lecteur Blu-ray 4K et un Blu-ray 4K HDR.

  2. Loic
    24/09/2017 à 8:52

    Tout ça pour regarder des chaînes compressées à mort sur le satellite ou le DSL. MDR!

  3. Danou
    25/09/2017 à 7:58

    Cela fait maintenant plusieurs mois que je regarde des séries sur Netflix en 4K, sur une télévision LG OLED. Il y a même une ou deux séries en 4K HDR (mais comme la luminosité se met automatiquement à fond ou presque pour du HDR, ça fait mal aux yeux…). Même si le contenu est effectivement encore faible, il existe, surtout pour les nouvelles séries ou les dernières saisons… Certains films sont aussi en 4K. Bref on peut déjà aujourd’hui se faire plaisir avec du contenu 4K sans problème…

    • 25/09/2017 à 9:57

      Quel 4K? Ce 4K compressé à mort pour passer à moins de 20 Mbits/sec?

      • Danou
        26/09/2017 à 6:30

        Je ne sais pas, peut-être, mais quelle est votre solution? Acheter des Blu-ray 4K? Pas de bol, la quasi totalité des Blu-ray 4K sont basés sur la version Full HD et ont été upsaclés (voir les nombreux articles explicatifs sur Internet à ce sujet)… Ou alors télécharger des versions 4K sur des sites de partages illégaux, avec une compressions encore bien pire et quelques virus en prime? J’en reste à Netflix…

        • 27/09/2017 à 7:31

          Ce n’est pas Netflix qui va refilmer des films qui n’auraient pas été filmés en 4K… Le problème réside toutefois le plus souvent dans la post-production qui se fait en 2K… Peu de Blu-ray proposent effectivement une vraie qualité 4K HDR. Peu de marques, à l’image de Sony, maîtrisent toute la chaîne de production du tournage à la diffusion. A terme, l’avenir reste effectivement au dématérialisé. Il demeure toutefois paradoxal de filmer de sfilms en 8K, de les proposer et de vouloir les proposer en 4K HDR après les avoir compressé avec des codex très agressifs qui ne sont pas sans pertes. A méditer urgemment à l’heure de la banalisation de l’ultra haut-débit…

          • 07/12/2017 à 7:09

            alors faut il rester sur du full hd pusque rien est fais pour uhd

        • Nobody
          29/03/2018 à 10:48

          Les partages illégaux avec des virus en prime, ca fait tellement année 2000. De nos jours il suffit juste d’être attentif pour ne pas avoir de virus. De plus les compressions sont trés bonnes (sans atteindre Netflix car c’est le top du top). Sans incité aux téléchargements illégals, il suffit d’avoir un box 4K pour atteindre de bonne qualité. Aprés si vous voulez payer des TV à plus de 3000€ c’est votre probléme pour trouver la qualité.

      • Gesk
        26/09/2017 à 3:06

        En effet la qualité visuelle du 4k de Netflix laisse à désirer, notamment les dégradés de couleurs en arrière plan qui sautent aux yeux sur une tv oled.
        Difficile d’utiliser tout le potentiel d’une TV 4k pour le moment…

  4. Criberser14
    14/12/2017 à 2:47

    Que vaut le nano cell

  5. Eric LOMBARD
    30/04/2018 à 4:51

    L avantage de l Oled c est que les noirs sont a l infini pour un meilleur contraste en est il de meme avec le nano cell ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :