Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La croissance de Swisscom TV s’essouffle, UPC reprend des couleurs

La Bundesliga sur MySports pour regagner des clients à Swisscom?

La Bundesliga sur MySports pour regagner des clients à Swisscom?

La solution de télévision branchée de Swisscom progresse moins vite depuis quelques mois. L’opérateur semble toucher ses limites au moment où UPC estime être bien positionné sur le marché avec sa nouvelle chaîne de TV MySports. Les chiffres semblent parler…

Après deux trimestres avec un léger recul du chiffre d’affaires, UPC se trouve à nouveau sur la voie de la croissance au 3e trimestre. En comparaison avec l’année dernière, le chiffre d’affaires a augmenté de 1,2%, pour atteindre 340 millions de francs, selon ce communiqué.

Une question de point de vue…

Des chiffres à mettre en perspective. Alors que Swisscom enregistre en glissement annuel un recul de 0,5% de son chiffre d’affaires à 8,6 milliards de francs sur les neuf premiers mois de l’année, il enregistre aussi une progression de 1,4% à 2,914 milliards de francs sur le troisième trimestre de cette année par rapport à la même période de 2016, selon ce rapport.

Il faut dire que derrière cette apparente stabilité, les grandes manœuvres se poursuivent chez les opérateurs. Alors que les téléréseaux reculent toujours sur leur cœur de métier, ils progressent sur les autres segments. Globalement, une tendance inverse s’observe chez les opérateurs.

Swisscom maintient le cap. Lequel?

«En pleine mutation, Swisscom maintient le cap et nous avons enregistré un solide résultat. S’il paraît peu spectaculaire à première vue, on constate rapidement d’importants changements à la lumière des chiffres», estime le CEO, Urs Schaeppi. En effet!

Là aussi, il faut prendre un peu de recul. Sur les neuf premiers mois de l’année, on réalise alors que l’ogre bleu recule à 12’162 unités génératrices de revenus en baisse de 2,2% sur douze mois. Parallèlement, sur le lucratif marché du mobile, il se tasse à 6,581 accès mobiles à fin septembre, soit une baisse de 0,5% sur un an.

Les prochains mois promettent donc d’être très intéressants avec un durcissement de la concurrence, particulièrement sur la TV et le mobile…

Xavier Studer

13 commentaires pour “La croissance de Swisscom TV s’essouffle, UPC reprend des couleurs

  1. Daniel
    03/11/2017 à 7:57

    je me demande qui va vraiment quitter swisscom pour passer sur upc pour le hockey? vu encore personne autour de moi

  2. Antony
    03/11/2017 à 8:13

    Mon voisin voulait le faire mais il y a pas cablecom à Lausanne.

    • Rolog
      03/11/2017 à 10:53

      Mais il peut passer par Netplus qui diffuse également les chaînes MySports.

  3. Laurent
    03/11/2017 à 8:30

    UPC est présent à Lausanne ainsi que Citycable.

  4. 03/11/2017 à 10:05

    LOL! J’en connais pas non plus beaucoup qui veulent retourner chez UPC pour voir la TV de Grand-maman… niveau technologie on peut dire ce qu’on veut Swisscom a une longueur d’avance…

    • 03/11/2017 à 11:09

      Heureusement, UPC n’est pas le centre du monde et des opérateurs comme Net+ existent et fournissent un service de qualité et font un boulot remarquable !

      • hanslepire
        03/11/2017 à 12:36

        C’est bien pour la région lémanique, mais Neuchâtel ou Jura, nous sommes encore à l’âge de pierre. Video2000, ouuuuh trop cool, ça fait 17 ans qu’on est au top 😉
        Heureusement que Swisscom propose le même service partout en Suisse.

        • 03/11/2017 à 2:51

          video2000 ou cablotel Lehmann 😉

        • Domlesgaz
          05/11/2017 à 7:30

          Video 2000 avec un boîtier Horizon, et on passe à l’âge du bronze ! Les produits UPC avec service local de Video 2000, le meilleure des deux mondes.

    • Robin
      06/11/2017 à 1:00

      LA TV DE GRAND-MAMAN…. pour avoir la TV de grand-papa ? Des conneries sur écran géant même avec des milliards de pixels restent toujours de conneries. C’est pourquoi les étrangers qui vivent en Suisse et regardent majoritairement la TV de leur pays, s’ils sont devenus Suisses, ne devront pas hésiter à soutenir NO-BILLAG ! Pourquoi payer pour une bande de profiteurs qui fabriquent du vent à longueur de journée et censurent les informations importantes. C’est une dictature de privilégiés qui soutiennent un système devenu totalitaire, rien de plus. On est bientôt la Catalogne de l’Europe à voir les bassesses du C.F..

  5. 03/11/2017 à 2:04

    -10’000 sur la TV, ca fait quand même peur en raison de MySports. On dirait que la sauce a mal pris pour l’instant

  6. Robin
    06/11/2017 à 1:22

    VOILA LA CAUSE DE L’ANARCHIE QUI REGNE DANS LA TELEPHONIE ET POURQUOI TOUT LE MONDE S’EN FOUT.

    Comme Monsieur Studer l’a démontré les administrateurs mènent le bal dans la téléphonie avec des participations croisées d’administrateurs chez les plus importants fournisseurs. Ce qui donne comme résultats que ces entreprises de téléphonie n’ont plus aucun intérêt à choyer leurs clients puisqu’ils finissent par partir chez les concurrents dont le gâteau financier est partagé par les mêmes conspirateurs. Et le coup de pied au cul, c’est NO-BILLAG définitvement. Là ce sera l’égalité pour tous et quelques milliards en moins pour Swisscom qui nous tient en laisse grâce aux conspirateurs à la botte du C.F.

    https://www.letemps.ch/opinions/2017/11/05/linitiative-no-billag-menace-securite-suisse C’est surtout l’allégeance du C.F. à toutes les conspirations ourdies par les totalitaires de l’U.E..et les cadeaux géants potentiels pour ceux qui peuvent siéger au Parlement de Bruxelles. https://www.crashdebug.fr/diversifion/6946-scandale-au-parlement-europeen-argent-facile-champagne-a-gogo-et-autres-privileges . Voir le Journal du siècle, c’est croustillant.

    • misenta
      07/11/2017 à 1:47

      Tiens voilà un qui n’a rien compris! Swisscom ne reçoit rien de la redevance R-TV ( à part la commission que Billag touchait pour l’encaissement de la redevance mais c’est une autre entreprise qui a gagné l’appel d’offre pour ce travail).
      Et au cas où vous n’avez toujours pas compris, la Suisse n’est pas dans l’U.E.!
      ABE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :