Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Les bénéfices de Sunrise au troisième trimestre font le bonheur des financiers

Sunrise fait le bonheur des financiers et des actionnaires, pas de ses clients qui se font encore tondre à l'étranger en roaming!

Sunrise fait le bonheur des financiers et des actionnaires, pas de ses clients qui se font encore tondre à l’étranger en roaming et condamnés à passer par d’autres opérateurs…

Sunrise a communiqué jeudi ses chiffres financiers pour le troisième trimestre. On constate que l’opérateur gagne des abonnements dans tous les domaines, notamment sur la téléphonie mobile, l’internet et la TV. Son produit complet One se vend bien. Certains analystes applaudissent, car la dette recule et les bénéfices bondissent, mais…

La situation réelle de Sunrise sur le marché n’est pas aussi brillante que ça. Il faut par exemple souligner que le chiffre d’affaires ne progresse pas, malgré cette prétendue explosion du nombre d’abonnés ou plutôt d’abonnements. Etrange Non… Et ce n’est pas que la perte de clients sur le segment du mobile prépayé, moins lucratif, qui explique cette évolution.

«Forte dynamique commerciale»

Certes, une certaine tendance à la baisse des prix se confirme. D’ailleurs Sunrise cite clairement l’effet de la réduction des tarifs suisses de terminaison mobile (MTR) au 1er janvier 2017. Reste qu’à en lire certaines plumes, cette société qui serait en plein boom, voit encore son chiffre d’affaires légèrement reculer. Même le patron en est conscient…

«Le T3 2017 est le deuxième trimestre consécutif de stabilisation du bénéfice brut, il a enregistré la plus forte dynamique commerciale durant l’été depuis de nombreuses années. La consolidation des tendances financières et notre position au classement télécom de Bilanz confirment notre souci de la qualité du réseau, des services et des produits», selon Olaf Swantee, CEO de Sunrise.

Sunrise: l’orientation finance avant l’orientation client…

Le siège social de Sunrise, proche de la finance, pas toujours de ses clients.

Le siège social de Sunrise, proche de la finance, pas toujours de ses clients.

De manière beaucoup plus claire: Sunrise est aujourd’hui plus rentable et profitable, mais reste en phase de stabilisation et de consolidation, sans bondir concrètement sur le marché, car si tel était vraiment le cas, son chiffre d’affaires progresserait réellement, comme déjà expliqué ici à plusieurs reprises.

Grâce à la vente de ses mâts d’antennes, Sunrise fait plus de bénéfices, mais perd tout de même une partie de sa valeur intrinsèque sans véritablement percer. Une situation plutôt surprenante compte tenu de l’excellent travail fourni par son équipe… Une équipe qui travaille effectivement d’abord à l’optimisation financière pour ses actionnaires et ne se soucie que peu des tarifs facturés à sa clientèle qui risque toujours de se faire plumer à l’étranger en roaming!

Quelle évolution?

Quoi qu’il en soit, rappelons que Sunrise propose des offres de télévision reconnues par une certaine presse, que son réseau mobile est probablement l’un des meilleurs de Suisse et que son service à la clientèle semble avoir progressé, même si nous en avons aussi très vite constaté les limites…

Alors quelle évolution dans le futur? Selon les indications fournies par l’opérateur, d’un point de vue spécifiquement financier, il maintient le cap. OK. Mais à quand une véritable déferlante de clients qui se traduirait concrètement par une hausse réelle de ses affaires? Il paraît que la majorité des Suisses serait toujours prête à se faire plumer pour un service de qualité… Quand est-ce que Sunrise menacera donc vraiment Swisscom?

Xavier Studer

Les chiffres officiels de Sunrise

3 commentaires pour “Les bénéfices de Sunrise au troisième trimestre font le bonheur des financiers

  1. Charles
    10/11/2017 à 07:56

    Perso je lis qu’ils font plus avec moins (ce qui est bien pour les investisseurs spéculatifs), et que donc le coût de cette différence doit bien avoir une conséquence. A long terme ce n’est pas une bonne chose car ceci signifie qu’ils l’auront bientôt plus de capacité de financement pour des investissement conséquents dans l’infrastructure contrairement à Swisscom qui continue à investir massivement sur le réseau mobile.
    On comprend mieux pourquoi ils se plaignent maintenant de la répartition des fréquences 5G et des limites de puissance imposées. Sans des changements de règle, c’est une entreprise vouée à l’échec.
    Je parie que la prochaine manoeuvre consistera à demander la séparation de l’opérateur historique en deux entités distinctes où Sunrise et autres opérateurs pourraient puiser dans les infrastructures sans lié bourse ou presque.
    A moins que tout ceci ne prépare une vente en bloc de Sunrise à un autre opérateur de rang vue que la fusion avec Orange fut un échec.
    Y-a-t-il vraiment de la place pour trois « gros » opérateurs Suisse ou va-t-on voir débarquer des acteurs plus puissants comme Deutsche Telecom qui serait bien plus compatible avec la mentalité suisse que ne le fut Orange?

  2. flo
    10/11/2017 à 08:24

    la déferlante des clients va arriver, suite à l’offre proposée par qoqa hier…
    29.- par mois pour le sunrise confort, internet à 100Mo, valable 5 ans…

    ceci va grossir le nombre de clients, c’est sûr!

    • Yannick
      10/11/2017 à 08:30

      Yep. Je suis un futur ancien client UPC depuis plus de 15 ans… C’est juste magique que lorsqu’on appellent out résilier il y a 2 minutes ou l’on se fait mettre en attente, puis, ha monsieur ils va y avoir de nouvelles offres pour les anciens clients… Je peux vous faire 15%, enlever les 36.- de frais mensuel de connexion…

      Je lui dit, madame pourquoi faut vous demander de résilier pour avoir ces prix ? Ha monsieur c’est des nouveaux abos qui sont pas encore sur le marché…

      Bref en tout cas ça fera une jolie claque à UPC qui a du mettre un PAQUET de fric pour avoir les droits de hockey et si maintenant même un type chez swisscom peut acheter l’abo MHS tv à 20.- et peut demander my sport… Ça va leur faire une belle jambe !

      Bref, la fidélité ça ne paie plus, preuve en est que les clients Sunrise ne peuvent pas bénéficier de l’offre qoqa…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :