Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Joyeux Noël 2017! Plaidoyer pour un retour à l’intelligence naturelle…

Wikipedia pointe abondamment par défaut sur Wikipedia...

Wikipedia pointe abondamment par défaut sur Wikipedia…

Notre société de l’information est menacée par la propagation de fausses nouvelles. En ce temps de renouveau, c’est peut-être l’occasion de tenter un retour aux sources pour coller à la symbolique de ce jour. Voici un exemple concret à l’occasion de la rédaction de ces vœux…

Une nouvelle fois, je souhaitais proposer ici une sélection de liens pour permettre d’approfondir ses connaissances sur la nativité. Toujours utile pour les enfants… En saisissant «Noël» dans Google, j’ai encore eu la confirmation de l’inconsistance des «puissants» algorithmes et de la pseudo «intelligence artificielle» de la pieuvre du net.

Le reflet éclatant de notre société de consommation

Les captures d’écran ci-contre illustrent la recherche que j’ai effectuée sur Google.ch en mode privé pour que le moteur ne soit pas influencé par de précédents résultats. Comme souvent, Google place en tête l’article topique de Wikipedia, ce qui lui permet sans risque de mettre dans le mille. S’ensuit une liste de marchés de Noël dans toute la Suisse…

Visiblement, Google est au diapason de notre société de la consommation. Il reflète probablement les intérêts d’une majorité d’internautes d’abord préoccupés par l’acquisition de cadeaux avant de se soucier d’un quelconque accès au savoir ou à la connaissance. Ce modèle se répète probablement à l’occasion de multiples autres recherches. Dans ces conditions, comment élever un peu le niveau?

Se risquer sur d’autres moteurs de recherche?

Toujours dans Google, on peut se risquer à combiner des mots clefs comme «Noël» et «histoire» ou «Noël» et «signification». C’est un peu mieux, mais en tant qu’universitaire, je dois avouer que je ne suis pas tout à fait satisfait des services du premier moteur de recherche mondial. On peut aussi se risquer sur des concurrents comme Qwant (décevant) ou Bing et Swisscows, peut-être un peu plus inspirés.

Sinon, le mieux est probablement de se référer aux notes de bas de page de Wikipedia ou de tenter d’accéder à des ouvrages de référence en passant par des bibliothèques publiques, qui proposeraient des ouvrages en libre consultation sur la toile… Grâce à l’encyclopédie collaborative, je suis finalement tombé sur cette page rédigée par Philippe Conrad, historien et rédacteur en chef de la Nouvelle Revue d’Histoire. C’est un début.

Les limites incommensurables de Google…

Moralité? Comme je le répète depuis des années, même si Google est un outil des plus utiles, il ne donne souvent pas un accès satisfaisant à la connaissance et au savoir. Pire, il est visiblement influencé par les choix du plus grand nombre, qui ne sont pas forcément les meilleurs!

Et puis, Google est sensible à l’actualité, aux modes, aux buzz, aux tendances… Voire à d’autres facteurs! Selon certains ouvrages sur le référencement, il tiendrait compte de près de 200 critères différents. Pour avoir œuvré sur ce domaine, je recommande d’ailleurs le travail le plus honnête possible, car certains mécanismes de surveillance de Google semblent très puissants…

Enfin, à l’heure où d’aucuns hurlent tardivement au numérique ou, pire, à l’«intelligence artificielle», ce simple exemple, reproductible à l’infini, montre que plus que jamais la recherche d’informations de qualité est essentiel pour pouvoir se forger une opinion valable. Enfin, si internet est un outil puissant, il reste toujours difficile à apprivoiser… Heureusement, il nous reste notre propre intelligence! ABE.

Joyeux Noël à tous!

Xavier Studer

«Noël» dans Google: capture d'écran le 24.12.2017.

«Noël» dans Google: capture d’écran le 24.12.2017.

3 commentaires pour “Joyeux Noël 2017! Plaidoyer pour un retour à l’intelligence naturelle…

  1. Anjoco
    25/12/2017 à 8:31

    Le résultat de la recherche du mot Noël est très différent et bien moins commercial depuis la localisation de mon village fribourgeois que depuis votre exemple ayant Zürich comme position exacte.

    Je suis surpris en bien par le côté non-commercial de Bing.

    • 25/12/2017 à 12:13

      Je précise que je n’étais pas à Zurich… Comme la géolocalisation était bloquée, Google a utilisé l’origine de l’IP de mon provider… Encore un autre point faible (ou parfois une force) de Google. Sachez par ailleurs que les résultats de Google diffèrent en fonction de votre historique de navigation, si vous n’êtes pas en mode privé, de votre adresse IP, du terminal (smartphone, tablette, ordinateur). Au final. Google crache souvent des résultats qu’il n’est pas aisé de comprendre. Même les résultats de recherches simples sont parfois déroutants… Bref, rien ne vaut l’intelligence naturelle pour en faire l’exégèse!

  2. André Jaquenoud
    25/12/2017 à 4:40

    Mon cher Xavier,
    Voici un article très intéressant et qui me soulage beaucoup : mon intelligence est encore supérieure à celle des machines… Un très beau message d’espoir.
    À vous et à votre famille, je vous souhaite un joyeux Noël non commercial et basé sur les vraies valeurs. Il y a 2000 ans, un enfant est né et il n’y avait pas de place pour lui….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :