Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Communication: avec iOS 11.3, Apple veut essayer de se faire pardonner…

Le système iOS 11.3 va-t-il redonner le sourire aux pommeux?

Le système iOS 11.3 va-t-il redonner le sourire aux pommeux?

Apple a dévoilé mercredi iOS 11.3 qui devrait débarquer ce printemps. La pomme promet de nouvelles fonctionnalités en matière de réalité augmentée aussi bien sur iPhone que sur l’iPad, de nouveaux Animoji sur iPhone X ainsi que la possibilité de connaître l’état de sa batterie et de mieux gérer ce paramètre…

Après avoir fait de la réalité augmentée un de ses chevaux de bataille à l’occasion du lancement d’iOS 11, Cupertino remet ça avec un nouveau kit de développement pour proposer des expériences qui seraient encore plus immersives, car s’intégrant davantage au monde réel…

Apple promet notamment de pouvoir transformer des affiches, des enseignes et des illustrations de manière interactive en réalité augmentée. Il sera désormais possible de placer des objets virtuels sur des surfaces verticales comme des murs et des portes…

iOS 11.3: de nouveaux Animoji

Apple continue par ailleurs de soigner son univers des Animoji en proposant 16 nouveaux symboles différents. Les utilisateurs de l’iPhone X pourront notamment s’exprimer en prenant l’apparence d’un lion, d’un ours, d’un dragon ou encore d’un crâne.

Comme promis, iOS 11.3 permettra aussi de disposer de nouvelles fonctionnalités pour connaître la santé de sa batterie et de savoir si elle doit être changée*. De plus, les utilisateurs pourront savoir si la fonction de gestion de l’alimentation, qui réduit les performances, est activée.

Gérer sa batterie et un dossier santé

Apple rappelle d’ailleurs que cette fonctionnalité introduite dans iOS 10.2, censée gérer dynamiquement les performances maximales pour éviter des arrêts inattendus, pourra être désactivée, comme l’ont demandé de nombreuses associations et utilisateurs.

Enfin, Apple propose une nouvelle fonctionnalité de dossier de santé permettant de rassembler des informations sur des hôpitaux, cliniques et des données de l’application Santé existante. La pomme précise que cette application devrait faciliter l’échange d’informations. Elle précise que les données Health Records sont cryptées et protégées par un mot de passe.

iOS 11.3: tous les détails

Xavier Studer

*iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone SE, iPhone 6s, iPhone 6s Plus, iPhone 7 et iPhone 7 Plus

4 commentaires pour “Communication: avec iOS 11.3, Apple veut essayer de se faire pardonner…

  1. Nycko
    25/01/2018 à 8:35

    Sont juste pied au mur Apple… Ont intérêt de clarifier leurs agissements et faire comme Samsung qui laisse la possibilité de choisir par soi même la vitesse de son processeur en plus des divers modes qui vont jusqu’à l’utilisation maximale du noir blanc afin d’utiliser les avancées OLED au mieux.
    Ce qu’Apple fait, reste un minimum aux vues du prix de leurs produits., avec un R&D se disant calculé en milliards pour arrivé au niveau de Sony avec déjà en 2013 les prémices de la réalité augmentée dans l’appareil photo de la série Z et la possibilité avant Apple de faire son clone 3d et l’utiliser en l’imprimante en 3d ou l’inserant de 1001 maniere dans les jeux ou autres….. Que marketing Apple, et de pire en pire…

    • ott
      25/01/2018 à 11:17

      bien dit ….
      Je sais pas si je me trompe mais y a pas que les iphones qui sont à la ramasse,
      les macs et iCloud pour ma par ne fonction pas correctement depuis un moment
      et c’est l’eco système qui me retenait sur apple…
      En ce moment ce n’est plus ça je sais pas si je suis le seule a ressentir a avoir ce genre de sentiment……..

      • 26/01/2018 à 9:18

        Vous pourriez préciser par « ne fonctionne pas correctement » ?

  2. Henry Dunant
    26/01/2018 à 11:56

    Avec High-Sierra on a vu arriver les plantages inopinés d’applications, tout comme sous windows. Je reste toutefois convaincu que le MacOS est bien meilleur que Windows en terme d’architecture; mais c’est un fait que la qualité des logiciels Apple se dégrade. Ils sont victimes de la course à la nouveauté et de la complexité des environnements à gérer. Si ils veulent rester à leur place il va falloir qu’ils se ressaisissent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :