Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Paiements mobiles: Bonuscard fait monter la pression d’un cran

L'application de BonusCard pour Apple Pay, Samsung Pay ou Fitbit Pay.

L’application de BonusCard pour Apple Pay, Samsung Pay ou Fitbit Pay.

Les paiements mobiles ou sans contact par NFC sont de plus en plus prisés. Dans cette tendance, Bonuscard a affirmé mercredi être la première entreprise européenne à lancer avec Visa une application mobile qui permet aux titulaires de certaines cartes de payer avec tous les smartphones Android NFC et iOS.

L’application de Bonuscard utilise la plate-forme numérique de Visa et propose, parallèlement au paiement mobile, plus de contrôle et de services tels que des aperçus de solde en temps réel. Ce petit programme est disponible pour la Visa Bonus Card et de la Visa LibertyCard.

Plusieurs systèmes supportés

«Bonuscard s’oriente de manière systématique vers le numérique et vers la mobilité. Avec des possibilités de paiement telles qu’Apple Pay, Samsung Pay ou Fitbit Pay, Bonuscard  fait figure de précurseur sur le marché, s’emporte Marc Oberländer, responsable du marketing et des ventes.

Cette application permet encore d’avoir une vue globale de l’ensemble de ses transactions, toujours en temps réel. Par ailleurs, elle permet de localiser des distributeurs de billets. Un système de navigation permet même de trouver son chemin jusqu’au distributeur de billets le plus proche

Nouvelles fonctionnalités à venir

En cours d’année, Bonuscard prévoit d’introduire une fonction de blocage de cartes de même qu’un système de notifications en temps réel. De quoi obtenir en tout temps des informations sur les transactions actuelles et les messages importants.

Les banques semblent résolument contraintes de collaborer avec les solutions de géant comme Apple, Samsung ou Fitbit qui ne sont pas des acteurs traditionnels de ce monde. Espérons que le consommateur ne fasse pas les frais de la voracité de ces nouveaux venus…

Xavier Studer

7 commentaires pour “Paiements mobiles: Bonuscard fait monter la pression d’un cran

  1. ElMalagueno
    01/02/2018 à 7:03

    Mouais, faut quand même pas oublier que beaucoup de banques à travers le monde proposent déjà leur appli de cartes virtuelles Visa ou Mastercard…. Rien qu’en Espagne les principales banques le font depuis avant 2017 – CaixaBank, Santander, BBVA, etc….

  2. ElMalagueno
    01/02/2018 à 7:06

    Pour le coup en Suisse, question technologie, on a quelques années de retard, comme toujours…. Quand j’ai voulu acheter une carte prepaid dans un magasin Sunrise en plein ville de Lausanne, ils n’avaient pas d’appareil pour le paiement sans contact, idem pour retirer de l’argent dans les distributeurs de billets, aucune possibilité de sans contact…..

  3. mark
    01/02/2018 à 7:40

    Il faut savoir que ce sont les émetteurs de cartes qui détiennent la clé
    https://www.mastercard.ch/fr-ch/clients-prives/produits/emetteurs-de-cartes.html
    Ces émetteurs sont eux-même contrôlés par les banques.
    Ils essaient de freiner toute innovation pour préserver les produits archaiques existants (par ex Maestro…) comme les horlogers avec l’arrivée du quartz. De toute façon la bataille est perdue d’avance. Le salut viendra des plus petits émetteurs dans l’innovation et de nouveaux acteurs (par ex Revolut.com).

    • 01/02/2018 à 8:50

      J’étais jusqu’à 2 semaines en arrière un grand fan de Revolut.
      Malheureusement, ils ont ajouté une taxe assez dissuasive pour nous, client Suisse, qui me met de sérieux doute de continuer chez eux. Déjà sur leur manière de faire (aucune annonce et apparition tout à coup de frais) et suite à une discussion avec le support, ils sont contraint d’après une loi européenne de nous faire taxer chaque top-up de compte parce que nous sommes hors UE. (note: ils vont l’être aussi prochainement, comment ça se passera quand ils le seront?)
      De plus, comme ils ne possèdent pas de IBAN en CH, on subit également des frais.

      Bref, l’attractivité de Revolut à baisser de manière assez significative malheureusement… J’espère voir N26 arriver un jour chez nous pour pouvoir comparer..

      • 01/02/2018 à 4:33

        Bizarre… Chez moi aucun des problèmes que vous mentionnez avec Revolut. J’ai effectué quelques achats ces dernières semaines, transport, magasin, sans aucun frais. Et aucun frais non plus pour les top-up.

    • Pedro
      03/02/2018 à 12:45

      J’ai un peu de mal avec les innovations comme le paiement sans contact ou n’importe qui peut vous débiter votre compte à distance et que c’est le débiteur qui gère l’envoi de la tension et la réception du signal. Et mieux encore la carte est passive car elle répond toujours donc non désactivable ! Donc on doit se promener avec du plomb sur nous pour bloquer les signaux. Merveilleux l’évolution

  4. philb
    01/02/2018 à 8:43

    La carte la plus cher en terme de frais de transactions et intérêts débiteurs de Suisse… peuvent bien faire une app…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :