Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Radio numérique: le DAB+ gagne péniblement du terrain en Suisse…

Comme pour les produits qui ne se vendent pas, car ne répondant pas à la demande du marché, le DAB+ a besoin des publicitaires... Probablement pour rien.

Comme pour les produits qui ne se vendent pas, car ne répondant pas à la demande du marché, le DAB+ a besoin des publicitaires… Probablement pour rien.

Des années et des années après son lancement, le DAB+ se démocratise toujours lentement. Selon une étude des promoteurs de la «migration numérique», la part de ses auditeurs était en effet de 34% au second semestre 2017. Pas de quoi fanfaronner!

Face à un accueil aussi glacial, les promoteurs de cette norme numérique, qui a déjà été mise à jour (le + …) doivent donc mettre la main au porte-monnaie pour convaincre des utilisateurs réticents. La campagne publicitaire «La radio déménage» entre donc dans sa deuxième année. Visiblement une nécessité pour imposer ce produit.

Des évolutions contrastées

Cette norme déjà quelque peu fanée à l’heure du tout internet et du streaming a progressé de 11 points depuis le début des mesures à l’automne 2015, à en croire le groupe de travail DigiMig, qui a présenté ces résultats vendredi à Neuchâtel à l’occasion du «9e Atelier radiophonique romand».

Toujours selon ce groupe, «c’est auprès des personnes de 15 à 34 ans que le DAB+ a enregistré dernièrement la meilleure progression: leur utilisation du DAB+ a augmenté de 12 points par rapport à l’automne 2015. Une hausse de 8 points de a également été relevée au deuxième semestre 2017 parmi les 35 à 54 ans».

Le DAB+ sera la norme d’ici 2020

Par rapport au second semestre 2015, l’utilisation domestique du DAB+ a atteint 33% (+9 points) et elle atteint 39% au travail (+11 points). Dans la voiture, le DAB+ tutoie désormais les 29% (+9 points). Cette norme semble davantage s’imposer en Suisse alémanique.

DAB est l’abréviation de Digital Audio Broadcasting. En 2020, le DAB+ devrait être la norme de radiodiffusion en Suisse, et dans quelques années, la diffusion par FM aura disparu. Peut-être la migration technologique la plus douloureuse de ces dernières années.

Xavier Studer

26 commentaires pour “Radio numérique: le DAB+ gagne péniblement du terrain en Suisse…

  1. Tricoline
    02/10/2018 à 7 h 55 min

    Si no billag passe, plus de migration, on tourne le bouton sur off au 1er janvier 2019

  2. Pedro
    02/10/2018 à 8 h 40 min

    Peut être un signe que la radio/TV doive évoluer… Les gens veulent des TVs à la netflix et sont sur spotify pour la musique pour des montants acceptables. En France toutes les chaînes ont du replay sur plusieurs jours gratuitement. Ici on paye cher mais ce n’est même pas accessible car on leur donne rien. Ne devront on pas payer pour ce qu’on utilise et donner de l’argent à ceux qui nous fournisse le service qu’on regarde/écoute ?
    Et c’est la ou no billag peut leur donner un coup de pouce pour évoluer rapidement 😉

    Ma petite radio écoutée en streaming qui se trouve aux US touche 0.- par année pourtant je paye très cher pour les médias et je n’écoute jamais de radios Suisse volontairement… Est-ce normal ?
    Je n’ai pas de DAB+ et j’en aurais jamais car je n’utilise tout simplement pas. Par contre, ce serait bien de garder la FM comme réseau de diffusion pour les urgences en cas de catastrophe !

    • Henry Dunant
      02/10/2018 à 9 h 51 min

      Les « gens » comme vous dites ne vous ressemblent pas tous et leurs habitudes d’écoutes ne sont pas forcément les mêmes que les votre. Donc de dire « No Billag » sur la base de ses propres besoins est une approche égocentrique, pour ne pas dire égoïste, et très limitée. Mais cela n’est pas le sujet de cet article.

      Le DAB+ permet à la diversité des chaînes de radio locales et régionales d’être accessibles via la diffusion hertzienne à peu près partout dans de (très) bonnes conditions. Donc oui c’est une révolution de la même ampleur que le passage de téléphonie au tout IP.

      • Pedro
        02/11/2018 à 0 h 35 min

        Radio locale uniquement donc pas diversifier alors que l’internationale sans limite est déjà là. Et la capacité de stockage actuelle permet de se promener avec toute sa musique sur soit pour les anti streamings. Il n’y a plus aucune raison d’écouter la radio. L’info route étant intégré au GPS maintenant. On arrête le dab et on fait des économies en gardant l’infrastructure FM/am pour les urgences. Moins de déchets et on garde les ressources de la planète pour autre chose de plus utile. C’est même écologiste magnifique non ?

        • Henry Dunant
          02/11/2018 à 9 h 24 min

          Euh vous m’expliquerez le fonctionnement du direct avec du stockage USB ou autres 🙂 Une fois de plus vous pensez que la radio ne sert qu’à écouter de la musique. Personnellement je n’écoute la radio que pour les informations, débats, etc…

          Si on se limite à utiliser la radio pour écouter de la musique et la télévision pour regarder des films, donc oui on peut se poser la question… Mais il y’a bien d’autre chose que le divertissement et souvent bien plus enrichissantes.

          • Pedro
            02/12/2018 à 23 h 06 min

            Des informations… chacun ces sources mais certains médias sont tout sauf fiable surtout si vous cherchez et creusez un peu certains sujets. Et après il faut voir le sujet et l’intérêt.
            Comme je n’écoute pas, je ne sais même pas ce qui passe à la radio et ce que les gens peuvent bien écouter là-dessus. La seule chose que je dois subir c’est swiss pop dans les magasins et une radio locale qui fait tourner la même chose en boucle toute la journée à vous dégouter de la musique actuelle.
            Mais, il reste des radios de musique uniquement indépendantes et sans pub mais c’est diffusé qu’en steaming alors pas le choix de tout façon.

  3. Oxa
    02/10/2018 à 8 h 47 min

    Va falloir qu’ils améliorent drastiquement la réception, notamment dans les tunnels. Autrement ça marche plutôt bien.

  4. berurier1
    02/10/2018 à 9 h 31 min

    Le DAB…hum laisser-moi rigoler un peu.
    C’est sans doute une bonne technologie mais qui est un peu dépassée et surtout en concurrence directe avec les WEB Radios; et le DAB ne va pas en sortir vainqueur.
    Je m’explique
    J’ai un forfait internet illimité en data pour la Suisse avec un roaming assez sympa pour ce qui est de l’Europe; chez moi j’écoute essentiellement des WEB Radio avec mes Google Home, vous aurez compris qu’en voiture par ex. je vais faire de même avec mon smartphone appairé au système info. de ma voiture. Donc j’ai un choix illimité de stations, de musique etc tout cela en commande vocale.
    Le DAB ne permet pas cela ne peux donc pas concurrencer une offre illimitée.

    A mon sens ce DAB a été une erreur stratégique et de plus cela coute cher en infrastructure.
    Le bon sens aurait été de garder la FM et que nos dinosaures de la SSR pensent à se diversifier autrement que qu’avec des technologies surannées.

    • Henry Dunant
      02/10/2018 à 9 h 57 min

      Euh… dans votre voiture vous écoutez les radios en streaming ? Person je ne suis pas prêt à mettre 50 CHF ou plus dans mon forfait téléphonique pour avoir un quota de data suffisant pour écouter ma radio 2-3 heures par jours en streaming.

      Il faut aussi segmenter un peu les usages : radio streaming internet pour un usage plutôt sédentaire et en déplacement ou lorsque l’accès internet ne le permet pas via la transmission hertzienne (DAB, DAB+, FM…). On ne peut pas mettre en opposition les modes de consommations comme certains le font.

      • berurier1
        02/10/2018 à 14 h 25 min

        59 CHF, voilà le prix de mon abonnement « Natel »….data illimitées en CH alors…
        Et de plus. Et je maintiens que le choix technologique du DAB n’est pas pertinent (ou plus pertinent); seulement voilà avec le DAB on favorise les chaines de radio « Suisses »…
        Avec le WEB en streaming on a un choix mondial…et les chaines nationales y sont également !

  5. Ju
    02/10/2018 à 10 h 20 min

    Le DAB est mort né à mon avis! Avec la 5G (et déjà maintenant), certains véhicules proposent déjà toutes les radios du monde via le web! Pourquoi se tracasser avec un système qui a de claires limites telles que le coût d’infrastructures?! je dirais que c’est une sorte de FM 2.0, rien de plus. Faut arrêter de s’y attarder! Ce système aurait eu sa place en 2008 (les USA ont été pionniers avec Sirius) mais de nos jours aucun intérêt de l’instaurer !

  6. Anjoco
    02/10/2018 à 10 h 34 min

    Je trouve que le déploiement de la DBA+ en Suisse n’a rien à envier à nos voisins français.

    Lors de mon séjour dans le Sud de la France en automne dernier, c’était silence radio sur la DBA+. Aucune chaine disponible !

    Je constate dans cet article très récent qu’on se tâtonne encore dans l’Hexagone :
    http://www.crooner.fr/radio/radio-numerique-terrestre-rnt-dab/
    « Le DAB+ est actuellement disponible à Paris, Marseille, Lyon et Nice et dans les mois à venir Lille ! »

    En Allemagne, un léger mieux proche des grandes villes.

    Après ça, ceux qui n’écoute que du streaming américain payant ou pseudo-gratuit, c’est leur affaire, mais moi je suis Suisse et je m’intéresse à ce qu’on vit en Suisse où je me sens bien. Aucune envie de me faire américaniser !

    • Pedro
      02/11/2018 à 0 h 42 min

      C’est ni payant ni pseudo gratuit. Cette radio marche uniquement avec des donations. Avant de parler, demander qu’elle station s’est… Vous seriez surpris de voir des radios gratuites sans pub payé uniquement par les auditeurs qui veulent bien donner quelque chose de temps en temps. Un couple à la retraite qui fait tourner cette radio. C’est ca le futur, il faut juste que la suisse monte dans le train…
      C’est sur le principe des crowfunding qui marche si bien actuellement.

  7. lpalli
    02/10/2018 à 10 h 37 min

    Le principe du DAB est sûrement intéressant par rapport à la radio FM et AM (qui a pratiquement disparu). Mais le passage su DAB+ a été malheureux pour ceux qui avaient déjà fait la migration.
    La confrontation avec les systèmes de streaming par internet me laisse toujours des doutes, l’utilisation des ressources n’est pas du tout bonne pour les contenus en directe mais de plus en plus utilisés.

  8. Nycko
    02/10/2018 à 12 h 13 min

    J’y ai cru au dab…mais forcé de constater les limites. Comme déjà dit,les tunnels c’est mort. Et avec les forfaits on a l’illimité dès 29.90 qu’on peut avoir tjrs sur nous grace aux petits boitiers portables en 4g avec batterie de 8h pour internet maison/déplacement avec plus de 80 mbits qui suffisent pour TOUT. Tuneln radio ainsi que les apps de radio donnent le choix. Je compare maintenant le Dab à une techno entre-deux …

  9. 02/10/2018 à 12 h 20 min

    En DAB + en Suisse on a, en voiture, des infos SUISSES, (traffic, bouchons), RSR la Première, Option musique, Swiss Jazz, etc. sans parasite ni interférence. Inconvénients seulement dans les tunnels où l’on perd le signal, mais peut-être qu’il vont mettre des répétiteurs, un jour. En France, nada, il faut utiliser la FM.

  10. Nycko
    02/10/2018 à 13 h 47 min

    Rolgui, la 3g fonctionne partout et la rts est en application pour tous les smartphones.
    La couverture est quasi 90% du territoire chez tous les opérateurs.Le dab ok entre 2010 et 2013 mais depuis 2016 sans intérêt car il y a achat du récepteur,alors que tout le monde est connecté Natel. Même Swisscom et son abonnement le plus lent permet l’écoute radio.
    Alors tous les illimité qui baissent le débit a 256 après déplacement du forfait 4g inclu sont ok comme la Poste ..

    • Titi1066
      02/12/2018 à 15 h 58 min

      On pourrait croire que l’achat d’un Smartphone est gratuit (et en général on le change tous les 2-3 ans) et en plus il faut un abonnement d’un certain coût si l’on veut écouter la radio sans limite. Pour le DAB+ il suffit d’acheter un récepteur qui va durer 10 ans ou plus et après on peut profiter de 50 programmes gratuitement……

  11. Nycko
    02/10/2018 à 13 h 52 min

    Pour la maison,les TVS ont elles aussi les radios.Sans avoir une abo chez Swisscom,cablecom ou autre…le tarif de base suffit pour en profiter,est c pas de la fm

  12. Sam
    02/11/2018 à 11 h 30 min

    Tant que le DAB ne permet pas d’écouter les chaines françaises, absolument aucun intérêt…

  13. Julien
    02/12/2018 à 10 h 53 min

    Je pense aussi que les modes d’écoute (IP/DAB) seront complémentaires et qu’on n’écoutera plus la radio d’une seule manière, contrairement aux années 80/90. Par contre, il faut être un peu geek pour dire que le DAB n’a aucun intérêt. Je ne pense pas que mon grand-père écoutera la radio en IP au bord de la rivière pendant ses parties de pêche… Réduire la radio à l’IP, c’est mettre de côté le caractère gratuit, confidentiel et facile d’accès (pour tout un chacun donc !!) de la radio. Concernant les tunnels, tout est planifié d’ici 2019. Cf l’excellent site (en allemand) dab-swiss.ch.

  14. marco
    02/12/2018 à 13 h 18 min

    Il y a plein de nouvelles radios sans pub sur le réseau dab+ de digris +16 par émetteur. Mais les autres médias (presse et tv) font exprès d’occulter ces radios et de ne jamais en parler (exemple la présentation de la SSR avec ce qu’il restera comme radio si no billag passe et qui ne parle pas de ces radios). Des radios qui sont locales à ultra locale, avec des émissions parlées et de qualité. Mais meme la promo du DAB+ ne parle que des FM et de la SSR en simulcast sur DAB+ alors ca ne donne pas envie de s’équiper. Pourtant écoutez Spoon, Maxima, Magic, La fabrique, 7 radio, Vibration latine vous verez que c’est du bon.

    • Pedro
      02/12/2018 à 22 h 55 min

      Surtout que certaine radio locale suisse ne touche même pas un centime et sont limité à leur région pour la diffusion…
      Voir les news sur le groupe Rouge.

      • marco
        02/13/2018 à 10 h 24 min

        Aucune radios diffusées par Digris en romandie (hormis radio cité) ne touche la redevance.

  15. 05/31/2018 à 20 h 57 min

    Un article qui parle du DAB et des commentaires sur no billag. Pour moi le problème du dab+ c’est qu’il n’y a pas de récepteurs. Dans ma voiture j’ai que la FM. Chez moi à la maison ça marche pas bien. J’ai la moitié des radios qui ne passent pas. Heureusement qu’il y a blutooth.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :