Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Traduction: Google booste encore son application mobile!

Google , Microsoft et bien d'autres sont actifs sur le marché de la traduction.

Google , Microsoft et bien d’autres sont actifs sur le marché de la traduction.

Des algorithmes toujours plus raffinés, parfois estampillés d’un abusif «intelligence artificielle», transfigurent de plus en plus souvent la traduction logicielle. Après avoir introduit il y a deux ans environ, la traduction automatique neuronale (NMT) dans Google Traduction, Google la proposera hors-ligne dans son application mobile!

Cette évolution permettra d’améliorer considérablement la précision des traductions hors ligne. Concrètement, cette technologie NMT fonctionnera d’ici à quelques jours dans Google Traduction disponible sur Android et iOS pour permettre d’obtenir des traductions de meilleure qualité même en cas de perte de connexion à internet!

59 langues pour contourner le roaming

Le système neuronal traduit des phrases entières en une seule fois, plutôt que morceau par morceau. Il utilise un contexte plus large pour aider à déterminer la traduction la plus pertinente, qu’il réarrange ensuite et ajuste pour tenter théoriquement de s’approcher de la langue d’un être humain. Et effectivement, certains essais laissent sans voix!

Pratique dans les zones retirées avec certains opérateurs ou dans d’autres pays lorsqu’on a choisi de boycotter le roaming pour surfer nomade*. D’autant plus simple à mettre en pratique que chaque paquet linguistique ne représente que 35 à 45 Mo de données à télécharger. Au total, 59 langues sont disponibles, dont l’allemand, le français et l’italien.

Mise à jour imminente!

Curieux? Pour essayer les traductions hors connexion de NMT, accédez à l’application «Google Traduction» sur Android ou iOS. Si vous avez déjà utilisé des traductions hors ligne, vous verrez une bannière sur votre écran d’accueil qui vous amènera au bon endroit pour mettre à jour vos fichiers hors connexion, comme expliqué dans cette note.

Si vous n’avez jamais effectué de traduction hors ligne, accédez à vos paramètres de traduction hors connexion et appuyez sur la flèche en regard du nom de la langue pour télécharger les données correspondantes à la langue choisie. En Suisse, la plupart des mobinautes auront accès à cette évolution majeure ces prochains jours, m’a assuré Matthias Meyer, porte-parole de Google.

Xavier Studer

* Il est aussi possible sur Google Maps de télécharger ses cartes pour les utiliser hors-ligne pour réduire ou contourner les frais exorbitants d’itinérance facturés par n os «chers» opérateurs helvétiques.

7 commentaires pour “Traduction: Google booste encore son application mobile!

  1. Theo
    06/14/2018 à 8 h 23 min

    Sur pc j’utilise la traduction du PONS qui me semble bien.

    • 06/14/2018 à 13 h 15 min

      Etant donné qui cela vient de PROMPT, cela devrait en théorie être inférieur à GTranslate

  2. 06/14/2018 à 8 h 52 min

    Veuillez considérer l’outil très performant suivant: https://www.deepl.com

    • William Schneiter
      06/14/2018 à 10 h 45 min

      deepl est très performant effectivement. Je l’utilise au quotidien dans mon travail. Les textes, même long, sont extrêmement bien traduit.

    • Ludo
      06/14/2018 à 20 h 10 min

      Je ne connaissais pas ce traducteur. Il traduit très bien. Merci pour le partage.

      Pour l’anglais, j’utilise souvent le dictionnaire https://www.macmillandictionary.com (excellent pour les phrasal verbs ou vérifier une préposition après un mot) ou linguee si vraiment je n’ai aucune idée de la traduction, mais c’est plutôt rare. Par contre, pour l’allemand, le traducteur reste nécessaire…

  3. Ludo
    06/14/2018 à 9 h 02 min

    Google a un excellent niveau de traduction. Pourtant, cela doit être très compliqué au niveau informatique de proposer de bonnes traductions car l’ordinateur n’est pas capable d’interpréter et de deviner selon le contexte.

    « Le système neuronal traduit des phrases entières en une seule fois, plutôt que morceau par morceau. »

    C’est effectivement de cette manière qu’il faut apprendre une langue étrangère. Vous progresserez bien plus vite en apprenant les mots / collocations en contexte (dans des phrases), par exemple avec des petits jeux en groupe, plutôt qu’une liste de mot apprise par cœur sur une feuille blanche (méthode scolaire romande), sans aucun contexte.

  4. Pascal
    06/14/2018 à 16 h 32 min

    Deepl est très supérieur à Google, Reverso ou autre iTranslate, je l’utilise pour ainsi dire tous les jours. Dommage qu’il n’existe pas (encore ?) en tant qu’application.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :