Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Mystérieux, Salt reprend quelques couleurs au premier semestre

Salt prévoit d'ouvrir de nouveaux magasins en Suisse.

Salt prévoit d’ouvrir de nouveaux magasins en Suisse.

Le chiffre d’affaires de Salt a progressé de 0,9% à 512,5 millions de francs au premier semestre 2018 par rapport à l’année précédente. L’opérateur en mains du Français Xavier Niel a gagné environ 12’000 abonnés sur le mobile, soit une croissance de 4,5% à 1,235 millions d’abonnés. L’opérateur ne publie pas les chiffres des prépayés…

Cette évolution est assez intéressante, même s’il faut souligner que les opérateurs font aujourd’hui beaucoup d’efforts pour inciter leurs clients à passer de formules prépayées à de véritables abonnements, plus lucratifs. S’il n’y avait pas le lancement d’une offre sur le fixe, Salt pourrait peut-être se satisfaire de ça…

Que dire de la fibre?

Sachant que Salt a lancé une offre fracassante sur la fibre optique à fin mars, 10 giga avec Apple TV, on peut s’interroger sur ces chiffres puisque Salt ne communique rien sur ce segment de marché pour des raisons de concurrence. En effet, il est difficile de s’exprimer sur un tel lancement puisque la logistique doit se mettre en place.

Sans parler d’éventuels rabais ou compensations accordés aux premiers clients pour qu’ils ne souffrent pas d’une interruption de leur accès à internet. L’opérateur évoque toutefois une augmentation de son chiffre d’affaires plus soutenue au deuxième trimestre, selon ce texte.

Redéploiement de Salt

Enfin, il faut préciser que parallèlement Salt poursuit ses investissements sur le mobile en plus de mettre en place son offre sur la fibre… Par ailleurs, Salt prévoit d’ouvrir quinze nouveaux points de vente en Suisse sur l’ensemble de l’année et signera son retour dans les Mobilezone…

Difficile donc de se faire une idée précise à ce stade de la commercialisation de l’offre de fibre optique sans tomber dans des rumeurs sauce internet… Compte tenu du positionnement de Salt ainsi que de l’offre et du résultat de certains téléréseaux, on peut toutefois s’imaginer que Salt a une belle carte à jouer…

Xavier Studer

Salt au 1er semestre et 2e trimestre 2018.

Salt au 1er semestre et 2e trimestre 2018.

9 commentaires pour “Mystérieux, Salt reprend quelques couleurs au premier semestre

  1. pbartho
    29/08/2018 à 10:32

    1’235 millions = 1,235 Milliard d’abonnés ? ça fait beaucoup, non ?

  2. Tricoline
    29/08/2018 à 10:45

    Maintenant que le nouveau boss de Salt va entrer en service, en provenance directe de McKinsey, le spécialiste des restructurations en tout genre avec « casse » des emplois en prime, cela va « chauffer » chez Salt !

    Avec les rumeurs de fusion/achat/… de UPC Suisse (qui est à vendre …) en plus, l’hiver s’annonce des plus « intéressant », grande question, les clients en retireront-ils des avantages, ou bien le pire est à venir …

  3. Tom
    29/08/2018 à 11:32

    Mon fils il y’a 2 ans lors du changement yallo vers Salt , à bc regretté, … mauvaise couverture , débits très bas , mais aujourd’hui il me dit que la couverture s’est bc amélioré, et le net est rapide, donc ça plaît,,, d’autres connaissances mon dit pareil ,,, et si on regarde le FAO ge, on peut voir qu’ils y’a pas mal de nouvelles antennes à installer sur le canton , les concourants aussi mais plus timidement,,,
    Les investissements commence à porter leurs fruits ,,,, on ce réjouis ,,,

  4. PC
    29/08/2018 à 11:11

    La couverture s’est améliorée me semble-t-il mais elle reste fragile dans de nombreuses zones rurales… en particulier dans le Jura, le Haut du canton de Neuchâtel, la Broye, le Lavaux, le Valais…

    Concernant Salt TV, je ne puis qu’apprécier l’Apple Box et ses nombreuses possibilités, mais depuis deux mois, je n’ai que des problèmes avec la TV: blocage sur une chaîne avec l’interface Salt fixe et, surtout, double sortie audio très souvent (une chaîne – hier soir allemande et musicale, en fond sonore bruyant – en plus du programme choisi).
    Ma fille a eu les mêmes problèmes + un wifi minable et une absence de réaction du Service clients… elle et son ami ont résilié Salt TV-Internet après trois semaines! J’hésite quant à moi. Nous sommes vraiment les seuls à connaître ces soucis?
    M. Studer a énormément vanté l’offre de Salt Tv; était-ce en pleine connaissance de cause? Jamais de problème de son côté?
    (Sur l’ordinateur, le portable ou l’iPad, pas de souci…)

    • DSpot
      01/09/2018 à 1:49

      Chez Salt Mobil depuis 3 ans et habitant Genève, je n’ai jamais eu un seul problème avec eux : facturation claire et réelle (mon téléphone monitore tout ce que je fais, je peux donc comparer), couverture réseau très bonne (parfois même meilleure que Swisscom notamment du côté de Cologny), service client à chaque fois compétent (bien que rarement utilisé).

      Je suis très récemment passé de Wingo (internet seul) à Salt Fiber uniquement pour leur tarif et j’ai eu la télé et la téléphonie fixe en prime. Honnement, je n’utilise pas encore le fixe : inutile. Je n’utilise pas non plus les 10Gb/s de la fibre même avec tout mon parc informatique branché en p2p (juste pour le fun de voir si j’ai bien les 10Gb/s : évidemment que non ! mais les 3Gb/s, oui, et franchement, ca me va très bien puisque je n’ai pas de serveur à la maison)

      En ce qui concerne Salt TV, c’est bien, il y a quelques chaînes supplémentaires par rapport à Zattoo, mais il n’y a pas du tout les mêmes possibilités. Enregistrement restraint à une poignée de chaînes, comme le visionage en rediffusion. En fait, pour moi c’est l’Apple TV qui est un (petit) plus (puisque j’ai une chrome cast qui fait très bien le taff) : En 15min j’ai paramétré l’Apple TV, la télé et l’ampli pour que tout s’allume et s’éteint avec la petite télécommande… Ça, dans mes critères, c’est un plus (surtout qu’il est gratis, vu qu’on ne paye que internet).

      J’ai, cependant, une instabilité au niveau du Wi-Fi, 2.4Ghz et 5Ghz. Sans qu’il ne se coupe, depuis tous les appareils mobiles de la maison, il n’y a plus de réception (il y a toujours envoie depuis les appareils et la conection n’est pas interrompu ni le réseau diminué, mais aucune réponse du routeur). J’ai tenté différents canaux pour les deux fréquences mais ça n’a pas résolu le problème.

      Si vous avez une idée, je suis preneur.

    • Jérôme
      06/09/2018 à 12:00

      Bonjour,

      J’ai aussi eu des soucis avec la tv. Mais je pense que c’est un problème de cette box Apple tv qui est inutilisable avec sa télécommande pas du tout ergonomique..

      Depuis, j’ai acheté une android box et installer l’application salt.tv dessus (qui n’est rien d’autre qu’une version de zatoo tv), je n’ai plus jamais eu de soucis concernant les doubles canaux sonores, frizz et redémarrage de l’application.

      Mais la TV de salt n’arrive pas aux chevilles des autres (swisscom, net+, sunrise et cablecom). Je dirais même que ça n’arrive même pas sous leurs plantes des pieds.

  5. Henry Dunant
    01/09/2018 à 10:46

    Concernant la maturité de l’offre TV de Salt laissons leur encore un peu de temps avant de tout jeter, rappelez vous les problèmes de Swisscom TV 2 qui ont bien duré 1 an.

    Concernant la couverture réseau mobile, demandez à vos voisins d’arreter de faire opposition à la construction de nouvelles antennes relais, ou alors accepter cette état de fait et ne pas critiquer l’operateur pour sa lenteur de déploiement.

    Salt n’est certainement pas parfait et souffre d’en déficit d’image du à l’a priori négatif qu’on les Suisses de ce qui vient de France et bon marché. En l’occurence, il n’y a que l’actionnaIre qui est français, le reste se base sur un société qui opère et se développe en Suisse.

    En revenant sur les chiffres, on voit qu’un énorme travail de rationalisation a été fait et que malgré une approche commerciale agressives les résultats restent positifs.

  6. Olivier
    23/09/2018 à 7:28

    Bonjour,
    Je suis abonné à Salt Fiber depuis début Avril. Au départ j’ai eu passablement de problèmes avec Salt TV (mix de sons de différentes chaînes, enregistrements aléatoires, etc.), mais ces problèmes de jeunesse semblent désormais résolus. Reste deux problèmes chez moi:
    1) Une connexion wi-fi très instable quand je me connecte depuis ma tablette Samsung ou mon iPhone (les sites web mettent parfois des minutes avant de s’afficher). Pour mon macbook, je me connecte via un cable Giga-Ethernet, donc j’ai une connexion maximale théorique possible de 1Gbps, mais (en téléchargement, càd download) je suis assez loin du compte comme vous pouvez le constater: https://www.speedtest.net/results?sh=bab507faaf09d68d2c55925481adc11a
    ce qui me conduit au deuxième point:
    2) On est loin de la vitesse annoncée sur le site de 10 Gbps (même si je ne suis pas en mesure de pouvoir le tester, les macbooks n’ayant pas de port 10 Gbps!), puisque je n’atteins même pas les 1 Gbps en téléchargement.
    Je ne m’explique pas non plus la grande variabilité des différentes vitesses mesurées selon qu’on se connecte à tel ou tel serveur. Mais je ne suis pas un pro des télécoms, donc peut-être que Xavier peut nous éclairer à ce sujet!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :