Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Lausanne relance la guerre des débits et des prix sur l’internet!

Citycable découvre à son tout une partie du potentiel de la fibre optique.

Citycable découvre à son tout une partie du potentiel de la fibre optique.

La Ville de Lausanne a consenti ces dernières années d’importants efforts pour raccorder une grande partie de la population à la fibre optique, notamment en collaboration avec Swisscom. Sur un marché très agressif, Citycable pousse ses débits jusqu’à 1 Gigabit/sec sous certaines conditions. Quelques clients paieront même moins cher!

Dans les régions urbaines, la guerre entre les opérateurs est parfois totale comme à Lausanne. Le téléréseau historique doit notamment affronter sur la fibre optique Sunrise, Swisscom et même UPC sur le réseau de ce dernier… Sans parler de Salt, qui propose une offre à 10 gigabit symétrique…

Cap sur la fibre optique

«Le réseau lausannois de fibre optique étant achevé, Citycable améliore son offre dès cet automne, notamment avec une hausse des débits et une baisse des prix. Dans les années à venir, les connexions câblées migreront peu à peu sur la fibre optique», indique dans son texte le téléréseau en mains des services industriels.

Les clients particuliers ayant souscrit un abonnement utility, simplicity, agility ou intensity bénéficieront dorénavant des débits symétriques sur la fibre optique. Par ailleurs, les débits de l’abonnement intensity sont augmentés de 300 Mbits/sec à 1 Gbits/sec sur la fibre optique et à 500 Mbits/sec sur le réseau câblé.

Options gratuites

Du côté des entreprises, les clients business profitent eux aussi d’une hausse de débit en download (téléchargement) passant de 300 Mbit/s à 1 Gbit/s sur la fibre optique et à 500 Mbit/s sur le réseau câblé avec internet efficiency. Encore une fois, comme pour les particuliers, on constate la limite actuelle du câble alors que la fibre peut encore aller bien plus loin…

«Ces améliorations n’entraînent aucune hausse du prix des abonnements et sont appliquées sans prolongation de contrat. De plus, les options “le boost” à 20 francs par mois et “l’internet symétrique” à 15 francs par mois sont désormais incluses et gratuites pour les clients déjà au bénéfice de l’une d’elles», précise Citycable qui fait la promotion de son pack intensity.

XS

10 commentaires pour “Lausanne relance la guerre des débits et des prix sur l’internet!

  1. Marc
    26/09/2018 à 7:59

    Les téléréseaux seront obligés de raccorder leurs clients avec de la fibre s’ils ne veulent pas disparaître.

    • Tricoline
      26/09/2018 à 9:22

      Bien sur que non, même Swisscom à moins de 20% de ses clients en fibre optique dans le salon !

      Les téléréseaux ont pour eux à leur avantage l’évolution de la norme qu’ils utilisent actuellement, ils pourront sans autre augmenter les débits et les rendre symétrique, tout en gardant le câble coaxial.

      UPC, le plus gros téléréseaux de suisse ne prévoit pas de poser des fibres dans le salon, il va faire évoluer la norme sur le câble, sans plus.

      Raccorder tout le pays en fibre dans le salon, ce sont des milliards en coût et des années de travaux, donc bien trop cher et beaucoup trop long.

      Les téléréseaux utiliseront la norme DOCSIS 3.1 (évolution de la 3.0) et Swisscom utilisera le G-Fast (évolution du VDSL) pour pérenniser le cuivre, plus rapide et moins coûteux.
      La fibre dans le salon c’est pour les quartier neuf et les grandes villes qui ont cassés leur tirelire via les impôts ou les SI (donc payé par les contribuables ou les clients des SI)

  2. Tricoline
    26/09/2018 à 8:05

    Citycable est membre de Net+ depuis le 1er janvier 2018, et pourtant les offres n’ont pas été mise à niveau.

    Tous les membres de Net+ proposent les mêmes offres et prix, sauf Citycable !

    A quand l’annonce du retrait de Citycable de Net+, un premier pas est déjà fait avec la sortie de MySport !
    Cela serait un comble !

    Citycable, en mains des SI de la Ville de Lausanne, peut sans autre “perdre” de l’argent, c’est le contribuable lausannois qui épongera, rien de neuf !

    • vnic32
      27/09/2018 à 10:05

      1) Citycable n’est pas membre mais… actionnaire de Net+ (10%) et Citycable n’a aucune obligation de s’aligner sur les offres de Net+. Citycable utilise la box de Net+ car leur solution de départ était trop à la ramasse pour pouvoir s’imposer.
      2) Mysport est un produit de UPC… et la aussi Citycable a décidé de ne plus revendre ce « cher » produit.

      • Tricoline
        27/09/2018 à 10:46

        On est bien d’accord sur ces 2 points, et il n’y a pas d’obligation.

        Cependant cela fait un peu “tache” dans le paysage lorsque que l’on constate que sur les 12 actionnaires de Net+, le plus gros fait bande à part sur toute la ligne, pas les mêmes bouquets TV et Internet, même les prix sont différents.

        En supprimant Mysport, Citycable favorise la perte de ses clients qui migrerons sur les offres de UPC qui sont disponible à Lausanne via la fibre optique de Swisscom, mais payée en partie par les impôts des lausannois, cerise sur le gâteau, UPC utilise (donc paye) les infrastructures de Swisscom pour venir concurrencer Citycable sur les terres lausanoises, un magnifique autogoal.

        Si ce n’est pas se tirer une balle dans le pied, j’attends des explications plus crédibles que le prix, car comment font les petits téléréseaux pour continuer avec Mysport ?

        • Torx
          02/10/2018 à 11:41

          Je suis d’accord avec vous ! MySport est disponible auprès de tous les opérateurs via l’application Skysport si jamais !

  3. Torx
    02/10/2018 à 11:38

    Le télé-réseau peu faire profiter ces clients sur du 1Gbit’s très largement peu même encore proposer un peu plus que sa. Mais qu’on se le dise 1Gbit’s pour un client privé sa sert à quoi ?? LOL

  4. Thierry
    02/10/2018 à 6:52

    En tant que client de Citycable, je n’ai reçu aucune baisse de prix… Les informations que vous publiez ne sont pas correctes.

    • 02/10/2018 à 6:53

      J’en serait fort surpris. Qu’est-ce qui n’est pas correct?

    • Julien
      29/10/2018 à 8:01

      C’est pour ça que dans l’article c’est écrit « quelques clients » et pas « tous les clients »…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :