Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Internet: comment Netflix incite à faire jouer la concurrence en Suisse!

Les débits des fournisseurs d'accès en Suisse, selon Netflix.

Les débits des fournisseurs d’accès en Suisse, selon Netflix.

Netflix propose toujours des statistiques intéressantes en matière de streaming, puisqu’il mesure le débit disponible pour faire passer ses services. Un chiffre à prendre avec un certain recul, car les résultats obtenus dépendent de différents accords commerciaux. Reste que le dernier rapport de Netflix incite à faire jouer la concurrence.

En effet, lorsqu’on consulte les chiffres ci-dessus, on réalise que si Swisscom arrive tout à son honneur légèrement en tête, la différence entre les opérateurs est assez faible, pour ne pas dire minime, selon un petit rapport du mois de septembre. Il n’en va pas de même des prix pratiqués…

Le moins cher et le plus rapide…

Et même si Salt ne figure pas encore dans ces chiffres, on peut se dire qu’il devrait plutôt faire bonne figure puisqu’il ne propose que du très, très haut débit, à savoir la quintessence même de la fibre optique, soit du 10 gigabits/sec en symétrique pur 49 francs par mois (avec la TV, le téléphone, etc.), ce que n’est évidemment pas capable de faire notre très gourmand ogre bleu!

Pas de doute, les chiffres produits par Netflix doivent donner à réfléchir, d’autant plus qu’en coulisse, Salt donne quelques signaux positifs. Visiblement, après avoir essuyé quelques plâtres naturels au lancement de son offre, il laisse entendre que les processus sont désormais beaucoup mieux maîtrisés et que la demande serait là. A suivre…

Que mesure Netflix?

Reste la question fondamentale. Que mesure vraiment Netflix, à qui je passe la parole: «l’indice de performance des FAI concernant Netflix donne le débit moyen aux heures de grande écoute du contenu Netflix regardé en streaming par ses utilisateurs au cours d’un mois donné.»

«Pour déterminer le débit binaire aux heures de grande écoute pour chaque FAI, nous calculons le débit moyen en mégabits par seconde (Mbits/sec) du contenu Netflix regardé en streaming par ses utilisateurs. Nous mesurons le débit effectif sur tous les appareils dont disposent les utilisateurs.»

Bien des limites…

«Pour un petit nombre d’appareils, nous ne sommes pas en mesure d’établir le débit exact et le streaming sur les réseaux cellulaires n’est pas pris en compte dans nos mesures. Le débit indiqué dans l’indice de performance des FAI n’est pas une mesure du débit maximal ni une indication de la capacité maximale d’un FAI».

Ces quelques lignes laissent apparaître bien des limites méthodologiques. Il n’en demeure pas mois que les clients de ces différents opérateurs semblent-ils parviennent désormais à regarder Netflix correctement, ce qui n’a pas toujours été le cas. Bref, on ne le dira jamais assez: faites jouer la concurrence si vous ne voulez pas vous faire avaler tout cru!

Xavier Studer

PS A l’heure des TV 4K, un débit de 4 Mbits/sec, même dans le meilleur des codecs actuels fera hurler plus d’un cinéphile une peu geek. Vive le Blu-ray!

11 commentaires pour “Internet: comment Netflix incite à faire jouer la concurrence en Suisse!

  1. Frjo
    10/10/2018 à 7:41

    Votre PS est pertinent, un débit moyen d’à peine plus de 4 Mbits/sec ne permet pas de passer de l’UHD, et je n’ai pas en tête quel débit utilise Netflix pour la HD, peut-être plus que 4Mbits/sec.
    Les chiffres Netflix que vous rapportez ici n’ont du coup probablement qu’une valeur limitée: comme Netflix propose différents abonnements (dépendant du nombre de lecture simultanée, mais surtout de la qualité SD, HD UHD), et beaucoup de monde n’a « que » un abonnement HD, comment ces chiffres sont-ils à interpreter?
    Est-ce que ce n’est le débit rapportés par les abonnements HD?

    • 10/10/2018 à 7:46

      C’est probablement un débit moyen incluant différents formats. Mon PS est juste un clin d’oeil au moment où l’on veut nous vendre des TV gigantesques 8K HDR 10+. A méditer puisque les opérateurs TV pasent leur temps à essayer de compresser au maximum leur flux pour que ça ne prenne pas trop de bande passante… Bref!

  2. Patrice
    10/10/2018 à 8:12

    Avoir de la fibre n’est pas une référence, même pour SALT. Netplus propose de la fibre et est pourtant dernier dans votre liste, ainsi en France, que Free est connu pour avoir les meilleures prix, mais dans la liste bon dernier chez Netflix.

    • Dan
      11/10/2018 à 7:42

      Netplus c’est d’abord un téléréseau et non un fournisseur de fibre optique, non?

      • Piratedunord
        11/10/2018 à 7:53

        Non, Netplus est un fournisseur de produits à divers téléréseaux, qui eux-mêmes exploitent leurr propre téléréseau ou réseau fibre optique.

  3. Ludo
    10/10/2018 à 9:15

    La vidéo est très gourmande en bande passante. Même s’il y a bcp d’interrogations méthodologiques, ces débits montrent à quel point le marketing des opérateurs sur la vitesse est ridicule (100 Mbits, 500 Mbits, 1Gbits, voire 10 Gbits….).

    Aujourd’hui, une connexion 50 Mbits est largement assez confortable, même pour une famille. C’est surtout l’upload qu’il faut vérifier, car ce n’est pas la même chose d’avoir 3 Mbits ou 30 Mbits lorsque l’on veut charger des photos / vidéos sur internet.

  4. Steven
    10/10/2018 à 9:21

    Faut pas oublier que Swisscom a ces propres serveurs de cache Netflix, du coup une grosse partie du traffic Netflix reste dans son réseau et ne sort pas sur Internet…

  5. Domlesgaz
    10/10/2018 à 1:42

    Et n’oublions pas que, même si le graphique semble afficher une grande différence entre le meilleur et le pire, celle-ci ne représente finalement que de 9.4% (min 4.05, max 4.43) en septembre 2018.

  6. pedro
    10/10/2018 à 7:00

    Justement les serveurs de cache netflix sont en local donc ce serait bien d’avoir plus d’infos sur ces chiffres.. Au final, ça ne veut pas dire grand chose. Netflix améliore ces codecs et la qualité d’image une fois par année d’après les informations trouves sur internet. Quid de liptv ?
    Car la qualité n’est pas vraiment au rendez vous comparé au câble coax

  7. Georg
    10/10/2018 à 7:23

    Une publicité sur internet aujourd’hui laissant sous entendre que yallo.ch/secret allait faire mieux que Salt Fiber. Merci la concurrence!

  8. merinos
    11/10/2018 à 11:36

    en passant… un bon article sur l’infrastructure technique de Netflix:
    http://www.macg.co/ailleurs/2018/03/que-se-passe-t-il-quand-vous-appuyez-sur-lecture-dans-netflix-101639

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :