Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Bientôt des smartphones pliables? Et déjà un échec programmé?

Le premier smartphone pliable est signé Royole.

Le premier smartphone pliable est signé Royole.

Les rumeurs et les infos se succèdent à un rythme toujours plus soutenu sur «le front» des smartphones pliables. Samsung en a fait un clin d’œil sur une de ses pages Facebook alors qu’un constructeur chinois dévoile son propre modèle avant les géants! Mais à quoi bon et pourquoi une telle nouveauté? Echec en vue?

Le logo plié de Samsung? C’est ce qu’on peut voir sur la page Facebook de Samsung Mobile. Une allusion très claire à ce que d’autres constructeurs proposent déjà en Chine, comme Royole (Royou Technologies), spécialiste des écrans flexibles, avec son FlexiPai. L’illustration ci-dessus, comme le logo plié de Samsung ne manquent pas de poser certaines questions…

Quelles limites ergonomiques?

Pour commencer, le format semble presque rédhibitoire. Souhaite-t-on vraiment posséder des appareils plus épais, plus gros et plus lourds alors que nos phablettes actuelles montrent déjà certaines limites en matière de transportabilité? Et cela vaut tant pour ce qui est du format, que du poids de ces modèles nécessitants de gros accus pour ces gros écrans…

Et puis, il y a la question de l’ergonomie, là aussi un point déjà problématique avec les phablettes actuelles. Difficile d’utiliser à une seule mains les plus grands modèles, à moins d’utiliser des modes spécifiques pour l’utilisation à une main… Qu’en sera-t-il avec des écrans encore plus grands?

Un prochain Samsung Galaxy pliable?

Un prochain Samsung Galaxy pliable?

Nouvelles interfaces en vue?

On ne parle même pas de l’encombrement de tels périphériques. Cela me fait penser à cet utilisateur anonyme d’un iPad Pro croisé hier matin dans le train qui ne savait pas comment utiliser son ardoise avec son clavier flexible sur les genoux. Un MacBook aurait été tellement plus facile à utiliser…

Bref. Pour qu’un écran tactile mobile reste utilisable, les questions d’ergonomie, qui ont fait le succès des premiers iPhone, sont fondamentales! Les différents exemples d’écrans pliables (à une époque j’avais expérimenté un enroulable…) vus jusqu’ici semblent pour le moins inaboutis. Il faudrait presque augmenter la taille de nos doigts ou alors imaginer un nouveau type d’interface pour les rendre utilisables… Laissons-nous surprendre!

Xavier Studer

FlexiPai: le spot de Royole

8 commentaires pour “Bientôt des smartphones pliables? Et déjà un échec programmé?

  1. clatot
    06/11/2018 à 7:09

    SUPER !

  2. Jacounet
    06/11/2018 à 8:25

    Bonjour.
    En début d’article vous citez Samsung puis écrivez; alors qu’un constructeur chinois dévoile son propre modèle.
    Je pense que l’absence du nom de ce constructeur n’est dû qu’à une omission et n’a rien à voir avec
    un manque éventuel d’arrangement financier avec ce dernier.
    Bonne journée.

    • ElMalagueño
      06/11/2018 à 8:37

      C’est mes yeux ou c’est écrit:
      « Une allusion très claire à ce que d’autres constructeurs proposent déjà en Chine, comme Royole (Royou Technologies), spécialiste des écrans flexibles, avec son FlexiPai.  »

      Jean-Claude Dusse, avec un D, comme Dusse

  3. Frjo
    06/11/2018 à 8:29

    Les vidéos en ligne que l’on trouve de ce produit (coup commercial) ne font pas du tout envie: https://www.youtube.com/watch?v=QyLh-OuXfc0 à la limite ca serait intéressant pour les fans de la bataille navale avec l’appareil posé plié droit sur la table….

    Je pensais que l’on verrait plus vite plus d’écrans souples (comme un carton) que des pliables.
    Cependant, je veux bien me laisser surprendre par les entreprises de pointes comme Samsung. Imaginez dans quelques années, un écran 55′ ou 65′ qui se plierait… ça peut être intéressant au niveau de ce que l’on peut faire avec.
    au niveau des portables ce ne serait intéressant comme vous le soulignez finalement, que si l’encombrement du portable plié ne serait pas beaucoup plus important que ce que l’on connaît aujourd’hui

  4. Carlo
    06/11/2018 à 8:44

    Peut-être que le smartphone vue comme tel n’est ne nécessite pas l’utilisation d’un écran pliable et que ce sera un flop commercial (comme les lunettes 3D pour la télé).
    Cependant l’homme à bien passé d’une tablette en bois couverte de cire au papyrus pour finir à la fine feuille de papier blanc, ce qui fait penser qu’ils ont non seulement fait évoluer un produit mais aussi trouvé des applications concrètes.
    Augmentation de la masse d’information pouvant être transportée, augmentation de la solidité du produit, facilité d’archivage d’une grande quantité de données.
    L’écran pliable permettra peut-être d’avoir au poignet non plus une montre mais un bracelet épousant la forme du poignet. De même l’industrie automobile trouvera-t-elle un avantage à de tels écrans épousant la forme des cockpits.
    Enfin ce sera peut-être le renouveau de la presse écrite qui pourra trouver là une application économe (et plus ou moins écologique) à la distribution des journaux.

  5. Ted
    07/11/2018 à 10:32

    Espérons que samsung fasse mieux, car cet appareil doit être vraiment fragile…

  6. Nico
    14/11/2018 à 5:52

    Un smartphone/tablette, n’a en effet que peu de sens… Mais un smartphone/PC, là, ça fait du sens… Et j’espère que c’est dans cette direction que l’on se dirige… Un partenariat Samsung/Microsoft serait top !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :