Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Télécoms: UPC renforce sa direction et mise sur les jeux vidéo!

Comme Swisscom, UPC mise sur les peu écologiques jeux vidéos en équipe.

Comme Swisscom, UPC mise sur les peu écologiques jeux vidéos en équipe.

Quel meilleur aveu de faiblesse que de renforcer sa direction par trois nouvelles têtes en plus d’une CEO qui vient de prendre ses fonctions… C’est ce qu’à fait cette semaine UPC en nommant trois nouveaux membres dans les domaines du service client, du numérique et de du marketing! Parallèlement, il mise sur les joueurs!

«UPC, fournisseur de télécommunications suisse, augmente la taille de son équipe de Direction: les postes de Chief Digital Officer, de Chief Customer Officer et de Chief Marketing Officer viennent d’être créés. La nouvelle équipe de direction, menée par la CEO Severina Pascu, se concentrera sur l’amélioration durable de la qualité des produits et de la satisfaction des clients», selon un texte du câblo-opérateur.

Du travail sur la planche!

Notamment confronté à une perte de clients sur son métier de base, la TV, UPC doit visiblement resserrer les boulons à tous les étages… «Afin d’améliorer la qualité des produits et d’augmenter la satisfaction des clients, UPC a lancé un programme ambitieux qui a pour objectif d’améliorer l’offre et de simplifier et de numériser les processus, pour les clients privés comme pour les clients commerciaux», souligne-t-il.

L’opérateur cite ensuite des investissements de taille sur plusieurs années qui seront effectués dans les produits et les systèmes afin d’améliorer la satisfaction clients et de permettre à l’entreprise de croître. Quand on sait que la numérisation est un processus vieux de plusieurs décennies, on craint le pire en lisant ces lignes puisque l’entreprise vie une «transformation numérique»… Le communiqué.

UPC met se profile sur le jeu vidéo…

La même semaine, le premier téléréseau du pays a diffusé un autre communiqué de presse pour attirer l’attention sur ses efforts en matière de jeux vidéo et plus particulièrement d’«eSports», le très mal nommé!. UPC rappelle que selon ses chiffres ce sont actuellement 1,1 million de Suisses, soit 14% de la population, qui s’adonne à cette pratique très énergivore et potentiellement addictive.

Le téléréseau communique donc sur le programme de sa chaîne sportive MySports. Il annonce la prochaine diffusion de «Good Game – die Esports-Revolution» qui commencera le 26 novembre 2018 à 22 h 15 sur MySports One. Une saison qui comprend pour l’instant 12 épisodes de 15 minutes chacun consacré à un jeu particulier.    Le communiqué.

Xavier Studer

eSport: l’infographie d’UPC

UPC mise sur les jeux vidéo.

10 commentaires pour “Télécoms: UPC renforce sa direction et mise sur les jeux vidéo!

  1. Markus
    23/11/2018 à 7:34
    • 23/11/2018 à 10:34

      Nuance : c’est l’addiction à ceux-ci qui est une maladie (comme toutes les addictions, non ?), pas l’activité en elle-même 😉

      • Kill auto-tune
        23/11/2018 à 5:46

        Non, désolé. Vous inversez cause et conséquence. Et ceci pour toutes les addictions.

    • Original Mike
      23/11/2018 à 1:52

      Les jeux vidéos auraient un effet positif sur le cerveau, et pas seulement…
      Comme quoi selon qui ou comment est pris la question des jeux vidéos.
      Seuls leurs détracteurs oublient d’en relever les bienfaits.

      https://www.scienceshumaines.com/les-jeux-video-sont-ils-bons-pour-le-cerveau_fr_15191.html

  2. 23/11/2018 à 7:52

    Et toujours pas de vitesses symétriques contrairement à la concurence qui l’offre depuis près de 3 ans.

    • Neosf
      23/11/2018 à 8:49

      Vous avez raison des vitesses symétriques pour moins de 15% de la population et ces mêmes fournisseurs qui ne peuvent fournir plus de 10 mb/s dans certaines régions 40 mb/s c’est mon cas.
      Si on fait une moyenne de cette offre en terme de vitesse, ça en devient moins glorieux.
      J’opterai pour cette solution en vue d’un utilisation professionnelle car en tant que client lambda je ne vois pas l’utilité de cette vitesse upload ou alors qui l’utilise réellement .
      Malheureusement le réseau fibre suisse est encore trop pauvre, tarifs certes attractifs chez certains opérateurs, quand ça fonctionne …….

    • Tricoline
      23/11/2018 à 2:22

      Hum, pas pour tout le monde ¨

      Sans fibre optique dans le salon les débits ne sont pas symétrique, sauf pour les petits débits genre 10/10 ou 20/20.

      Swisscom et Sunrise ne propose pas du 100/100 avec du xDSL, avec le G.Fast peut-être selon les conditions techniques que la ligne cuivre permet, pas de systématique.

      Les profils les plus répandu c’est 100/40 ou 100/20 et en dessous.

  3. 23/11/2018 à 9:25

    Je vous sens un peu négatif sur l’e-sport, pourquoi?

  4. 23/11/2018 à 10:38

    J’espère que leur volonté d' »augmenter la satisfaction des clients » sous-entend qu’ils feront quelque chose pour leur support technique, hélas très perfectible (ou il l’était, en tout cas) ! C’est vraiment le seul gros point négatif qui fait que je ne peux décemment pas recommander cet opérateur…

  5. Original Mike
    23/11/2018 à 2:02

    « eSport, le très mal nommé »
    Pourquoi celà Monsieur Studer ? 🤔

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :