Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Haute-fidélité sans fil: le test du remarquable Sony WH-1000X M3

Sony WH-1000X M3: recharge USB-C.

Sony WH-1000X M3: recharge USB-C.

Découvert à l’IFA 2018 de Berlin, ce Sony WH-1000X M3 nous avait déjà impressionné. Encore une fois, car il s’agit de la troisième mouture proposée par le Nippon d’un casque audio de qualité Bluetooth LDAC, ce codec qui permet de tutoyer la haute-fidélité sans fil. Test d’un produit Hi-Res Audio disponible dès 349 francs environ sur la toile…

Dès la prise en main, on constate que Sony produit un accessoire design, bien fini, pensé avec soin et taillé dans des matériaux de qualité. La housse en tissus aux bords arrondis semble se distinguer par une certaine robustesse. Elle se révèle être dans tous les cas compacte et pratique. Spécifications complètes.

Après avoir chargé le Sony WH-1000X M3 en utilisant un petit câble de type USB-C (10 minutes pour 5 heures), la mise en fonction est facilitée par la puce NFC embarquée dans une des oreillettes. L’appariement sur un smartphone dont le Bluetooth et le NFC sont activés se fait à la vitesse de l’éclair.

Une riche application

Ce processus permet d’ailleurs de configurer en passant le Google Assistant. Toutes les options nécessaires sont disponibles dans l’application Sony Headphones Connect. On peut ainsi réaffecter la touche permettant de basculer de NC/Ambiant au valet connecté de Google. Du moins sur la dernière version du micro-logiciel du casque à télécharger depuis l’application.

Avant d’aller plus loin, on appréciera les différentes fonctionnalités proposées dans cette application qui permet de bénéficier d’un contrôle adaptatif du son pour ne pas être trop coupé de son environnement sonore. On peut aussi le désactiver pour couper au maximum tous les bruits ambiants.

Attention d’activer le LDAC!

Ce petit programme permet de choisir de multiples réglages comme l’activation du son DSEE HX, de forcer la meilleure qualité sonore sur le Bluetooth ou encore d’affiner ses préférences sonores grâce à un égaliseur et à différents réglages. Enfin, il est possible de choisir des paramètres pour que le casque s’éteigne tout seul après 5 minutes, 30 minutes, 1 heure… ou pas du tout.

Avant de s’intéresser à la qualité du son, on peut parfois constater dans l’application que le codec utilisé pour la liaison Bluetooth est le aptX, un des standards industriels. Pour bénéficier de la meilleure qualité possible, sur certains modèles de smartphones, il faut se rendre dans les réglages de son Bluetooth et choisir le mode LDAC, qui permet presque de tutoyer le «Hi-Res Audio». Sur Sony, le constructeur propose ce réglage lors de l’appariement du casque.

Forte réduction du bruit ambiant

Ces précautions prises, on peut passer au test à proprement parler de la qualité sonore du dernier opus de Sony. Et c’est un petit choc. Le Nippon a encore amélioré la suppression du bruit ambiant grâce à une puce dédiée (HD QN1), tout en maintenant la qualité sonore, voire en l’améliorant. Sur la tête, il est par ailleurs confortable.

La sonorité de ce Sony WH-1000X M3 se distingue par une reproduction riche et détaillée des différentes fréquences ainsi qu’un équilibre général remarquable. J’ai plus d’une fois été surpris de (re)-découvrir certains détails d’enregistrements de qualité que j’écoute depuis des années. Techniquement, Sony communique sur une plage de fréquence s’étendant de 4 à 40’000 Hz.

Une écoute agréable et précise

Ce casque permet une écoute agréable et précise des différents styles de musique du classique jusqu’aux différents types de musique moderne. Son naturel et sa dynamique risquent d’être particulièrement appréciés des mélomanes, qui pourront aussi utiliser le mode filaire sur des installations dotées de bons convertisseurs numériques-analogiques.

Même si je ne suis pas un fan de Google Assistant, il faut reconnaître que son implémentation est plutôt réussie. Il est ainsi possible de choisir finement dans les réglages de son smartphone les notifications sonores qu’il nous lira. Il peut toujours aussi répondre à des questions simples dès qu’on appuie sur le bouton correspondant.

Un panneau latéral complet

Pendant l’écoute, il est possible de mettre la musique en pause en tapotant deux fois sur l’oreillette droite. Idem pour faire repartir son morceau. Un glissement de doigt vers le bas pour baisser le volume et l’inverse pour l’augmenter. Un effleurement vers l’avant ou l’arrière permet de zapper en le prochain titre ou de revenir au précédent.

Enfin, toujours comme sur les modèles précédents, il suffit de passer sa main à plat sur l’ensemble du panneau droit pour pouvoir entendre ce qui se passe autour de soi. Pratique dans les commerces, au restaurant ou pour répondre à un interlocuteur occasionnel. Précisons enfin que ce casque permet aussi de répondre à ses appels ou d’en passer s en toute simplicité.

Un bilan au sommet!

Au final, ce Sony WH-1000X M3 est le meilleur casque sans fil que j’aie testé à ce jour. Il se distingue tant pas sa bonne facture générale que par sa sonorité. Bénéficiant de la norme LDAC, il met hors course tous ses concurrents ne la supportent pas. Parmi les produits compatibles, de par sa grande musicalité, je le trouve un cran au-dessus du Panasonic HD605N.

Réellement conquis par ses potentialités, sa qualité sonore générale, la réduction du son magistrale et les potentiels de son application, il me semble correspondre à toutes les attentes du mélomane moderne. Son autonomie affichée d’une trentaine d’heures d’écoute avec réduction se bruit activée ne gâche rien. Un sans-faute. Pour rien ne cacher, je me réjouis de recevoir mon exemplaire personnel commandé à la fin de ce test…

Xavier Studer

11 commentaires pour “Haute-fidélité sans fil: le test du remarquable Sony WH-1000X M3

  1. 17/12/2018 à 07:29

    Avec quel smartphone l’avez-vous testé?

    • 17/12/2018 à 07:43

      Sony Xperia XZ2, Sony Xperia XZ3, Samsung Galaxy Note 9, Samsung Galaxy 9+ et Huawei Mate 20 Pro

  2. Frjo
    17/12/2018 à 09:09

    Est-ce que ce casque est multi-pairing simultanée? c’est une information toujours difficile à trouver.
    Je lis sur des documents Sony que l’on peut “pairer” 8 appareils. Je lis que l’on ne peut jouer la musique que d’un seul appareil. Mais je ne vois pas si on peut connecter simultanément 2 smartphones, les avoir actifs en parallèle, et donc avoir la possibilité de répondre aux appels de l’un et de l’autre des smartphone.
    Avez-vous l’information?

    • Danou
      18/12/2018 à 08:14

      Pour avoir la version 2 de ce casque (et sauf erreur c’est exactement la même chose avec le 3), je peux confirmer que j’ai spécialement cherché à faire ce que vous souhaitez, et la réponse est NON, ce n’est pas possible de connecter simultanément deux appareils (ou plus) en même temps. Certaines personnes sur certains forums disent que c’est possible, mais soit ils n’ont pas compris la question, soit ils n’ont pas eux même le casque (souvent le cas pour ceux qui interviennent sur des forums…), ou alors ils interprètent faussement le terme « simultanément ». Ce que je voulais faire personnellement, c’est lier le casque à mon smartphone et à mon iMac. Si j’activais le Bluetooth sur mon smartphone, je voulais que ça prenne du smartphone. Si je désactivais du smartphone et activais de l’iMac, je voulais que ça prenne de l’iMac. Cela s’est révélé impossible, même en suivant les pseudos tutoriaux que l’on trouve sur le net. Il faut à chaque fois refaire un « pairing ».

  3. 17/12/2018 à 09:35

    en effet ces tests confirment que le casque Sony semble faire parti des meilleurs. Je vais peut-être le prendre (pour l’utiliser sur des longs trajets en avion: en allant CES2019 notamment).
    Est-il livré avec une coque de transport ?

  4. 17/12/2018 à 09:37

    oops ! je viens enfin de voir la première photo Xavier. Housse/coque il y a donc.

  5. Anton
    17/12/2018 à 10:29

    Bonjour à tous,

    Merci M. Studer pour vos articles quotidiens.

    Je prends la liberté de :

    – vous dire que volontairement ou non, vous avez oublié de citer le fameux Bose concurrent direct.
    Dans un sens, vous avez bien fait parce que le Sony est très nettement au dessus du Bose, et il
    n’y a pas photo;

    – certes ce Sony est cher, mais il tient toutes les promesses faites;

    – par contre, compte tenu du prix, il serait dommage de l’appairer avec un portable, quel qu’il soit.
    Quand on peut se permettre de mettre 350 francs pour un sans fil, autant que la source soit en
    rapport. Ainsi, perso, j’ai acheté en même temps le Sony A A40, Hi-Res, et l’ai rempli de .flac.
    Là, quel bonheur, même dans le bus.

    Si le tout vous paraît cher, n’hésitez pas à prendre le premier casque Sony. Je trouve perso inutile
    de changer mon 1 pour le 2 ou le 3. Déjà avec le 1, pour une écoute « normale », vous aurez vraiment
    le top.

    Salutations.

  6. Pierre Cox
    17/12/2018 à 11:56

    J’en ai un, il n’est pas si mal, mais au niveau du son, c’est un peu faible dans les aigus.

    • Anton
      17/12/2018 à 14:41

      Et avec lequel voudriez-vous le comparer à ce point de vue alors ?

  7. Nico
    18/12/2018 à 09:37

    Merci pour le test Xavier.

    Pour les spécialistes du FLAC, est-ce que la qualité est au rendez-vous sous iOS en Bluetooth?

    • Nycko
      20/12/2018 à 11:40

      C’est le jour et la nuit en faveur de ce Sony,. En comparaison de ce que des millions de personnes on acheté de qualite douteuse,sans basse,sans bons aigu tout en plastic et plus de 150 SFR. Les earpods. Vous pouvez foncer pour acheter la Qualite avec ce Sony M3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :