Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Plus de 80 Mbits/sec sur 3 millions de raccordements Swisscom: bof!

Fibre optique: la Suisse pas très en pointe...

Fibre optique: la Suisse pas très en pointe…

Plus de 3 millions des quelque 5,2 millions de logements et entreprises de Suisse disposent d’un raccordement à internet affichant entre 80 Mbits/sec et 1 Gigabit/sec, selon Swisscom, qui cite des chiffres se référant à son propre réseau. Cela représente quelque 60% des raccordements sous revue. Parallèlement, la fibre au salon demeure l’exception…

L’ogre bleu s’est fendu d’un communiqué de presse à l’occasion de l’amélioration du raccordement au réseau des réseaux de Saint-Barthélemy dans le canton de Vaud. Cette commune est en effet symboliquement la 1111e de Suisse à être raccordée au réseau de Swisscom avec un débit supérieur à 80 Mbit/s. (Je me demande à combien chuterait le nombre de communes avec un simple petit 100 Mbits/sec…).

«Mi-parcours» de l’extension du réseau

Selon le communiqué du géant dominant largement tous les domaines des télécoms en Suisse, «ce jalon marque la mi-parcours de l’extension du réseau sur l’ensemble du territoire, dont les petits villages bénéficieront au même titre que les grandes villes. D’ici fin 2021, l’ensemble des 2222 communes de Suisse seront desservies, et 90% de la population bénéficiera de débits situés entre 80 Mbit/s et 1 Gbit/s chez Swisscom.» (Rappelons que seul un Salt tire tout le potentiel de la fibre avec du 10 Gigabits/sec).

Swisscom explique plus loin que des lignes de fibre optique toutes neuves raccordent désormais le village à l’Internet. Il en va de même dans les communes environnantes de Bettens, Bioley et Oulens, selon le même opérateur, qui précise que chaque année 300 communes (mais pas forcément les particuliers) sont raccordées au réseau de fibre optique. (Bref, logiquement, comme dans le monde entier, les raccordements haut débit progressent sans cesse).

Fibre optique: la Suisse très mal placée

Swisscom rappelle habilement qu’il investit chaque année 1,6 milliard dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) et l’infrastructure. Au total, il a déjà posé 1’140’223 kilomètres de fibre, soit trois fois la distance Terre-Lune. (En somme, pour résumer, en mains publiques, Swisscom ne fait ainsi que son travail).

Reste qu’en comparaison internationale, si les chiffres de Swisscom semblent excellents en termes de débits, ils ne soutiennent globalement que difficilement la comparaison en matière de fibre optique par rapport à des pays à la pointe comme la Lituanie, le Japon ou surtout la Corée. Rappelons ainsi que selon l’OCDE, ces pays pouvaient s’enorgueillir d’une couverture en fibre optique comprise entre 71 et 77% des ménages et entreprises en décembre 2017. Selon les mêmes chiffres de l’OCDE accessibles depuis cette page, la Suisse devait se satisfaire de 17%. (Pas très visionnaire, tout ça, non?)

Xavier Studer

25 commentaires pour “Plus de 80 Mbits/sec sur 3 millions de raccordements Swisscom: bof!

  1. Tricoline
    12/12/2018 à 06:30

    Tient donc, 17% de FTTH en suisse selon l’OCDE, cela ne doit pas faire plaisir à Swisscom et Salt qui avancent eux entre 25 et 30% de ménage en fibre !

    Qui a raison ?, la vérité est probablement entre deux, 20% cela me semble assez correcte.

    Hélas la Suisse restera dans la bas du classement, Swisscom ayant rangé le FTTH au congélateur, par exemple en cassant l’accord Fibre Fribourg, pour mettre en avant son G-Fast ultra sensible aux perturbation et qui ne permettra pas de si haut débit que cela, 500 Mbits c’est pour les courtes et très bonnes lignes en cuivre ! Tablons plus sur du 100 à 200 Mbits.

    D’ici 3 à 4 ans les téléréseaux auront migré en DOCSIS 3.1, avec à la clé des débits symétrique de 500 Mbits à 1 Gbits stable chez tous les clients, quel que soit la longueur de la ligne coaxiale.

  2. Torxxl
    12/12/2018 à 07:53

    Il faudrait aussi obliger les propriétaires de mettre la fibre.
    Dans mon immeuble, ont est éligible à la fibre, mais le propriétaire ne veux pas de travaux…… Sans commentaire dans un pays ou une de ses richesses est la main d’oeuvre compétente et la technologie.

  3. Henry Dunant
    12/12/2018 à 08:36

    Pour mettre tout le monde d’accord, de 1 les propriétaires n’y peuvent rien si la fibre n’arrivent pas dans les appartements, c’est Swisscom qui de part sa stratégie FTTB empêche le déploiement du FTTH. De 2 Swisscom continue de déployer en zone peu dense des équipements non G.Fast, donc limités à 100 Mb/s. Le G.Fast est réservé aux zones urbaines et ne concerne pour l’instant que 5% des communes Suisse.

  4. Tricoline
    12/12/2018 à 10:09

    @Torxxl, hum, il est un peu facile d’accuser les propriétaires, car dans les contrats pour poser la fibre dans les immeubles anciens, il est mentionné dans les « petites lignes » que des frais seront facturés selon la complexité des travaux, avec des prix en régie à plus de 100 frs/heure, la facture peut rapidement devenir très importante.
    Swisscom met en avant la fibre avec les services industriels dans certains centre ville, ceci dans le but d’encaisser des revenus, mais laisse les frais aux propriétaires, cela n’est pas toujours acceptable dans certains cas de figure.

    Poser des fibres dans des vieux immeubles, c’est très cher, donc sans une réglementation précise qui fixe des clés de repartions des coûts (entre Swisscom, les SI et les proprios), la situation est bloquée, et Swisscom préfère poser du FTTB et conserver le cuivre sur les derniers mètres.

    @Henry Dunant, il est vrai que Swisscom continue la pose du VDSL vectorisé limité à 100 Mbit/s, et que le G.Fast n’est pas généralisé, cependant est-il généralisable partout car très sensible aux perturbations ?

    Swisscom manie avec brio les effets d’annonce comme quoi il a modernisé un ou deux villages avec la dernière technologie, mais pour une petite poignée de localités améliorées, des dizaines d’autres restent en marge, depuis des années Swisscom nous rabâche les mêmes histoires, c’est de la pure propagande commerciale, sans plus.

  5. Cedric68
    12/12/2018 à 11:06

    Concrètement, une commune “être raccordée au réseau de Swisscom avec un débit supérieur à 80 Mbit/s”, cela signifie quoi ? Que la majorité des foyers dispose de cette vitesse ou que quelques happy few habitant du bon côté du village peuvent en disposer ?

    Pour des villages un peu étendus, cela change la donne.

  6. Tricoline
    12/12/2018 à 11:23

    @cedric68, selon la vidéo de Swisscom pour le village de St-Barthélémy j’ai cru comprendre selon les paroles du syndic que la commune avait mis un petit plus pour augmenter la couverture, donc dans le cas d’une commune démunie Swisscom s’occupera de la zone rentable, le reste sera raccordé selon les règles du service universel, la seule obligation de Swisscom, le haut débit c’est au bon vouloir, rien n’oblige Swisscom à le proposer !
    Cependant à St-Barthelemy UPC Cablecom est présent, donc Swisscom ne va pas rester en retrait !
    Par contre une commune sans la présence de UPC (ou un autre téléréseau) risque bien re rester en rade !

    • Cedric68
      12/12/2018 à 14:21

      Merci Tricoline. Je viens de voir que ma commune est éligible à 100 Mbits/s. Avec mes 40, je peux donc attendre un moment d’avoir une amélioration. N’ayant pas d’alternative, je suis coincé. Mais au moins, j’ai un débit décent.

  7. marco
    12/12/2018 à 11:57

    Quoi que fasse Swisscom ca ne vous plait jamais. Combien Salt et Surnise investissent par an pour fibrer la Suisse ? ah oui rien, mais comme d’hab c’est de la faute de Swisscom .. lassant à force toujours le verre à moitié vide et non a moitié plein …

  8. Ludo
    12/12/2018 à 13:11

    Je constate plusieurs choses :

    Les dividendes versés aux actionnaires sont plus au moins équivalents aux investissements de Swisscom. Ce manque d’investissement est un sérieux problème, mais cela n’est pas propre à Swisscom, mais à l’économie actuelle.

    Pourquoi Swisscom promouvoit le FTTS / FTTB ? Je ne connais pas trop les accords politiques, mais il me semble que Swisscom a le monopole sur le cuivre et pas sur la fibre. Or, comme je le comprends, en laissant le cuivre dans les immeubles, Swisscom empêche la concurrence. Dans la position de Swisscom, cela me paraît pertinent de ne pas investir dans le FTTH pour limiter la concurrence. Est-ce j’ai bien compris la situation politique ?

    Comme Swisscom est un gros contributeur en termes d’impôt et de dividendes pour la Confédération, les députés n’ont pas intérêt d’ouvrir le marché aux concurrents.

    • misenta
      14/12/2018 à 13:35

      C’est juste l’inverse. Donc Swisscom n’a pas d’avantage à poser de la fibre (4 dans son cas) quand les autres opérateurs ne jouent pas le jeu (pas d’investissement dans l’infrastructure ou pose d’une seule fibre).

  9. Nycko
    12/12/2018 à 16:46

    Vivement la 5G donc.Les câbles ne seront plus nécessaires.
    J’ai la 4g+ chez moi et suis déjà mieux que le chiffre donné dans l’article. Pourquoi investir alors dans un service qui va disparaître dans les 3 ans ?

    • pedro
      12/12/2018 à 23:33

      Totalement faux, la 3g/4g/5g actuel n est en aucun cas une connexion internet. Pub mensongère, c’est un accès lan avec sortie sur internet !
      Ceci sans parler de la latence énorme, du débit variable en sans fil ainsi que les connexions simultanés qui vont détruire votre bande passante. Sur du câble cela ne bouge jamais et vous avez une vraie connexion internet.

      Ça va pour des utilisateurs lambda mais ce sont les même à qui conviendraient très bien du 50mb symétrique. Le débit ne fait pas tout..

      • Nycko
        13/12/2018 à 17:10

        Comment puis-je avoir 2 TV connectées avec Zattoo Premium et pouvoir regarder des vidéos youtube sur PC en ayant 2 téléphone connectesaussi au même Modem ?
        Google Home aussi avec hromecast.sur le même réseau…
        C’est celà l’avenir, et en 5g plus aucun soucis.

        • Tricoline
          13/12/2018 à 17:38

          M’enfin, lors de la sortie de la 4G, le même discourt comme quoi cela allait supplanter l’internet par le fixe circulait, hors ce n’est pas le cas.

          La pratique fait que cela restera un débit partagé entre des dizaines de consommateurs, soumis aux aléas de la propagation des ondes, donc pas à la hauteur pour plusieurs flux vidéo en HD ou 4K par exemple.

          Etant donné que la 5G sera disponible en ville pour commencer, justement là où l’internet par le fixe est déjà en très haut débit, donc ce n’est pas prévu pour cela, mais pour les objets connectés mobiles (tous les véhicules, smartphones, ect …), l’IoT dans sa plus large définition.

          C’est dingue ce que la « propagande » des opérateurs ou de certains journalistes arrive à faire croire à Monsieur « Tout le Monde », la 5G pour remplacer la Fibre, oui oui bien sur, du caviar à moins de 100 fr le kilo, évidement.

          • Nycko
            13/12/2018 à 20:09

            Pourtant mon utilisation est
            Plus que satusfesante et le 3/4 des gens n’ont pas mes debits et surtout a si bon prix.
            Moins de 30- au mois Zattoo compris.
            Avec Salt pas beaucoup + mais 15% de la population éligible.
            La 5g tutoiera les perfs Salt d’ici peu. Mais même en 4k jamais besoin d’autant, alors je reste en mobile.

          • Nycko
            14/12/2018 à 11:15

            Vous réagissez exactement comme voudraient UPC ou Swisscom. Mais les temps changent, pour donner votre avis vous devriez essayer.
            Je conçois qu’en partageant la connexiobde son mobile c’est pas la panacep,mais avec les appareils dédiés,ces petits modems avec une connexion filiaire possible et multitude ports wifi dispos, c’est deja meilleur que bien des offres en 4g, alors l’arrivee de la 5g va faire bien du mal aux fournisseurs de l’Internet de la maison avec cables.
            Il me semble que Salt utilisent justement Zattoo pour leur offre et l’Apple TV, c’est pour cela que pas dispo en France et se limite à quelques rares marches.

        • pedro
          13/12/2018 à 23:49

          Zatoo n’est pas une référence, YouTube non plus et en plus il y’a un cache dans les deux cas. Allez sur mirror.switch.ch prenez le plus gros fichiers ISO ubuntu par exemple et lancer le téléchargement à quelques secondes d’intervalle. La, vous verrez tout de suite ce que vaut votre connexion 🙂

          L’essentiel et que ça vous convienne pour le prix mais il ne faut quand même pas rêver. Fibre > coax/cuivre > réseau sans fil

          • Julien
            14/12/2018 à 09:10

            A mon domicile j’ai la Yallo box 4G et cela fonctionne parfaitement, excellent débit (quasi le double de mon adsl 50mbps précédent) et faible latence. Plusieurs flux vidéo HD/4k (netflix), consoles de jeux, surf etc sans aucun problème. Pour 2 fois mois cher que l’abo ADSL et sans engagement, cette solution est idéale. Bien entendu chaque cas est différent, j’habite dans un petit village, mais Yallo permet de tester avant de garder la box.

  10. Didier
    12/12/2018 à 22:14

    Sacré Xavier…
    “(Rappelons que seul un Salt tire tout le potentiel de la fibre avec du 10 Gigabits/sec).” et combien Salt fait d’abonnement hors fibre?

    On casse Swisscom, sinon cela ne va pas!

    Perso, au boulot, petite commune du Valais (Massongex), 600 Mbits /130 Mbits.. que propose Salt?

    • pedro
      12/12/2018 à 23:45

      Sur ce point je vous approuve sauf qu’il est probablement impossible de tirer du 1200mo/sec sur salt. On est très probablement à 5/7gb soutenu donc un test de 10 à 30min. (Il faut un sacré fichier en face)

      Au niveau de Swisscom, c’est le seul avec certains cablos locaux qui tirent de la fibre. Tous les autres utilisent leur infra. Alors oui Swisscom pouvait commencer avant, faire plus, etc mais ils sont quand même là et il faut les remercier tout de même pour cela. Sunrise faut probablement tirer la fibre sur le dernier bout, entre immeuble à l’appartement.

  11. Agtek
    13/12/2018 à 15:07

    Si Swisscom investit pour du moins performant mais pour plus de ménages, ça me va…

    Swisscom a le monopole sur le cuivre ça j’ai compris. Mais sur la fibre, les autres sont totalement libres d’investir pour raccorder les immeubles qu’ils désirent non? Donc si vous n’êtes pas content de votre cuivre vous avez autant de raisons de gueuler sur Swisscom que sur les autres qui ne veulent pas investir chez vous le moindre centime…

  12. Joe
    13/12/2018 à 16:15

    Exacte, si c’était rentable de poser la fibre jusqu’aux habitations PARTOUT en suisse, depuis bien longtemps quelqu’un l’aurait fait, par ex. Salt et confrères. Faire quelque chose à perte comme les transports en commun c’est possible qu’avec des subventions, donc avec vos et mes impôts. Moi je dis non merci.

  13. misenta
    14/12/2018 à 13:43

    Comme toujours, qu’est-ce qui est le mieux: de la FTTH partout en 2035 ou du >80Mbit/s partout en 2021?

    • Tricoline
      14/12/2018 à 17:11

      La question ne peut pas se poser ainsi.

      Le « problème » c’est l’arret totale et complet du déploiement du FTTH (sauf pour le neuf > 40 logements) par Swisscom.

      En 2021 il n’y aura pas du >80 Mbit/s partout selon … Swisscom, les régions très récemment modifiées en VDSL véctorisé ne seront pas adaptée en G-Fast pour 2021, donc le >80 Mbit/s ne sera pas disponible à de nombreux endroits.

      De plus Swisscom délaisse certaines toutes petites communes, les quartiers et habitations excentrées, sauf si la commune paye de sa poche (comme à St-Barthélemy).

      Par exemple à Bretonnière, toute petite commune du pied du jura vaudois, là bas Swisscom ne fait rien (pas de plan prévu), le service minimum n’est pas partout disponible, alors la commune a mis la main à la poche avec le téléréseau régional (VOEnergies / Net+), depuis 2017 tout le village peut prétendre à du 1Gbit/s en FTTH (uniquement abo Net+).

      Avec de la volonté politique la Suisse peut se payer du FTTH pour 95% du pays dans 5 à 6 ans, mais comme il n’y a aucune vision dans ce pays, c’est le laisser aller libérale qui prime…

      • misenta
        17/12/2018 à 14:37

        Et ça ne vous fait pas tiquer que la commune doive payer pour tirer une seule fibre et quid du coût de la colonne montante (par les propriétaires!?).
        De plus, je précise qu’il est illusoire de croire que la FTTH peut-être installée en 5-6 ans pour 95% du pays (territoire). Il n’y a pas assez de ressources humaines (compétentes) pour installer le tout dans ces délais et c’est financièrement pas viable (étalement des investissements).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :