Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Plus de 380 millions de francs pour des fréquences utiles à la 5G. Et alors?

Une antenne spécifique à la 5G optimisée pour le "beamforming".

Une antenne spécifique à la 5G optimisée pour le « beamforming ».

Les trois propriétaires de réseaux mobiles Salt, Sunrise et Swisscom ont acquis dans le cadre d’une mise aux enchères de nouvelles fréquences, notamment utiles à la téléphonie mobile de cinquième génération, soit la 5G. Les trois compères font plutôt une bonne affaire en ne versant «que» 380 millions à la Confédération. Que penser? Et qu’attendre?

Pour commencer, comme toujours sur le marché suisse des télécoms, tout le monde est très content! Même si ce n’est pas tout à fait le cas, puisque le diable se cache dans les détails (…), tous les opérateurs sont satisfaits et se réjouissent évidemment de lancer cette indispensable 5G que tout le monde attend avec impatience! Je plaisante, car vu l’excellence des réseaux actuels, les attentes sont plutôt faibles…

Trois patrons aux anges!

«Nous sommes très satisfaits du résultat de la vente aux enchères 5G. Notre stratégie a été un succès et nous nous réjouissons maintenant de continuer à améliorer notre réseau et de lancer les services 5G dans le courant de l’année. L’introduction de la technologie 5G sera un élément clé pour porter la digitalisation en Suisse à un niveau supérieur et apporter une contribution significative à la compétitivité de l’infrastructure du pays», explicite Pascal Grieder, CEO de Salt.

«La préparation intensive à la vente aux enchères a porté ses fruits: elle nous a permis d’obtenir des fréquences précieuses avec une utilisation judicieuse de ressources. Nous avons pu acquérir les bandes de fréquence les plus importantes sur le plan stratégique à un très bon prix par MHz, mieux que les concurrents. À l’étranger, les opérateurs de pays tels que l’Italie ou le Royaume-Uni ont dû dépenser des sommes beaucoup plus importantes pour obtenir ces fréquences majeures», s’amuse Olaf Swantee, CEO de Sunrise.

«En développant le réseau 5G, nous contribuons à la compétitivité de la place économique suisse. Nous voulons susciter l’enthousiasme des personnes dans un univers interconnecté, que ce soit en ville ou à la campagne», selon Urs Schaeppi, CEO de Swisscom, qui précise dans son communiqué que d’ici fin 2019, la 5G doit être ponctuellement disponible dans 60 villes et communes et offrir aux clients des temps de réaction plus courts, des débits plus élevés et une capacité accrue.

Pas de quatrième opérateur

Sur mandat de la Commission de la Communication (ComCom), l’Office fédéral de la communication (OFCOM) a mis aux enchères du 29 janvier au 7 février de multiples fréquences dans les 700 MHz, 1400 MHz et 3500 MHz. Swisscom a déboursé quelque 195 millions, Salt 94 et Sunrise 89 millions. Bref, près de 380 millions de recettes extraordinaires pour Berne, selon ce communiqué.

Au total, quatre entreprises, soit l’Irlandais Dense Air, Salt, Sunrise et Swisscom avaient déposé des candidatures pour participer à la mise aux enchères. Malheureusement, seules les trois entreprises déjà présentes en Suisse ont croisé le fer, ce qui ne va pas en faveur d’un renforcement de la concurrence… Vraiment dommage!

Beaucoup de bruit pour quoi?

Depuis des années, les équipementiers préparent le terrain de cette technologie qui permettra aux opérateurs de relever le défi d’une consommation mobile qui ne cesse d’exploser. Parallèlement, on nous fait miroiter l’explosion de l’internet des objets, de la médecine à distance, voire de la mobilité connectée: il faudra être patient, voire très patient!

Pour le reste, l’arrivée des premiers smartphones compatibles ne devrait pas marquer d’étape aussi déterminante que ce que nous avons vécu jusqu’ici; et ça c’est un réel changement. Pour le mobinaute, malgré une plus grande rapidité et une réactivité en hausse, il devrait surtout pouvoir continuer de bénéficier d’excellentes prestations de manière toujours plus généralisée.

Xavier Studer

10 commentaires pour “Plus de 380 millions de francs pour des fréquences utiles à la 5G. Et alors?

  1. Toine
    09/02/2019 à 11:25

    Comment a-t-on pu encaisser aussi peu d’argent en Suisse alors que les marges sont les plus élevées d’Europe? Peine à comprendre…

  2. Tom
    09/02/2019 à 11:47

    Dans certains pays européens, l’attribution des fréquences sont gratuites, c’est surmènent pour que les opérateurs accélèrent la construction de la 5G , et puis on à tout de même, un des meilleurs réseaux mobiles au monde, lors d’une récente visite en Allemagne, leur réseaux est un peut à la traîne, je me suis souvent trouvé en Edge , chose qu’on voit plus en suisse, en tout cas avec Sunrise, il est arrivé de voir la 4G au Max et mes amis en Edge avec SC , ,,,, mais bon c’est un autre débat

  3. Manu
    09/02/2019 à 4:19

    Est-ce que la plupart des utilisateurs ont besoin de 5g, sur mon S8 je n’utilise que la 3g (la 4g diminue la sensibilité de mon téléphone) et j’ai un débit suffisant pour une utilisation qui devrait satisfaire presque tout le monde, plus de 50mb pour quelle utilisation ?

  4. Marco
    09/02/2019 à 10:00

    Qui est le vrai gagnant dans tout ça? Sunrise semble avoir payé un peu moins pour un peu mieux (fréquence de qualité), est ce vraiment le cas?

  5. Strahm
    10/02/2019 à 9:02

    Mon IPhone SE date de deux ans est il compatible avec la 5g

  6. Abi
    10/02/2019 à 12:26

    et quand les operateurs vont ils devoir payer ses montants à la confederation? Ont ils des obligations contractuelles de couverture?

  7. Pedro
    15/02/2019 à 8:55

    Pourquoi personne ne parle de la porté de la 5g ?
    Pour moi la seule donnée essentielle est la bande passante par rapport à la distance. Et je n’ai encore jamais vu de pub là dessus. Fin du réseau mobile dans les zones utiles pour sauver des vies afin de donner un wifi (5g) la plupart du temps limité et payant tout cela uniquement en ville sur une portée de 200m ? 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :