Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: le Motorola Razr pour concurrencer le Galaxy SII?

Le Motorola Razr et son écran Super Amoled Advanced.

Le Motorola Razr et son écran Super Amoled Advanced.

Motorola avait fait un peu sensation en annonçant son Razr, un produit qui s’inscrit dans une longue tradition de minceur chez cette société. Ecran Super Amoled Advanced, capteur de huit millions de pixels ou encore processeur double à 1,2 Ghz: on dirait presque un Samsung Galaxy SII.

Je vais donc passablement comparer ces deux modèles dans ce test puisqu’ils ont à peu près les mêmes spécifications et des tailles très similaires, même si la plus grande partie du Razr est plus mince. Disponible en Suisse pour 559 francs sur le site de digitec.ch.

Pour commencer, comme sur certains Nokia, on introduit les cartes micro-SIM et éventuellement micro-SD sur le côté. Il n’est pas possible d’atteindre l’accumulateur, donc de la changer facilement, contrairement à la plupart des modèles Samsung. Dommage.

Agréable et plutôt fluide

En mains comme je l’ai déjà dit, l’impression est très agréable. L’utilisation de fibres de type Kevlar donne une bonne tenue à cet objet plutôt design. Au niveau du poids, il se rapproche beaucoup du Galaxy SII.

Côté interface, on retrouve une version chatoyante de MotoBlur. Le tout est très fluide et plutôt agréable à regarder. Différents services permettent de synchroniser ses données dans un service parallèle à celui de Google. Lorsqu’on déverrouille, on peut choisir l’appareil photo ou le cellulaire. Il est aussi possible de couper le son. Pratique.

Rapide, mais moins agréable

Côté internet, il rivalise sans peine avec le Galaxy SII. Si côté vitesse les deux modèles sont très proches l’un de l’autre, le Galaxy SII offre une expérience plus douce. Lorsqu’on zoome ou qu’on fait défiler des pages un peu complexes, le Razr saccade un peu, pas le SII.

L'ultra mince Motorola Razr proposé en Suisse par digitec.ch.

L’ultra mince Motorola Razr proposé en Suisse par digitec.ch.

Les deux modèles proposent sans problème l’affichage de l’internet riche. Sur le site de la TSR la lecture des vidéos en mode HD est un vrai bonheur. D’autant plus que l’écran du Razr est un peu plus chaleureux que celui du Samsung Galaxy SII.

Huit millions de pixels

Pour ce qui est de l’appareil photo, difficile de se faire une idée précise. Parfois un modèle sort en tête parfois, l’autre selon les conditions d’éclairage. Les deux produisent des vidéos fluides en mode 1080p (pour le marketing).

Parfois, le Motolora Razr corrige l’exposition plus rapidement. Globalement, il faut relever que les options proposées par Samsung en mode photo sont beaucoup plus riches. Motorola propose tout de  même différents modes de scènes.
Côté téléphonie, le son est bon. J’ai juste constaté une fois un étrange phénomène. Pendant quelques secondes ma carte SIM n’a pas été reconnue. Puis tout est rentré dans l’ordre. Probablement un bug lié à une situation particulière.

Autonomie intéressante


Côté multimédia, il faut préciser que la musique est prise en charge par le système Motocast de Motorola. Les écouteurs de type conventionnel sont de bonne qualité. Dommage que je n’aie pas trouvé de tuner FM! Il faut par ailleurs relever que le GPS est compatible avec le système russe Glonass.

Au final, ce modèle propulsé par Android 2.3.6 rivalise avec les meilleurs modèles du moment. Il se distingue notamment du Samsung Galaxy SII par une autonomie légèrement supérieure de l’ordre de un jour et demi à deux jours. La qualité de son écran, un peu plus naturel, est aussi un atout.

Xavier Studer

13 commentaires pour “Test: le Motorola Razr pour concurrencer le Galaxy SII?

  1. Lucas
    21/12/2011 à 7:35

    je ne sais pas lequel choisir. J’hésite avec le plus grand Note. M’a l’air pas mal ce note. Et son autonomie?

    • Xavier Studer
      21/12/2011 à 7:45

      Le Note et le Razr sont très proches.

  2. Kimooz92
    21/12/2011 à 10:06

    Pour ma part, je suis très surpris de l’excellente autonomie du note qui n’a strictement rien à voire avec le SGSII. En modérant la luminosité je tiens facile 3 jours d’utilisation normale et 2 jours d’utilisation plus poussé. C’est toujours difficile de comparer l’autonomie car personnellement mon utilisation à changé entre mes smartphones et mon note en raison de sa nature hybride. En effet, je lis beaucoup plus sur mon note (internet, ebook) que préalablement avec mon SGSII, question de qualité et de taille d’écran.

  3. Nycko
    21/12/2011 à 10:14

    Ne pas oublier que 1 an sépare Galaxy S2 et ce Razr

  4. Plouc
    21/12/2011 à 11:03

    pour l’autonomie, ça doit faite a peu près 4 x celle de l’iPhone 4s à éviter.

    • Renzo
      21/12/2011 à 12:42

      Commentaire sans intérêt. Indiquez plutôt l’autonomie en heures du S2/Note/Razr dans différents types d’utilisation.

      Les lecteurs seront assez intelligents pour faire les comparaisons qui s’imposent.

  5. MonBug
    21/12/2011 à 12:14

    Plouc fidèle à lui même 🙂 Toujours d’une grande pertinence..

    • popy
      21/12/2011 à 12:44

      Un qui porte bien son nom

  6. Picoline
    21/12/2011 à 6:57

    Bravo Plouc, vous vous n’0en êtes pas un! C’est fou, dès qu’ôn parle de l’autonomie de l’iPhone 4S, on se fait insulter. Révélateur… Petit problème, peut-être?

  7. fukudav
    21/12/2011 à 8:01

    L’autonomie de mon RAZR dépasse largement la journée avec ces règlages :
    – Limitation du réseau en 2G
    – Utilisation du wifi dès que possible
    – Paramétrage de mes comptes mail sur K9 avec push (je reçois mes mails sans attendre) et synchro imap toutes les 6 heures
    Je ne peux pas comparer avec le SGII, mais je suis vraiment à l’aise avec l’autonomie.

    • Xavier Studer
      21/12/2011 à 8:03

      Le Razr fait mieux.

  8. 25/01/2013 à 12:37

    moi j’ai le motorola il est trop bien mais pas l’iphone il est nul 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :