Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom veut les millions de l’internet des machines (M2M)

Internet des machines (M2M): un secteur lucratif en plein boom, selon Ericsson.

Internet des machines (M2M): un secteur lucratif en plein boom, selon Ericsson.

Visiblement, Swisscom veut combler son retard en matière de machines connectées à l’internet mobile (M2M). Après avoir créé une division spéciale, le géant bleu s’associe à Ericsson Suisse. Rappelons que ce marché est estimé à 6 milliards d’euros en 2011 sur l’Europe, selon un rapport de l’iDate.

Le géant de la construction des réseaux, qui vient de céder Sony Ericsson à Sony et qui traverse une période un peu plus dure,  va encore lancer ses premiers tests en février, selon ce communiqué de presse.  Comme déjà indiqué, l’objectif est de raccorder 100 millions d’appareils en Suisse sur le long terme.

Le partenaire de Telenor

En choisissant Ericsson pour développer ses affaires, Swisscom va profiter de l’expérience d’une entreprise qui collabore avec Telenor, un géant dans le secteur des machines connectées, fort de plusieurs années d’expérience. Selon l’ATS, Ericsson prévoit de créer 100 emplois en Suisse.

Concrètement, cet internet des machines va permettre de consulter à distance des compteurs électriques, d’obtenir des informations de systèmes de navigation ou encore de laisser des machines à café commander automatiquement des capsules. Tout cela sur le réseau mobile. Le site de Swisscom dédié au M2M.

M2M: un secteur très lucratif

L’industrie va déjà beaucoup plus loin en utilisant des cartes SIM sur de grosses machines de chantier ou sur certains convois à forte valeur commerciale. De tels dispositifs permettent ainsi de tracer de gros investissements, notamment dans des pays à risques.

Alors que le coût des modems et autres appareils de télécommunications ne cesse de baisser, il faut aussi réaliser que le trafic envoyé sur le réseau mobile par de tels dispositifs est insignifiant de l’ordre de quelques ko parfois au maximum. Economiquement rentable pour les entreprises. Et très lucratif pour l’opérateur!

Xavier Studer

Pour aller plus loin:

M2M: Ericsson table sur 50 milliards de machines connectées

6 commentaires pour “Swisscom veut les millions de l’internet des machines (M2M)

  1. Eugene
    05/02/2012 à 09:57

    la prochaine étape, le frigo qui commande mes bières: cool

    • Oreille
      05/02/2012 à 10:48

      Samsung le fait déjà, mais en Corée …

    • valoue
      06/02/2012 à 10:51

      ou alors le frigo qui commande tout seul un deuxième frigo pour mettre les bières !! 🙂

  2. Tricoline
    05/02/2012 à 13:37

    Big brother is watching you !

    Pas vraiment enthousiaste pour y connecter trop de chose !

    Pour de l’industriel, de la sécurité ok, mais pas mon lit, ni mes WC …, sinon adieu la vie privée, car le système de la Stasi de l’ex DDR nous paraîtra super gentil !