Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Windows Phone: le test réussi du Nokia Lumia 610

Windows Phone: le très accessible Nokia Lumia 610.

Windows Phone: le très accessible et économique Nokia Lumia 610.

Alors que nombre de constructeurs poursuivent la course aux performances, Nokia a présenté lors du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone le Lumia 610, un modèle économique d’entrée de gamme. Ce smartphone se distingue notamment par un processeur à seulement quelques centaines de Mhz.

Pour corser le tout, et réduire encore le prix, Nokia n’a glissé que 256 Mo de mémoire dans le combiné contre 512Mo habituellement. Selon Bill Cox, un des directeurs de Windows Phone, une telle configuration permet de faire fonctionner 95% des applications du Windows Market. Et…

Une interface qui reste très réactive

Il confirme que tous les programmes trop gourmands ne seront pas proposés aux détenteurs de ce modèle d’ailleurs manufacturé dans des couleurs très mode. Quoi qu’il en soit, ce Windows Phone est digne de ce nom. L’interface principale réagit rapidement et correctement.

Pour trouver quelques limites au système, il faut par exemple ouvrir l’appareil photo. Et là rien à voir puisqu’il faut en tout cas une bonne seconde pour lancer le dispositif qui reste par ailleurs de bonne qualité et parfaitement utilisable.

Le travail de Microsoft est exemplaire. Il a optimisé son système pour le rendre moins gourmand, plus performant. Un modèle qui devrait inspirer Google à l’instant où des rumeurs insistantes font état d’une consommation plus importante d’Android 4.0…

Xavier Studer, de retour de Barcelone

5 commentaires pour “Windows Phone: le test réussi du Nokia Lumia 610

  1. Oreille
    01/03/2012 à 9:07

    Il aurait été plus de prévoir un peu plus de puissance pour tout faire tourner correctement, je ne trouve pas très correct de priver les utilisateurs d’une partie du Market pour peut-être quelques francs d’économie.
    Autrement, on peut saluer l’existence de modèles d’entrée de gamme et probablement fiable.

    • David
      01/03/2012 à 6:23

      Seulement 5% des appli ne sont pas (encore) compatibles et les développeurs sont contactés afin d’y remédier. Microsoft s’ouvre a plus de marché et a des prix acceptables. Je crois que cela peut apporter beaucoup de competivité au contraire. D’autres ne voient qu’a travers la surenchère…

  2. mic28
    01/03/2012 à 11:55

    Je trouve dommage d´economiser quelques francs pour de la mémoire. C´est aussi important que le micro-processeur et bien moin chers.
    En plus il y avait un standart pour avoir windows phone sur un mobile que devait respecté les fabriquants. 512mb avec 1ghz. Ils fonts des dérogations pour Nokia. ????!!!!

    • Patrick
      02/03/2012 à 11:02

      Oui tout à fait. En plus de cela Microsoft « sponsorise » Nokia pour la publicité des terminaux sous WP 7.5. Microsoft a dépensé plusieurs millions rien que pour le marketing et je suis de l’avis que Nokia doit « cacher » les terminaux sous MeeGo et Symbian en contre partie… Car on remarque qu’avec la somme dépensé par Nokia, (plutôt Microsoft) il aurait sans problème pu mettre le Nokia N9 en évidence ! Ce qui n’a pas été le cas puis si la technologie PureView aurait été développé en même temps que l’accord Nokia-Microsoft (en imaginant que l’accord existe depuis 5 années) Nokia l’aurait dévoilé sur un WP. Maintenant il va falloir attendre jusqu’à la fin de l’année pour pouvoir voir la technologie sur WP 8. Voici à quoi pourrait ressembler Apollo: http://nokiaday.com/2012/02/03/windows-phone-8-apollo-se-devoile/ .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :