Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Windows (Phone) 8: l’unification graphique pour concept?

Les différentes versions de Windows 8: extrait du tableau de Microsoft.

Les différentes versions de Windows 8: extrait du tableau de Microsoft.

Microsoft a dévoilé mardi les différentes versions de Windows 8 pour les ordinateurs conventionnels et les tablettes. Il y aura une version de base, une version pour les passionnés intitulée Pro, une version pour les tablettes ARM, Windows RT, et une déclinaison entreprise.

En bref, Microsoft simplifie un peu l’offre actuelle. Sur son blog, l’ogre de Redmond donne aussi de précieuses informations sur les détails des différentes versions. Il confirme que la mouture pour tablettes RT ne fera pas fonctionner les programmes habituels pour Windows. Il fournira donc Office sur cette déclinaison. Et sur les cellulaires?

On a appris il y a quelques jours sur cet autre blog que les programmes développés pour Windows Phone 7 seraient compatibles avec Windows Phone 8. Ca semble évident, mais il est significatif que Microsoft le précise puisque de gros changements devraient intervenir avec Windows Phone 8 et les premiers Samsung prévus pour novembre.

Incompatibilité en vue

En effet, cette évolution de son nouveau système ne devrait plus être basée sur le noyau Windows CE, mais Windows NT, ce qui va provoquer son lot de problèmes… On a ainsi appris cette semaine que certains appareils risquent de ne pas être compatibles…

La rumeur courrait depuis un certain temps, mais visiblement les premiers appareils Lumia de Nokia, dont le Lumia 800, ne pourront pas être mis à jour. Et je dois dire que je m’interroge aujourd’hui vraiment sur les capacités de Microsoft à développer un système pour les cellulaires…

Rappelons que certaines mises à jour sous Windows Phone 7, puis Windows Phone 7.5 se sont déjà passées dans la douleur. Certains consommateurs ont parfois dû ramener leurs smartphones au service après-vente… Pourtant Microsoft s’était engagé a maîtriser toute la chaîne…

La rupture Windows Mobile

Et puis, il ne faut pas oublier que toutes les applications qui avaient été développées pour Windows Mobile 6 ou 6.5 ont été rendues incompatibles avec Windows Phone 7, qui avait été une grande rupture, au moins graphique… Beaucoup de bouleversements et de problèmes ces dernières années.

En changeant à ce moment de noyau – pourquoi ne pas l’avoir fait avant- Microsoft montre simplement qu’il est aujourd’hui incapable de planifier le développement d’un système sur plus d’une année ou deux… Pathétique pour une entreprise de cette taille qui a de tels moyens…

Apple et Android font mieux?

Parallèlement, on remarquera que les appareils sous iOS d’Apple sont régulièrement presque tous mis à jour, mais ça reste plutôt simple compte tenu du faible nombre de versions différentes. Cupertino a toutefois une vision claire et s’y tient.

Et du côté d’Android, la majorité des appareils continuent d’évoluer dans le temps, malgré certaines contre-performances. En tout cas, il n’y a pas de ruptures technologiques aussi importantes… Là aussi Google semble avoir une feuille de route, discutable, mais une vraie feuille de route.

Ah. J’oubliais… Je suis toujours à la recherche de cette belle vision unifiée entre les ordinateurs, les tablettes et les mobiles qui nous avait été présentée au MWC de Barcelone, il y a trois ou quatre ans… CNN semblait mardi absolument emballé par cette déclinaison généralisée des tuiles du lecteur de musique Zune que personne n’a voulu… Reste que technologiquement tout ça a l’air passablement chaotique…

Xavier Studer

13 commentaires pour “Windows (Phone) 8: l’unification graphique pour concept?

  1. Romuald
    18/04/2012 à 9:45

    Microsoft risque de se casser définitivement la figure. Je ne suis pas du tout rassuré.

  2. ratatouille
    18/04/2012 à 10:07

    « les appareils sous iOS d’Apple sont régulièrement presque tous mis à jour, mais ça reste plutôt simple compte tenu du faible nombre de versions différentes. Cupertino a toutefois une vision claire et s’y tient. »

    mais … toutefois … ou comment faire passer la simplicité d’une offre pour un inconvénient, alors que personne n’a jamais demandé aux autres de faire compliqué !

    La simplicité devrait plutôt être récompensé, surtout dans la mesure ou elle ne s’accompagne pas d’un retrait de la puissance.

    • Xavier Studer
      18/04/2012 à 10:10

      Ce n’est pas un inconvénient, mais le consommateur a un choix restreint. Sur Android, le consommateur peut choisir un écran petit, normal, grand, très grand, un clavier, NFC ou non, HDMI ou non…

      • 18/04/2012 à 10:36

        En effet d’ailleurs Apple préparerait une version de l’iPad 3 avec un écran plus petit…
        Le « Note » aurait ouvert un marché avec son écran tant décrié ?

      • ratatouille
        18/04/2012 à 10:46

        @Mike : Apple préparerait un iPad avec un écran plus petit… Apple préparerait un iPhone avec un écran plus grand… Les patrons d’Apple et Samsung sont en train de discuter, ce qui prouve qu’Apple préparerait un iPad ou un iPhone ou les deux avec un écran souple… blabla bla bla… vous ne savez pas ce qu’Apple prépare, alors cessez de fantasmer…

      • 18/04/2012 à 11:30

        @ratatouille je ne relève que ce qui se dit sur la toile, ne vous emballez pas ainsi.
        Pour ce qui est du fantasme, je vous le laisse. La technologie ne me fait de loin pas fantasmer.

  3. 18/04/2012 à 10:54

    J’ai toujours préféré les OS Windows à tout autre chose, jusqu’à ce que je me sois enfin laissé tenter par un iPhone… J’ai enfin compris que si l’offre paraissait très propriétaire, avec notamment les applications validées par Apple, cela était pour le plus grand bénéfice de l’utilisateur qui dispose d’une solution simple mais qui fonctionne…
    Puisse Microsoft réussir pareil tour de magie !

  4. narglix
    18/04/2012 à 11:44

    Je me demandais en voyant cette news si les gens seraient autant attiré par les Android si c’était non pas Google derrière mais Oracle ?

    http://www.mac4ever.com/news/69559/2012_l_annee_de_l_abandon_d_android_par_google/

    • 18/04/2012 à 1:16

      Oracle n’a rien à faire d’un Android et Google n’est pas prêt de le lâcher, c’est un peu la période des rumeurs, comme celle où Apple entre en zone de turbulence (toujours ce fameux rapport dont je parlais il y a une semaine): http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0202015298104-l-inquietante-chute-d-apple-au-nasdaq-313468.php Tous ses procès servent juste à se faire de l’argent. Et Oracle n’a ni l’intention, ni le pouvoir de couler Android, ils veulent le transformer en poule aux oeufs d’or… Comme tant d’autres…

      Ce qui me fait dire que c’est marrant que Google gagne plus d’argent avec iOS qu’Android, que Microsoft gagne plus d’argent avec Android que Windows Phone, et qu’Oracle risque bien de gagner plus d’argent avec Android qu’ils en gagnent avec Java… 😉

      • jojozuf
        18/04/2012 à 3:04

        C’est vrai que quand on parle des intérêts financiers ont vois les chose différemment .
        Et on ne parle pas du milliard payé par Google à Apple pour avoir leur moteur de recherche par défaut sur iOS et des milliards payés par Apple à Samsung pour les composant sde leur Ibidules.
        Rien de nouveau,l’argent dirige le monde.

  5. mat
    19/04/2012 à 8:30

    Corrigez-moi si je me trompe, mais concernant l’incompatibilité, ce n’est pour l’instant que des rumeurs, Microsoft n’a fait aucune déclaration officielle ?

    • Xavier Studer
      19/04/2012 à 9:01

      Vous avez raison. La mise à jour s’annonce cependant très compliquée. Et pourquoi pas un démenti officiel de Nokia ou Microsoft vu l’enjeu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :