Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: Samsung Slate ou un stylet si utile

Samsung propose désormais en Suisse la Slate, une tablette animée par Windows 7 Professionnel 64 bits et compatible avec le futur Windows 8. Au menu: 4 ou 5 millions de programmes compatibles avec le premier système d’exploitation mondial. Utilisabilité, reconnaissance de caractère et périphériques: le test vidéo maison. Retrouvez aussi ci-dessous mon test complet.


Comme je l’ai déjà dit lors de mes premières impressions, l’objet  est de bonnes dimensions. Pris en mains, il fait son poids et se distingue par son format très allongé de type 16/9. Il mesure près de 30 centimètres de large pour plus de 19 centimètres de haut. La finition est correcte, même si l’on n’atteint pas l’excellence d’un iPad, par exemple.

On trouve sur le côté une connexion de type micro-HDMI et une prise USB dissimulée derrière un petit cache. Il est aussi possible d’introduire une carte SIM sur le côté. On peut aussi y brancher des oreillettes ou un micro à choix. La petite station additionnelle comporte une prise réseau RJ45, une prise HDMI, un port USB et une fiche casque.

Facile avec les doigts
Après l’installation de Windows et avoir introduit facilement le code de mon wi-fi grâce au clavier adapté au tactile, je surfe avec aisance et rapidité d’abord dans Explorer, puis dans Chrome après installation. Il est possible de zoomer et de dé-zoomer facilement avec les deux doigts. Ce premier contact est plutôt réussi pour « une interface de bureau ».

Un stylet multifonctions est par ailleurs livré avec la tablette tactile capacitive. Avant même de toucher la surface avec la pointe, un curseur apparaît sur l’écran de bonne facture par ailleurs. Il peut donner un coup de main dans les menus traditionnels de Windows qui ne sont pas pensés pour le tactile.

Un stylet avec le clic droit
Sur son corps, une petite touche située près de la base permet de faire un clic droit en tapotant sur la clavier. Bonne idée, mais dommage que cette fonction soit située un peu bas car on a tendance à toucher ce bouton même lorsqu’on ne le souhaite pas.

La tablette Samsung Slate XE700T1A sous Windows 7 64 bits.

La tablette Samsung Slate XE700T1A sous Windows 7 64 bits.

Côté ergonomie, on retrouve le système habituel avec ses « annexes et petites adaptations » pour le tactile. Même si tout cela continue de faire un peu bricolé, je suis toujours surpris de la surprenante précision des écrans capacitifs actuels qui permettent presque de tout faire avec les doigts, sans le stylet…

La force du stylet
Ridicule le stylet? Certainement pas! J’en avais fait le plus grand usage sous Windows XP Tablet Edition avec la Samsung Q1, une des premières ardoises de type UMPC. Avec Windows 7 et la Slate, on frise désormais l’excellence!

En effet, saisir du texte de manière cursive est un vrai plaisir. La reconnaissance est simplement parfaite et la simplicité de saisie déconcertante. Je retrouve la puissance de la saisie tactile sous XP Tablet edition, mais avec l’efficacité de l’écran capacitif…

Ca chauffe et ça carbure
Autre constat, comme sur les autres modèles Windows, l’Intel Core i5 carbure bien, donc ça chauffe, donc ça ventile, donc ça souffle, donc ça fait du bruit… On se réjouit de voir les nouvelles générations de processeurs d’Intel qui seront prévus pour Windows 8…

Pour le reste, ce petit ordinateur tire parti de toute la puissance de son processeur, de windows 64 bits, des quatre gigas de mémoire vive et de ses accessoires. Comme expliqué dans le test vidéo ci-dessus, le petit clavier design bluetooth (facile à connecter) est agréable à utiliser et de bonne taille.

Bilan positif, malgré des manques
Au final, je continue de penser qu’un tel produit couplé à la reconnaissance de caractère de Windows 7 n’est pas dépourvu d’intérêt, notamment pour ceux qui veulent sérieusement travailler avec une ardoise. Surprenant de voir d’ailleurs le nombre de personnes qui achètent un clavier pour leur iPad. La Surface pourrait faire mal… Attention, car la Slate vaut tout de même près de 1300 francs…

Dommage aussi que certains points soient un peu bâclés. On ne peut pas, par exemple ranger le stylet à l’intérieur du corps de la tablette, qui ne possède pas de système de béquille comme son ancêtre chez Samsung ou une bête Archos. Par ailleurs, côté autonomie en veille, on reste un peu sur sa faim avec quelques jours seulement là où l’exemplaire iPad peut durer des semaines…

Xavier Studer

7 commentaires pour “Test: Samsung Slate ou un stylet si utile

  1. PetitPrince
    01/07/2012 à 9:46

    Côté tablette tournant sous Windows 7, le Thinkpad X220T de chez Lenovo est également un produit non dénudé d’intérêt. Mais hors rabais étudiant, son prix est extrêmement honéreux (2500 chf sur toppreise).

    Je pense que la Surface de Microsoft (version pro, avec stylet donc) a un avenir très intéressant.

  2. MedClass
    01/07/2012 à 9:49

    Enfin un concurrent à l’iPad, pas trop tôt !

    • Xavier Studer
      01/07/2012 à 10:13

      Je ne suis pas certain qu’il s’agisse d’un concurrent à l’iPad… Cette tablette se destine davantage à une utilisation professionnelle

  3. 01/07/2012 à 9:31

    Wouaf ! Super démo, merci !
    Vraiment un bel objet cette Slate…Lorsque vous aurez essayé W8 avec, vous serez comblé !
    Prenez le pas mal, mais avec les vidéos elle lague un peut non en scroll ?
    Je ne vais pas acheter pour le moment, peut être en novembre…..mais Microsoft 😉

  4. Julio
    02/07/2012 à 9:42

    Je ne pense pas que l’on puisse comparer cette tablette sous Windows à un iPad. Là où l’iPad est un jouet (sans aucune vanne, j’en possède un), le Samsung Slate est clairement tourné vers le monde professionnel. Son côté lourdaud ne le destine pas à un usage multimédia, mais la puissance de Seven est un atout non négligeable. Mais à ce prix là, prendre un ultrabook est peut-être plus judicieux selon l’utilisation, à voir… En parlant de tablette, il faut surveiller l’ Asus Transformer Pad Infinity, les premiers test sont prometteurs.

    • Ganon
      17/07/2012 à 1:14

      A ce prix là si seulement Asus intégrait un stylet wacom à son nouveau ultrabook/tablette je prendrais la Asus Tai-chi (je crois que c’est bien le nom..) l’ultrabook ressemblant au UX31A mais avec double écran et tactile des 2 côtés.

  5. Ganon
    17/07/2012 à 1:09

    Désolé pour la question peut-être bête mais ça fait déjà plus de 4 mois que j’ai vu cette tablette à Media Markt à Genève… Est-ce une nouvelle version ou toujours la même ?

    Merci d’avance

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :