Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La guerre des brevets toujours plus difficile à suivre

Le Samsung Galaxy S3 Mini.

Le Samsung Galaxy S3 Mini.

La guerre des brevets qui frappe l’industrie lucrative du smartphone devient incompréhensible pour le commun des mortels. En quelques heures, Apple a abandonné certaines poursuites contre Samsung, LG s’en est pris à Samsung, qui a attaqué Ericsson.

Parallèlement, Apple aurait décidé de se distancier encore un peu plus de Samsung en matière de composants pour ses iPhone. Le Coréen ne serait plus le fournisseur des processeurs ARM de la fameuse marque pommée. Une riposte fort compréhensible.

Le premier épisode, l’abandon de poursuites par Apple vendredi soir contre Samsung, ferait suite à la décision de de ne pas commercialiser le Samsung Galaxy SIII mini (ci-dessus) sur le marché américain, selon une dépêche plutôt laconique de Reuters, avantageusement complétée par les sites spécialisés américains.

Un seul modèle concerné

Attention, car nombre de titres tout aussi généralistes, donc parfois imprécis, pourraient laisser croire qu’Apple abandonne une grande partie de ses poursuites, ce qui est faux. On ne parle que d’un seul modèle de téléphone: une goutte dans l’océan… Probablement pas de quoi faire un article tout seul sans autre explication.

Passons au deuxième épisode. LG s’en prend à Samsung et demande l’interdiction de son ardoise Galaxy Note 10.1 équipée d’un stylet. LG reproche à son grand concurrent coréen de ne pas respecter certains brevets sur les dalles IPS. Cette accusation fait suite à une attaque de Samsung contre LG sur des brevets concernant la technologie OLED.

Des technologies si nécessaires

Cette série d’attaques permet de souligner combien sont aujourd’hui importants les écrans des smartphones et des ardoises. Ces périphériques bénéficient de deux technologies concurrentes: d’un côté de LCD IPS qui présente notamment de très bons angles de vues et de l’autre la famille des dalles OLED et AMOLED censées offrir un excellent contraste.

Enfin, en s’en prenant à Ericsson, Samsung fait suite à l’attaque à ce dernier qui accusait le Coréen d’avoir pillé certaines de ses technologies mobiles fruits de très longs développements. Rappelons que Nokia, qui évoquait des motifs similaires et qui vient de gagner contre RIM, empoche chaque année quelque 500 millions d’euros en brevets divers… La guerre est donc loin d’être terminée…

Xavier Studer

10 commentaires pour “La guerre des brevets toujours plus difficile à suivre

  1. Oreille
    29/12/2012 à 11:01

    C’est juste fou que les dindons de la farce soient les consommateurs et pas vraiment les actionnaires. Comme vous le dites, c’est de plus en plus difficile de suivre leurs trolls respectifs et je me demande s’il ne faudrait pas simplement ne plus en parler tellement ça ne peut rien changer. Car si on veut être éthiquement responsable je ne vois pas comment faire et qui choisir in fine…

    • Xavier Studer
      29/12/2012 à 11:06

      « c’est de plus en plus difficile de suivre leurs trolls respectifs ». Leurs trolls respectifs. Peut-être. Idée intéressante.

  2. BlueDream
    29/12/2012 à 6:10

    C’est drôle Microsoft semble toujours échapper aux procès ou les éviter. Une sacrée différence de style. De vrais gentlemans?

    • kir
      29/12/2012 à 8:59

      non, juste un sacré retard technologique

      • BlueDream
        29/12/2012 à 10:22

        En retard que Microsoft détient toujours près de 100% du marché des ordinateurs et qu’Apple rame toujours pour tenter de lui arriver à la cheville!

      • kir
        30/12/2012 à 10:10

        le sujet est les brevets faut suivre un minimum. Et j’éviterais de parler de la part de marché et de comment il l’ont obtenu si j’étais toi…

  3. MedClass
    30/12/2012 à 12:11

    Tiens, un autre troll…!

  4. jojozuf
    30/12/2012 à 10:03

    Justifié ou pas Samsumg risque d’avoir des problèmes avec l’union européenne .
    http://www.macplus.net/depeche-70477-15-milliards-d-amende-pour-samsung-en-europe

    • jean-luc
      30/12/2012 à 1:56

      Oui Jojo,cependant Apple a toujours refusé les sommes demandées par Samsung, les brevets frand doivent faire l’objet d’une license payante à leurs proprietaire, on ne peut pas les violer sous prétexte qu’il sont Frand, le prix doit être raisonnable et non dicriminatoire, un terme juridique bien mal défini…

  5. MedClass
    31/12/2012 à 12:49

    Samsung dans le collimateur de l’UE avec dans les pattes une amende 15 milliards et plus, voila quoi…
    Ca brille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :