Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le téléréseau Citycable n’est pas à vendre

Les offres combinées du téléréseau lausannois Citycable.

Les offres combinées du téléréseau lausannois Citycable.

La Ville de Lausanne met en garde contre des rumeurs mensongères. Depuis quelques jours, des démarcheurs indélicats vendent au porte-à-porte des abonnements télécoms pour un opérateur, en arguant que le téléréseau Citycable des Services industriels de Lausanne (SiL) pourrait suspendre ses prestations ou être revendu prochainement.

Les SiL tiennent à démentir formellement ces informations et à rassurer leurs clients. Citycable appartient à la Ville de Lausanne et n’est pas à vendre, est-il indiqué dans un communiqué de presse diffusé vendredi en fin de journée. Ils proposent par ailleurs des offres très intéressantes, comme illustrées ci-contre.

Nouveaux développements

Actuellement, en partenariat avec Swisscom, Citycable poursuit d’ailleurs activement son activité grâce à l’introduction de la fibre optique dans toute la cité. De plus, probablement à l’image d’un service comme Horizon d’UPC Cablecom, de nouvelles prestations de télévision interactive sont en cours de développement, est-il indiqué dans ce texte.

Citycable invite les personnes ayant reçu la visite de ces démarcheurs à prendre contact avec elle au 021 315 88 88 afin d’éclaircir les doutes qu’elles pourraient avoir. Quant aux contrats signés, ils peuvent être annulés dans un délai de sept jours par voie de courrier recommandé auprès de l’opérateur en question. Citycable se réserve le droit de prendre des mesures juridiques à l’encontre de ces méthodes inacceptables.

XS

3 commentaires pour “Le téléréseau Citycable n’est pas à vendre

  1. Saltinbanque
    09/02/2013 à 10:42

    Lamentable ces pratiques. Il faut être opérateur télécom pour oser faire des trucs pareils. Je me demande de quel opérateur il s’agit’

  2. Gapspard
    09/02/2013 à 11:28

    Je me demande si une ville a les reins assez solide aujourd’hui pour concevoir une offre multimédia et télécoms globale à prix et prestations attractives. Si tel est le cas, les autres géants sont des voleurs compte tenu des économies qu’ils peuvent faire sur le volume.

    • bobo
      10/02/2013 à 1:29

      Je mise sur la seconde option 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :