Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Horizon d’UPC Cablecom: galerie photos et précisions techniques

UPC Cablecom lance ce lundi son boîtier Horizon qui se place au cœur de la maison numérique. Ce boîtier permet non seulement d’accéder à des offres de télévision, mais aussi au téléphone et aux autoroutes de l’information. Grâce à son routeur wi-fi, il permettra aussi bientôt aux ardoises et smartphones d’accéder à une offre de TV grâce à une application. Galerie photo et précisions…

 

Que faut-il choisir aujourd’hui pour avoir la meilleure qualité d’image, la vitesse de surf la plus élevée et le plus grand potentiel d’évolution? Quelques précisions après cette première présentation d’Horizon…

Technologies différentes

Ce qu’il faut savoir avant de choisir son offre de télévision, c’est que les technologies utilisées par les différents fournisseurs du marché ne sont pas les mêmes. Les câblo-opérateurs, comme UPC Cablecom, diffusent des centaines de chaînes sur le câble du téléréseau et proposent aussi de l’internet et le téléphone grâce à la technologie DOCSIS. Une partie du réseau est composé de fibre optique.

Concrètement, le signal des chaînes de TV est souvent de qualité égale à ce qui est diffusé sur le satellite. La définition est donc optimale. En revanche, le débit internet était parfois partagé entre les utilisateurs. Mais grâce aux dernières évolutions techniques, ces sociétés proposent désormais des débits considérables de l’ordre de 150 Mbits/sec et narguent, sur le papier,  les opérateurs téléphoniques…

DSL et fibre chez les opérateurs

Du côté des opérateurs téléphoniques comme Swisscom ou Sunrise, on utilise le fil du téléphone et les technologies DSL pour proposer tous ces services. Conséquence: le signal de télévision est compressé pour pouvoir passer dans des tuyaux aux capacités limitées. L’image est donc parfois entachée d’artefacts ou moins nette et le débit internet à disposition ne dépasse pas les 20 Mbits/sec.

Dans certaines villes, ces opérateurs disposent aussi d’un réseau de fibres optiques aux capacités quasiment sans limites, qui permettra à terme de proposer le signal de TV dans une meilleure qualité. Cette technologie permet déjà de proposer des débits de l’ordre de 100 Mbits/sec. La fibre permettra de grandes évolutions ces prochaines années. Elle est synonyme d’autoroutes de l’information lorsqu’elle arrive jusque chez les consommateur.

Boitier ou pas?

Alors que grâce au téléréseau il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser un boîtier pour connecter des téléviseurs à une offre analogique ou numérique, le set-top-box est toujours nécessaire dans le cas de Swisscom TV ou Sunrise TV. A contrario, il n’est pas nécessaire d’avoir un quelconque adaptateur pour téléphoner sur le réseau téléphonique.

Enfin, il faut savoir que les services proposés ne sont pas tous les mêmes en télévision numérique. Swisscom TV et Sunrise TV ont un coup d’avance en matière de TV de rattrapage. Et du côté des catalogues de films et de séries à la demande, il existe de grandes différences entre Swisscom, Sunrise et UPC Cablecom.. .

Enfin, alors qu’UPC Cablecom propose d’enregistrer physiquement ses films sur un disque dur, Swisscom TV est en train de lancer l’enregistrement dans le nuage pour pouvoir récupérer à terme plus facilement son catalogue en cas de changement de boîtier. Bonne chance pour faire votre choix!

Xavier Studer

24 commentaires pour “Horizon d’UPC Cablecom: galerie photos et précisions techniques

  1. RobertMondos
    14/01/2013 à 07:25

    M’a l’air pas mal. Je me demande si ces débits de 100 ou 150 mégas sont vraiment fournis?

    • Deroxil
      14/01/2013 à 09:38

      Même question, c’est vraiment ce qui m’intéresserait de savoir. C’est bien joli de baser son offre sur des débits pareils, mais si la connexion est partagée avec tout le quartier je me demande bien ce que ça vaut concrètement aux heures de pointes… Chez Swisscom ma connexion est parfaitement stable et je n’ai jamais de mauvaise surprise.

      • Ox
        14/01/2013 à 11:36

        J’ai le service UPC-Cablecom 100 mégas depuis un an chez moi. Je suis, d’après mes voisins, le seul à voir Cablecom dans la maison, du coup je profite au maximum de mes 100 mégas. Le problème du 150 mégas c’est qu’il sera difficile d’en profiter avec un Power line (réseau électrique de la maison) et ne parlons même pas du wifi N… Parce que le câble qui traverse tout l’appartement c’est pas vraiment pratique.

      • Matt
        14/01/2013 à 13:01

        100 mégas depuis un an chez moi et c’est vraiment 100 mégas ET bien en wifi N sans soucis.

  2. Plouc
    14/01/2013 à 07:56

    Bof. J’ai plus de 20 chaines en tnt..

  3. Roland Guisy
    14/01/2013 à 08:04

    Dans le cas de la TV via réseaux téléphoniques il faut juste un filtre comme adaptateur pour sèparer internet et téléphone, fourni par l’opérateur.
    Lorsque la fibre arrivera chez le client, ou Cablecom actuellement, il faut une alimentation pour l’interface fibre (câble)-téléphone, alors si une panne électrique arrive ou une perturbation dans le réseau, plus de téléphone possible pour signaler une urgence.

    • merinos
      14/01/2013 à 11:36

      euh… non, le filtre c’est pour les clients DSL.

      avec le téléréseau, la téléphonie se fait sur IP et le trafic est géré par le modem câble.

    • Julio
      14/01/2013 à 11:57

      Bof, c’est un problème qui n’en n’est pas vraiment un. La majorité des gens ont maintenant un téléphone sans fil, qui de toutes façons ne fonctionne pas lorsqu’il y a une coupure de courant. Donc, à moins de conserver un vieux téléphone filaire, il faut croiser les doigts et prier pour que le réseau mobile ne soit pas touché par la panne de courant. En même temps, on a pas des coupures de courant tous les jours en Suisse.

    • Terminator
      14/01/2013 à 12:29

      on s’en fout, tout le monde a un natel…

      • pascal
        20/01/2013 à 15:25

        si panne électrique généralisée , les antennes tombent aussi en panne rapidement sans même parler de la surcharge du réseau mobile… les plans « catastrophe » sont pas roses..

  4. RTur
    14/01/2013 à 10:01

    L’interface ont dirait XBMC….

    • Flo
      14/01/2013 à 13:53

      Car la base de la box Horizon c’est XBMC! Avec une l’interface graphique Snowflake développée pour upc par NDS http://nds-snowflake.com/

    • Flo
      14/01/2013 à 14:14

      Horizon est basé sur XBMC avec une l’interface graphique Snowflake développée par NDS pour upc.

  5. Jean-Marc
    14/01/2013 à 14:52

    Attention : Horizon est disponible pour les réseaux 100% UPC Cablecom, les lausannois ne peuvent pas avoir Horizon ni la VOD d’UPC Cablecom

    C’est la même chose pour les téléréseaux vaudois de VO-Energies, de la Vallée de Joux et de la Sarraz et Oron (Mormonet)

    C’est bien précisé que Horizon est disponible sur les réseaux compatible 3P d’UPC Cablecom

    Lausanne voulant lancer sa propre box, il est fort possible que Horizon soit indisponible pour plus de la moitié des vaudois, les réseaux de La Côte ayant déjà choisi une autre box

    • Oreille
      14/01/2013 à 16:55

      Merci pour l’information, on constate que le mot fragmentation donne toujours du sens et que ça va encore et toujours nous empêcher de comparer ce qui désormais devient incomparable…

  6. Busta
    14/01/2013 à 23:06

    Pas disponible sur Bienne et pourtant toute la ville est couverte de publicités de UPC Cablecom vraiment inadmissible…

  7. Freeflyer
    18/01/2013 à 08:59

    100 mégas depuis deux ans chez moi, région Neuchâtel, très satisfait, streaming et jeux en ligne sans souci 😉

    • merinos
      18/01/2013 à 17:21

      sauf que tu n’est pas sur un réseau 100% upc cablecom…
      Vidéo2000, seulement à 60%.

  8. Suissemoyen
    18/01/2013 à 19:13

    Les vitesses 100 ou 150 megas sont tenues que ça soit sur le téléréseau video2000 ou EBL Telecom… Speedtest à l appui…

    • merinos
      20/01/2013 à 12:15

      non… il existe les réseaux 100% upc cablecom et les réseaux partenaires. 😉

      les téléréseaux partenaires semblent mieux considérer leurs abonnés qu’upc cablecom.

      ps: pardon au verbe être… 2e personne su singulier = es :p

  9. andre
    08/03/2013 à 14:33

    Sur le papier ! c’est dit…

Laisser un commentaire