Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Kindle PaperWhite: un exemple d’ergonomie

La liseuse Kindle PaperWhite et son écran éclairé.

La liseuse Kindle PaperWhite et son écran éclairé. Une référence.

Je me suis décidé la semaine passée à commander un Kindle PaperWhite, la liseuse d’Amazon qui possède un bel écran à encre électronique  éclairé (apparence du papier). Je dois dire que j’ai surtout été impressionné par le service d’Amazon et la facilité d’utilisation de cette liseuse. Test.

En la recevant, après l’avoir chargée, je n’ai eu besoin d’introduire ni login, ni mot de passe. La petite tablette équipée d’un écran de six pouces était déjà pré-configurée à mon nom! Je n’ai eu qu’à télécharger mes livres déjà dans le nuage du libraire américain.

Une opération enfantine puisque cette ardoise est équipée d’une puce 3G qui permet de rapatrier à n’importe quel moment, sans coûts supplémentaires, ses contenus numériques. Evidemment, la liseuse demande d’abord de choisir un réseau wi-fi domestique lors de son démarrage.

Un magnifique écran à encre électronique

L’écran tactile est d’ailleurs très réussi et réagit très honorablement même s’il reste une très légère latence lorsque on introduit du texte. La qualité de l’affichage est toujours aussi impressionnante en plein soleil et l’éclairage simplement magnifique en soirée ou pour lire au lit. On est loin de certaines tablettes d’autres marques lente et au contraste médiocre.

Il faut dire qu’Amazon produit une liseuse légère et qui tient bien en main. Le format est agréable et la manière légèrement caoutchouteuse choisie pour revêtir le dos de l’objet est idéale. La petite ardoise, qui ne pèse qu’un peu plus de 200 grammes, ne possède qu’un seul bouton pour sa mise en marche, en veille et son arrêt. Tout passe par le tactile multi-point, y compris pour zoomer.

Bibliothèque francophone en développement

Du côté des titres disponibles, on est loin de ce qu’on pourrait trouver chez son libraire de quartier. Amazon propose désormais de choisir plus facilement Amazon.fr, plate-forme sur laquelle on peut trouver des milliers de titres en français, dont Le Monde. Relevons qu’il n’est toujours pas possible de lire des livres au format ePub. Dommage.

Si ebooks-store.ch est beaucoup plus complet, on accède toute de même à l’intégrale de nombreux auteurs classiques, comme Jules Verne. Pratique pour les enfants. Evidemment, on ne peut pour l’instant recommander cette ardoise qu’aux anglophones. Mais le Kindle reste une référence en matière d’ergonomie, de facilité d’utilisation et d’autonomie (plusieurs semaines)…

Xavier Studer

6 commentaires pour “Kindle PaperWhite: un exemple d’ergonomie

  1. Luiginette
    28/04/2013 à 10:52

    Je rêve de la même chose mais avec un écran couleur. Ce serait top pour lire des BD. Savez-vous quand si c’est prévu?

    • martial
      28/04/2013 à 2:30

      moi de même, grand amateur de magazines numériques c’est parfois pénible à lire sur l’iPad ou ses clones avec leur écran brillant au possible. Espérons que cela suive, j’avais lu qu’Amazon allait lancer une version couleur.

  2. moimeme
    28/04/2013 à 11:01

    l’écran n’est pas rétro éclairé. il est éclairé par devant. c’est tout l’intérêt par rapport à un écran lcd.
    en terme de fatigue des yeux. l’éclairage est indirect.

    • Xavier Studer
      28/04/2013 à 11:34

      Vous avez raison. En suivant le lien ci-dessus vous trouverez un schéma très explicite.

  3. 01/05/2013 à 10:50

    Pour répondre aux commentaires sur les liseuses couleurs, c’est vrai que c’est un point de développement important qui manque actuellement.

    Le Kindle Fire est, naturellement, en couleur mais ce n’est pas une liseuse mais une tablette. Je ne l’ai pas encore essayé mais j’imagine que le confort de lecture est moindre que sur une liseuse classique.

    Personnellement j’utilise une liseuse Kindle Touch. Je compte passer au PaperWhite très bientôt, merci pour votre article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :