Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom prépare l’arrivée du NFC dans le monde du travail

La technologie de communication en champ proche NFC peine toujours à percer du côté des opérateurs, notamment en matière de paiement sans fil. Dans un communiqué de presse, Swisscom et deux autres partenaires ont annoncé cette semaine vouloir combler un grand vide dans le monde de la Near Field Communication.

Grâce à une collaboration entre Swisscom, Legic et Kaba, cette technologie permettra bientôt de simplifier certains processus métier en Suisse. Il sera notamment possible de saisir ses heures de travail et de contrôler des accès avec le NFC. Rappelons que le NFC permet aussi d’apparier facilement des objets et d’automatiser le lancement de certaines tâches grâce à l’utilisation d’étiquettes spécifiques.

XS

30 commentaires pour “Swisscom prépare l’arrivée du NFC dans le monde du travail

  1. BlueDream
    06/11/2013 à 7:40

    Tous les Nokia sont compatibles NFC, évidemment! Yahoooooooooooooooooo!

    • Majipoor
      06/11/2013 à 9:54

      Tu es vrai ou tu es un bot mal programmé?

      • 06/11/2013 à 10:07

        C’est juste un appât à commentaire, un troll délibéré en quelque sorte pour animer le blog.

  2. Lancelot
    06/11/2013 à 8:45

    Article intéressant sur le sujet à propos des gros changements apportés au payement via NFC dans la nouvelle version d’Andoid KitKat 4.4 http://www.androidauthority.com/android-kitkat-nfc-313166/

  3. 06/11/2013 à 9:55

    Mouhahaha les cartes ou badges d’accès sans contact existaient avant le NFC depuis bien longtemps!

  4. jean-Luc
    06/11/2013 à 12:45

    Sauf que le NFC peut émuler plusieurs cartes et plusieurs badge, et finalement, si c’est un dispositif si courant et simple, pour quelle raison votre marque fétiche ne s’en équipe pas?

    • Majipoor
      06/11/2013 à 1:10

      « c’est un dispositif si courant et simple, pour quelle raison votre marque fétiche ne s’en équipe pas? »

      Parce que ce n’est pas la meilleure technologie pour le but recherché tout simplement.

      • Marcel Liard
        06/11/2013 à 3:50

        Quelle est donc la meilleure technologie? Une réponse svp merci.

        • Majipoor
          06/11/2013 à 7:28

          BLE (Bluetooth Low Energy)

          • 06/11/2013 à 8:16

            +1

  5. Marcel Liard
    06/11/2013 à 8:28

    En quoi est-elle meilleure? Faut être plus précis.

    • engel richard
      06/11/2013 à 9:30

      Le bluetooth ça marche,j’ai la puce NFC et je n’ai pas encore pu le tester pourtant je l’ai depuis un an, un vrais truc de marketing pour couillon, enfin tant qu’une grosse boite ne le propose pas à ses clients,j’attends ensuite je te dirai si je fais parti du lot des couillons.

      • Marcel Liard
        06/11/2013 à 10:00

        Le NFC entre 2 mobiles NFC fonctionne test fait. Pour les paiements suis pas encore prêt. Le Bluetooth avait été piraté. Est-ce toujours possible, mystère?
        Les « plastiques » S4 et Note 3 ont les 2 technologies par exemple.
        Mais je ne sais pas qu’elle la meilleure notamment au niveau sécurité.

        • Majipoor
          06/11/2013 à 10:39

          « Le Bluetooth avait été piraté. Est-ce toujours possible, mystère? »

          Tout peut-être piraté, c’est pas plus compliqué que ça.

          Maintenant, BLE a une couche cryptographique ASE 128bits de base alors que la NFC n’a aucune sécurité à la base. Mais ce toute manière, ceci est relativement peu important puisque une vraie sécurité forte vient se placer ensuite au-dessus dans le protocole ou le logiciel (par exemple en utilisant le protocole SSL et/ou en exigeant une identification via une empreinte digitale pour toute transaction financière).

          Wi-Fi non plus n’est pas très sécurisé, ce qui n’empêche pas de l’utiliser pour faire des paiements sur Internet sans problème majeur.

          • Marcel Liard
            07/11/2013 à 6:13

            Sauf que NFC a une portée très courte (les appareils doivent se toucher). Ce qui est pas le cas de
            Bluetooth donc moins sécurisé pour des paiements, accès, etc.
            De toute façon la plupart des smartphones d’aujourd’hui ont les 2 donc il n’y a pas de problème.

          • Majipoor
            07/11/2013 à 10:40

            C’est comme de dire qu’une voiture limitée à 45km/h est plus sécurisée qu’une voiture normale parce qu’elle va moins vite.

            C’est faux (elle a juste moins de chance d’avoir un accident comme une puce NFC a moins de chance d’être piratée sauf dans le métro aux heures de pointes) et qui veut d’une voiture limitée à 45km/h simplement parce que c’est plus difficile s’avoir un accident?

            Et de toute manière, pour les paiements il faut une couche logicielle de sécurisation au-dessus qui annule tout avantage apparent de la puce NFC.

      • Majipoor
        06/11/2013 à 10:44

        « Le bluetooth ça marche, »

        Dans le cas présent BLE ce n’est pas le Bluetooth standard et il faut une puce compatible BLE: tous les iPhones depuis le 4S en ont une, mais je ne sais pas quelle proportion de smartphones Android en sont équipés.

        Ensuite, le gag est qu’Android ne supporte BLE que depuis la version 4.3 qui n’est installée à ce jour que dans moins de 3% des smartphones Android. L’état de BLE dans le monde Android n’est dont pas brillant grace à Google qui a préféré essayer d’imposer la NFC et son Google Wallet. Merci qui?

    • Majipoor
      06/11/2013 à 10:10

      1. La portée: 5-10cm pour le NFC, 50m pour le BLE.

      2. La fonction de micro-localisation offerte au-dessus de BLE (3 bornes coûtant 100.- placées dans un magasin ou une maisons ou un musée suffisent pour localiser par triangulation à 10cm près tout smartphone qui établit une communication avec elles). Pour les grandes surfaces, il faut plus de bornes, mais vu leur coût et leur simplicité, c’est un détail.

      Maintenant, je te laisse faire usage de ton imagination pour deviner comment pourrait être utilisée une technologie permettant à un serveur central de communiquer avec tout smartphone entrant dans le périmètre des bornes en connaissant leur position à 10cm près.

      Imagine le cas de la vente de billets et de leur validation dans une gare (ou un aéroport): le serveur sait sur quel quai tu attends et donc quel train tu vas prendre. Il peut te proposer d’acheter ce billet et tu valides alors la transaction au hasard via ton empreinte digitale. Et quand tu montes dans le train, il le sait aussi et peut « composter » le billet. Et aucun queue devant un terminal pour « toucher » une borne NFC.

      Imagines de cas de la Coop qui au moment où tu entres dans le magasin sait que tu es là et connait tes habitudes d’achat (pour peu que tu aies activé le service bien entendu), te suis pas à pas, sait dans quel rayon tu es, te proposes des infos sur les produits autour de toi, des promotions sur la base de tes habitudes, te permets de scanner les codes barres pour l’achat avec l’appareil photo comme un Passabene et qui au moment où tu sort du magasin tout simplement, te propose de payer en validant la transaction toujours via ton empreinte digitale.

      Imagine ton serveur domestique qui sait exactement où tu te trouves sans ta maison (oui, je sais, il faut avoir ton smartphone avec toi, ou ta… SmartWatch) ainsi que toute ta petite famille et adapte la température des pièces et l’éclairage en conséquence.

      Imagine le musée qui connait la position de tous ses visiteurs et leur propose des informations sur les oeuvres qu’ils sont en train de regarder ou les guide dans leur visite en fonction d’un parcours thématique.

      Et je te laisse continuer à imaginer tout ce que BLE permet de faire que la NFC ne permet pas.

      Parce que la fonction de paiement n’est que la cerise sur le gâteau: c’est la fonction de micro-localisation construite au-dessus de BLE qui est le coeur des services futurs.

      Le plus drôle est que pendant que Google essaie d’imposer la NFC pour les paiements via Google Wallet et se fait contrer par les opérateurs mobiles (aux US en tous cas) qui bloquent le service, pendant que Google traîne les pattes pour supporter BLE enfin dans Android 4.3 dispo donc sur 2,3% des smartphones Android à ce jour (http://developer.android.com/about/dashboards/index.html), pendant ce temps, Apple propose depuis l’iPhone 4S et l’iPad 3 des devices compatibles BLE et ont dans iOS 7 (installé à ce jour sur plus de 70% des devices iOS) introduit iBeacon, leur version maison de la fonction de micro-localisation.

      Au final, la NFC est adaptée uniquement aux cartes de crédits car la puce n’a pas besoin d’être alimentée. Sinon BLE va simplement écraser la NFC de par les possibilités que cette technologie offre.

      Donc je me réjouis déjà de voir comment les aficionados de la NFC arriveront retourner leur veste le temps voulu histoire de « démontrer » que Apple n’a rien intenté et que BLE/iBeacon existe depuis toujours sur Android.

      Ca te suffit comme précision? Et de ton côté, tu as des précisions à partager sur cette merveilleuse technologie qu’est la NFC et ses avantages sur BLE?

      • 06/11/2013 à 10:58

        Ça a l’air super ce BLE! Apple ne prend que les technologie avec plus-value!
        Le NFC smartphone n’apporte rien par rapport a une bête carte de crédit qui est donnée aux clients.

        • Majipoor
          07/11/2013 à 12:13

          Apple m’impressionne toujours en matière de stratégie long terme et de vision: iBeacon en est un bel exemple.

          En y pensant, je m’imagine toujours un puzzle dont Apple construit les pièces patiemment. Les concurrents ne semblent voir qu’une petite partie du puzzle et se focalisent sur un morceau par-ci, un morceau par-là pour au final ne pas réussir à interconnecter l’ensemble alors que Apple, sans que personne ne les voies vraiment venir, est en train de préparer toutes les pièces manquantes. Ca c’est de la vision!

          Parce que une autre pièce que je n’ai pas mentionné, c’est iTunes et ses 500 millions de comptes actifs utilisés actuellement pour acheter des apps de la musique ou des ebooks.

          Mais je vois gros comme une maison Apple proposer bientôt aux commerçants une solution back-end de paiement basée sur des terminaux iOS (iPad, iPod Touch), iBeacon et des transactions financières passant par iTunes.

          Une solution clé-en main low cost (le prix de terminaux iOS et des bornes iBeacon est dérisoire comparé à des caisses enregistreuses et autres terminaux NFC), et en plus 500 millions de clients habitués à payer via iTunes.

          Apple viendrait alors se glisser entre les VISA et autre PayPal et le commerçant, avec une offre tellement cohérente et attractive qu’elle pourrait s’imposer très rapidement comme standard de facto.

          Et bien entendu, Apple prélèverai sa petite commission sur les transactions 🙂

          Voilà ce que c’est qu’une stratégie ont terme: aujourd’hui AUCUN acteur n’a les moyen de proposer une solution end-to-end aussi cohérente avec une base de 500 millions de clients dès le lancement de la plateforme. Il faudrait un partenariat massif entre de nombreux acteurs pour arriver à couvrir les mêmes besoins ce qui est totalement irréaliste vu la compétition féroce qu’il y a entre ces acteurs.

          Brillant!

      • Oreille
        07/11/2013 à 2:13

        Super, mais faut m’éclairer sur quelques points. Vous semblez très au fait des possibilités du BLE, alors j’en profite.

        Ce que vous dites est intéressant, mais qu’en est-il de implémentation du BLE, dans le monde ?

        Avec ce que vous dites en terme de nombre de iDevice compatible, comment ça se fait que l’on ne voit aucune des applications que vous mentionnez en fonction dans la vie de tous le jours, de manière répandue ?

        Le NFC est à la traîne dans son implémentation, c’est un fait. Il ne couvrira pas tout ce que vous avez décrit ci-dessus, bien. Alors pourquoi Apple a-t-il rendu tout son matos compatible BLE depuis des lustres et les autres constructeurs n’ont ils pas rejoint la seule technologie viable comme vous semblez le penser ?

        • Majipoor
          07/11/2013 à 3:01

          Ben BLE est une technologie récente apparue avec la norme Bluetooth 4 et en soi, ce qu’elle apporte c’est surtout la basse consommation permettant ainsi à un smartphone d' »écouter » en permanence sans faire chuter la durée de vie de la batterie.

          Maintenant, BLE reste une technologie de communication entre devices et tant que personne n’a proposé LA fonction révolutionnaire associée, aucune raison que l’usage de BLE explose du jour au lendemain.

          Il y a déjà des usages en développement ou déjà disponibles, par exemple avec des accessoires pour le fitness ou des capteurs à usage médical, ou encore des stylets pour tablettes. Donc BLE suit son bonhomme de chemin sur d’autres segments que les paiements ou la micro-localisation.

          Google a aussi boudé cette technologie (pour des raisons que j’ignore) jusqu’à Android 4.3. Donc aujourd’hui, on peut raisonnablement dire que seuls les iPhones supportent à grande échelle cette norme simplement parce que seulement 3% des smartphones Android ont une version de l’OS qui la supporte.

          Maintenant, l’usage de la fonction de micro-localisation associée à BLE est clairement un élément potentiellement révolutionnaire, mais pour que la révolution ait bien lieu, il faut procéder de manière intelligente. Une des raison de l’échec de la NFC pour moi est clairement le fait que la technologie a été poussée sur le marché avant d’être mûre et sans une concertation des différents acteurs qui chacun font un peu ce qu’ils veulent en la matière.

          Apple a clairement une vision précise d’où ils veulent aller et ils préparent le terrain depuis l’iPhone 4S. Mais Apple souhaite débarquer sur le marché avec une solution complète et mature afin d’imposer leur solution comme incontournable je pense, exactement comme ils l’ont fait avec l’iPhone en 2007 et l’iPad en 2010.

          Mais pour ce faire, il faut mettre en place un écosystème complet et offrir une base installée d’utilisateurs suffisamment vaste pour que la mayonnaise prennent immédiatement: aujourd’hui, 3 générations d’iPhones et 3 générations d’iPads ont une puce compatible, ce qui représente une grosse majorité des devices iOS. Aujourd’hui, avec iOS7, la fonction de micro-localisation est
          disponible sur 70% des devices iOS et ce pourcentage augmente chaque jour.

          Donc en gros et au pif, Apple peut arriver avec sa solution demain et apporter dans sa besace une plateforme de paiements (iTubes) et 300 million de consommateurs prêts à acheter via leur smartphone dès le départ.

          Parce qu’il faut quand même noter que pour rencontrer le succès, il faut convaincre les commerçants d’adopter cette solution et que vu que certains ont déjà investi dans la NFC sans beaucoup de résultat, ils sont peut-être un peu méfiants.

          Donc aujourd’hui (enfin dans les mois qui viennent), je pense que Apple est prêt pour dévoiler sa solution et qu’ils arriveront avec tellement d’arguments qu’elle s’imposera comme une évidence.

          Et finalement pourquoi les concurrents n’ont pas rejoint la technologie BLE? Ben c’est simple et c’est là ou on comprends toute la force d’Apple avec son approche verticale du business: ce sont les seuls à pouvoir mettre en place une solution de A à Z et à amener avec eux des centaines de millions de consommateurs avides d’utiliser cette nouvelle technologie et ayant un compte iTunes associé à une carte de crédit.

          Les constructeurs de smartphones Android étaient bloqués par Google qui ne supportait pas BLE jusqu’à la version 4.3. Google était bloqué par le fait que seulement une petite partie des smartphones Android ont la puce compatible BLE (et peut-être aussi par leur volonté d’imposer leur choix initial, la NFC, qui est un choix qui passe complètement à côté de l’aspect essentiel de la micro-localisation). Google est bloqué par le fait qu’ils n’ont pas tellement d’utilisateurs habitués à payer à travers Google Play (beaucoup moins que iTunes en tous cas).

          Et au final tous les concurrents sont bloqués simplement par leur manque de vision et leur incapacité à collaborer efficacement et attendent que quelqu’un montre la voie.

          Bref, BLE n’est que la technologie de base et tout le monde peut l’ajouter à ses produits, mais seul Apple a les moyens et la capacité de mettre en place la solution complète et a une masse critique suffisante d’utilisateurs-payeurs pour lancer la machine.

          Maintenant, tout ceci n’est que théorie personnelle: je n’au bien entendu aucune information privilégiée d’Apple 🙂 Mais je vois les pièces du puzzle se mettre en place depuis quelques temps et l’élégance de la solution que je décrit est tout à fait ce que l’on peut attendre d’Apple. Alors je prends les paris.

          Au passage, un des dernier brevet déposé par Apple: http://www.macplus.net/depeche-76136-brevet-apple-veut-rendre-la-maison-plus-intelligente

          Bingo 🙂

          • MonBug
            07/11/2013 à 7:41

            Majipoor, 2 mots : MERCI et BRAVO ! On va tous se coucher moins con ce soir ! Hyper intéressant.

          • rolgui
            07/11/2013 à 8:27

            Merci Majippoor pour toutes ces explications. Et comme dit MonBug….

          • Majipoor
            07/11/2013 à 9:48

            Pas de quoi 🙂

            C’est là qu’Apple reste une entreprise passionnante pour moi et non pas sur des « détails » comme les specs du dernier iPhone et des discussions à l’infini pour savoir si l’appareil photo de l’iPhone est 10% meilleur ou 10% moins bons que celui du Lumia.

            Les caractéristiques du hardware évoluent de mois en mois et chaque modèle qui sort vient détrôner le modèle précédent: un peu monotone. Une belle machine huilée qui ronronne et progresse régulièrement.

            Mais derrière tout ça, il y a un but pour toutes ces entreprises: devenir un acteur majeur dans l’univers inter-connecté de demain. C’est une partie d’échec qui est en train de se jouer entre Apple, Microsoft, Google, Samsung, Amazon, Facebook et quelques autres outsiders: essayer de voir cette partie d’échec dans son ensemble et comprendre la stratégie de chacune de ces entreprises (qui ont toute une approche très différente avec des forces et des faiblesses) est assez fascinant je trouve.

            Et je dois dire que Apple est un joueur d’échec impressionnant qui clairement arrive a voir bien plus de coups en avance que ses concurrents.

            Mais sur ce genre de blog, les geekounets semblent tellement focalisés sur le nombre de pixels de l’appareil photo de leur dernier gadget que personne ne semble même se rendre compte de cette partie d’échec qui se joue actuellement. Dommage.

          • Oreille
            07/11/2013 à 10:50

            Merci pour votre réponse éclairée, je pense que se permettre de développer plus souvent de cette manière redorerait la lecture de ce blog.

            Vous remarquerez comme moi que certains ont eu plaisir à avoir votre vision du travail de fond d’Apple sans que de fiefés trolls ne débarquent. J’espère que d’autres se lanceront dans le même genre de trip, sans être lapidés par la bêtise épidermique de certains ici, que qu’en soit le sujet fruité ou pas.

            Même si je ne suis pas entièrement en accord avec votre développement, il est certain que c’est le votre et qu’il vous appartient. De fait, ces détails divergents n’ont pas à être sujet de polémique.

            Voici un peu d’humilité partagée en espérant qu’elle soit reçue comme telle…

            Nous irons donc nous coucher moins cons sans doute, espérons que des avis prochainement différents sur la pomme ne partent plus si facilement en sucette 🙂

          • Majipoor
            07/11/2013 à 10:32

            Je rêve d’un forum rempli de gens pas d’accord entre eux et qui sauraient argumenter: j’adore dans la « vraie » vie avoir des discussions passionnées avec des gens qui ne sont pas d’accord avec moi, lorsqu’ils viennent avec des arguments qui tiennent la route et un vrai raisonnement. Au final personne ne change d’avis, mais la discussion est toujours intéressante et permet quand même à chacun de se remettre en question.

            Mais malheureusement, ce genre de forum n’existe probablement pas sur Internet. Quant à ce blog en particulier, XS a clairement pas pour ambition d’élever le niveau du débat et semble préférer jeter de l’huile sur le feu et faire monter ses statistiques.

            C’est son blog et son choix, mais le résultat est qu’Orlando et autre BlueDream sont les vedettes locales.

            « Même si je ne suis pas entièrement en accord avec votre développement,  »

            Dans le cas contraire il n’y aurait pas lieu d’avoir une discussion et ce ne serait pas intéressant 🙂

            Et je ne prétends pas détenir la science infuse, mais je prétends venir toujours avec un avis réfléchi et très argumenté. A partir de là, la discussion peut commencer… enfin non, vu le nombre de trolls en effet.

  6. 11/11/2013 à 12:42

    Tous les nokia ne sont pas tous équipés de NFC ! (exemple N8-00)
    même les Nokia Lumia ne sont pas tous équipés NFC

    entre Nokia ici N8-00 OS:Symbian et Apple OS: iOS,
    j’ai jamais réussi à échanger des photos entre ces 2 appareils par Bluetooth
    Si quelqu’un a une astuce simple pour échanger les photos uniquement par Bluetooth ?

    Nokia ici N8-00 OS: Symbian et Samsung OS: Android,
    jamais eu de soucis d’échange de photos en bluetooth sans rien installer. !

    article interessant sur les différences et usages entre RFID et NFC
    http://blog.atlasrfidstore.com/rfid-vs-nfc
    This infographic is courtesy of atlasRFIDstore.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :