Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Télécoms helvétiques: de la luxueuse inutilité?

Les cinq domaines dans lesquels le plus fort taux de non-conformité a été trouvé.

Les cinq domaines dans lesquels le plus fort taux de non-conformité a été trouvé.

L’immense majorité (138 sur 145) des installations de télécommunication contrôlées par l’OFCOM en 2013 ne respectaient pas les exigences. Il en va de même dans le domaine de la compatibilité électromagnétique des appareils électriques, où 25 appareils sur 32 n’étaient pas conformes.

Ces résultats sont «décevants», même s’ils ne reflètent pas fidèlement la situation du marché puisque l’Office fédéral de la communication (OFCOM) axe sa surveillance sur les domaines reconnus à problème, selon un communiqué de presse diffusé cette semaine.

«Ces pourcentages élevés ne reflètent pas exactement la situation du marché. En effet l’OFCOM cible ses contrôles sur les secteurs qu’il a pu identifier comme problématiques puisqu’il ne dispose pas des ressources nécessaires pour effectuer un contrôle systématique du marché dans ses domaines de compétence», poursuit l’OFCOM.

Des indicateurs inutiles

Publicité

 

«Les informations fournies par les autorités de surveillance de marché des pays de l’Union européenne permettent d’évaluer le taux réel de non-conformité de l’ensemble du marché à environ 40%. Cette proportion est et reste trop importante», précise l’administration fédérale basée à Bienne.

En écrivant ces quelques lignes, l’OFCOM nous laisse perplexe. Elle démontre simplement le non-sens de tels tests réalisés sur sol helvétique. On peut donc se demander dans quelle mesure cette expertise est d’une réelle utilité. Encore une piste à suivre pour améliorer ce service…

XS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :